DCB/DBC Mobile beta
+

ALEXANDER, JAMES LYNNE, professeur, auteur d’un ouvrage en vers et ministre de l’Église d’Angleterre, né le 23 octobre 1801 à Glenhead (Cairnalbana), dans le comté d’Antrim, en Irlande, décédé le 22 août 1879 à Grimsby, Ont.

Alexander émigra dans le Haut-Canada avec ses parents à l’âge de 16 ans. Il enseigna à l’école Markham et à l’école secondaire de district à York (Toronto) puis devint instituteur adjoint à l’école du district de Niagara.

L’histoire et le paysage de la région de Niagara à l’époque de la colonisation inspirèrent à Alexander le décor et certaines descriptions de son ouvrage intitulé : Wonders of the west, or a day at the falls of Niagara, in 1825, a poem, qui fut imprimé par Charles Fothergill* à York en 1825. Ce long poème qui, par sa structure, imite les récits romanesques en vers de Walter Scott, raconte une histoire d’amour aigre-douce et banale, vécue par des touristes français. Il mérite une mention seulement parce qu’il décrit le paysage de la région de Niagara et qu’il est un des premiers ouvrages en vers imprimé dans le Haut-Canada.

Lorsque l’évêque anglican Charles James Stewart* ouvrit un séminaire à Chambly dans le Bas-Canada en 1828, Alexander, bénéficiaire d’une bourse d’études que lui avait décernée la Society for the Propagation of the Gospel, quitta Niagara pour entreprendre des études de théologie sous la direction de Joseph Braithwaite. Il fut ordonné diacre le 13 septembre 1829 et nommé assistant du révérend Salter Jehoshaphat Mountain* à Cornwall. La Society for the Propagation of the Gospel le nomma missionnaire itinérant au mois de janvier 1831. Ordonné ministre du culte le 7 janvier 1832, il fonda, vers la même époque, une mission à Leeds dans le comté de Mégantic, au Bas-Canada. Il y exerça son ministère jusqu’à la fin de 1843.

En 1844, il alla dispenser son ministère dans les mission de Binbrook et de Saltfleet près de Hamilton, dans le Canada-Ouest. Le 15 août de cette même année, il épousa Emelia, fille cadette du colonel Robert Nelles, de Grimsby. Il s’occupa davantage de la mission de Binbrook pendant les premières années de son ministère dans la région de Hamilton. Plus tard, c’est principalement à Saltfleet qu’il travailla tout en habitant Stoney Creek. Quand il prit sa retraite au mois d’août 1873, il élit domicile à Grimsby où il mourut en 1879.

Carl F. Klinck

[J. L. Alexander], Wonders of the west, or a day at the falls of Niagara, in 1825, a poem, by a Canadian ([York, H.-C.], 1825) ; Ontario’s oldest poem, a day at Niagara in the year 1825 by the Rev. James Lynne Alexander, Anglican vicar, R. L. Denison, édit. (Toronto, 1952).

USPG, C/CAN/Que., f.368, f.399 ; C/CAN/Tor., f.559 ; E, Toronto, 1854–1855.— Journal of the House of Assembly of Upper Canada, 1828, app., Common school returns.— Examiner (Toronto), 4 sept. 1844.— Weekly Globe (Toronto), 29 août 1879.— Dom. ann. reg., 1879, 382.— T. R. Millman, The life of the Right Reverend, the Honourable Charles James Stewart, D.D., Oxon., second Anglican bishop of Quebec (London, Ont., 1953), 90, 94, 143, 180, 187.— Pascoe, Two hundred years of the S.P.G., 869, 873.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Carl F. Klinck, « ALEXANDER, JAMES LYNNE », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 10, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 24 avril 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/alexander_james_lynne_10F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/alexander_james_lynne_10F.html
Auteur de l'article:   Carl F. Klinck
Titre de l'article:   ALEXANDER, JAMES LYNNE
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 10
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1972
Année de la révision:   1972
Date de consultation:   24 avril 2014