DCB/DBC Mobile beta
+

BADGLEY, FRANCIS, médecin et professeur, né à Montréal le 14 juin 1807, fils de Francis Badgley*, marchand et membre de la chambre d’Assemblée du Bas-Canada, et d’Elizabeth Lilly, frère de William*, juge et procureur général du Bas-Canada, décédé à Great Malvern, Angl., le 24 décembre 1863.

Issu d’une famille londonienne de négociants en fourrures établie à Montréal vers 1785, Francis Badgley fit ses premières études à Montréal. Il s’initia à la médecine pendant trois ans sous la direction du célèbre docteur William Robertson* avant d’obtenir sa licence de pratique, le 19 mai 1826. Un an plus tard, Badgley reçut son diplôme du Royal College of Physicians and Surgeons d’Édimbourg et alla compléter ses études à Belfast et à Paris. Il exerça d’abord sa profession à Kensington (aujourd’hui un quartier de Londres) et à Londres avant de revenir à Montréal en 1843.

À son retour, Badgley concentra ses efforts sur l’enseignement de la médecine, étudiant de près ce qui se faisait au Montreal General Hospital et à la faculté de médecine de McGill University. Tenus à l’écart de ces institutions où l’on craignait la concurrence, plusieurs médecins dont Badgley, François-Cornélius-Thomas Arnoldi, fils du célèbre docteur Daniel Arnoldi*, William Sutherland, Pierre-Antoine-Conefroy Munro et Horace Henry Nelson, fils de Wolfred Nelson, s’unirent pour créer l’école de médecine et de chirurgie de Montréal. Cette école, reconnue juridiquement deux ans après sa fondation en 1843, avait pour but d’enseigner les sciences médicales en français et en anglais. Badgley en fut secrétaire de 1843 à 1845 et y enseigna la matière médicale (l’art de soigner avec les médicaments) et la médecine légale de 1843 à 1849.

Avec son collègue William Sutherland, Badgley fonda, en 1844, la première revue médicale de Montréal publiée en anglais : The Montreal Medical Gazette, remplacée, le 1er avril 1845, par le British American Journal of Medical and Physical Science. Ce périodique fut l’œuvre des docteurs Archibald Hall et Robert Lea MacDonnell* ; le docteur Badgley en fut l’un des collaborateurs assidus. Il adorait la polémique et alimentait lés controverses hospitalières et universitaires de l’époque. Il combattit, dans ses éditoriaux, les dirigeants de McGill University et du Montreal General Hospital et le Bureau des examinateurs en médecine de Montréal, qui, selon lui, faisaient preuve de chauvinisme et de discrimination.

En tant que secrétaire de la Montreal Medico-Chirurgical Society (fondée en 1843) du 23 septembre 1843 au le, février 1845, le docteur Francis Badgley préconisa la formation d’une association qui engloberait tous les médecins du Canada-Uni. Cette société professionnelle regrouperait les sociétés médicales existantes de Montréal, de Québec, des Cantons de l’Est et de Toronto. Le projet, mis à nouveau de l’avant par le docteur Badgley en 1849, ne se réalisa qu’en 1867, alors que fut fondée à Québec l’Association médicale canadienne [V. Joseph Painchaud *].

Le docteur Badgley prit aussi une part active à la formation du Collège des médecins et chirurgiens du Bas-Canada et à sa reconnaissance officielle par la législature en 1847. La loi ne fut pas adoptée sans controverses. Les docteurs Badgley et Joseph Émery-Coderre* unirent leurs efforts à ceux des membres de la Frontier Medical Society de Clarenceville, Bas-Canada, pour obtenir que les futurs gouverneurs du collège soient élus sur une base de représentation proportionnelle au nombre de médecins dans chaque région et non désignés par les sociétés médicales. Ils prétendaient avec justesse, que les médecins des villes, ignorants de la pratique en milieu rural, étaient peu habilités à établir une loi et des règlements conformes aux aspirations, aux droits et aux privilèges des médecins non universitaires et des praticiens des campagnes. Badgley et Coderre réussirent à faire amender la loi.

En 1849, les docteurs Badgley, Arnoldi, Sutherland et Nelson se désolidarisèrent de leurs collègues francophones de l’école de médecine et de chirurgie de Montréal, affiliée à la faculté de médecine de McGill depuis 1847. Ces derniers, en effet, mécontents de l’entente conclue avec l’université anglophone de Montréal, voulurent présenter à la législature un projet de loi leur accordant les privilèges universitaires de décerner des licences de pratique à leurs étudiants. Badgley, Arnoldi et Sutherland acceptèrent alors l’offre d’une chaire à McGill. Badgley y enseigna pendant un an la médecine légale avant de se rendre à Toronto où il pratiqua sa profession en plus de donner quelques cours de médecine interne à la Upper Canada School of Medicine, la future faculté de médecine de Trinity College. En 1860, il quitta Toronto pour l’Angleterre à cause du mauvais état de santé de sa femme. Il exerça sa profession dans les stations balnéaires de Cheltenham, puis de Great Malvern où il mourut en décembre 1863.

Édouard Desjardins

Fondateur et collaborateur de la Montreal Medical Gazette qui parut de 1844 à 1845, Badgley publia aussi plusieurs articles dans le British American Journal of Medical and Physical Science (Montréal) de 1845 à 1850.

ANQ-M, État civil, Anglicans, Christ Church, 26 juin 1807.— Canada, prov. du, Statuts, 1845, c.81 ; 1847, c.26.— Abbott, History of medicine, 56, 63–65, 67–70.— E. A. Collard, Montreal yesterdays (2e éd., Toronto, 1963).— H. W. Cushing, The life of Sir William Osler (2 vol., Oxford, 1925).— Heagerty, Four centuries of medical history in Can.— D. S. Lewis, The Royal College of Physicians and Surgeons of Canada, 1920–1960 (Montréal, 1962) ; Royal Victoria Hospital, 1887–1947 (Montréal, 1969).— H. E. MacDermot, History of the Canadian Medical Association, 1867–1921 (Toronto, 1935), 18–25, 116, 140, 154–156 ; A history of the Montreal General Hospital (Montréal, 1950), 64.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Édouard Desjardins, « BADGLEY, FRANCIS (1807-1863) », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 9, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 2 août 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/badgley_francis_1807_1863_9F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/badgley_francis_1807_1863_9F.html
Auteur de l'article:   Édouard Desjardins
Titre de l'article:   BADGLEY, FRANCIS (1807-1863)
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 9
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1977
Année de la révision:   1977
Date de consultation:   2 août 2014