DCB/DBC Mobile beta
+

BAUDEAU (Boudeau), PIERRE, chirurgien major, né en 1643, arrivé en Nouvelle-France en 1692 (suivant une note de Frontenac [Buade*], qui a relaté dans sa correspondance avec la cour les circonstances de cet engagement), inhumé à Montréal en 1708.

L’un des plus célèbres médecins et naturalistes du Canada, Michel Sarrazin, décida en 1692 d’entrer chez les Jésuites. Frontenac raconte qu’il fut dans l’obligation de trouver à ce praticien un remplaçant, « qui arriva ici avant que ledit sieur Sarrazin en partit pour passer en France et qui [Baudeau] est très habile homme, consommé dans sa profession, aimé et estimé ici de tout le monde et qui a servi fort longtemps dans les armées de terre et de mer ». Par la suite Sarrazin changea d’idée et alla étudier la médecine à Paris. Frontenac pria le ministre de continuer ses favours envers Sarrazin, « mais je vous demande sur toutes choses, poursuivait-il, que cela ne retranche rien de ce qui revient au sieur Baudeau, chirurgien major, qui est un homme absolument à conserver ».

Du 4 octobre au 7 novembre 1693 et du 22 février au 31 mars 1695, Baudeau servit à l’Hôtel-Dieu de Québec, de même que du 22 août au 30 octobre 1708 ; il y fut affecté à la salle des femmes. En 1705, Baudeau remplissait ses fonctions à Montréal ; il eut à y examiner un soldat de M. de Ramezay, Jean Du Tartre (de Tard) dit La Verdure, blessé d’un coup d’épée au cours d’une rixe qui impliquait les frères Étienne* et Jacques-Urbain Rocbert de La Morandière et des soldats de la garnison. Il fut inhumé à Notre-Dame de Montréal, le 4 novembre 1708.

Hervé Biron

AHDQ, Registres de l’Hôtel-Dieu de Québec.— AJM, Registre d’état civil de Notre-Dame de Montréal.— AN, Col., C11A, 10–16.— Manuscrits relatifs à la N.-F., 2e série, VIII : 196.— Jug. et délib., V : 465–471, 914.— Correspondance de Frontenac (1689–1699), RAPQ, 1928–29 : 343. (La transcription porte Baudoin au lieu de Baudeau, mais le manuscrit mentionne clairement Baudeau.)— Ahern, Notes pour servir. à lhistoire de la médecine, 37, 38, 478— Arthur Vallée, Un biologiste canadien : Michel Sarrazin (Québec, 1927), 24, 157.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Hervé Biron, « BAUDEAU, PIERRE », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 2, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 22 déc. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/baudeau_pierre_2F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/baudeau_pierre_2F.html
Auteur de l'article:   Hervé Biron
Titre de l'article:   BAUDEAU, PIERRE
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 2
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1969
Année de la révision:   1969
Date de consultation:   22 décembre 2014