DCB/DBC Mobile beta
+

CARSWELL, EDWIN, fermier, dirigeant d’une association agricole et homme d’affaires, né le 11 octobre 1858 à Oshawa, Haut-Canada, fils de Henry Carswell et de Mary Hannah Hore ; le 25 décembre 1883, il épousa dans la vallée de la Nicola, Colombie-Britannique, Deborah Etta Woodward, et ils eurent cinq filles et quatre fils ; décédé le 6 février 1919 à Calgary.

Après avoir terminé sa scolarité à Oshawa, Edwin Carswell fut apprenti chez son père, boulanger et confiseur. Parti vers l’Ouest au début de la vingtaine, il se rendit successivement à San Francisco, à Vancouver et à l’intérieur de la Colombie-Britannique. Il trouva du travail dans une scierie de la région du lac Nicola, où il rencontra et épousa Deborah Etta Woodward, originaire de London, en Ontario. Par la suite, il installa sa famille à Kamloops et travailla dans des scieries et à la construction du chemin de fer canadien du Pacifique. En 1889, les Carswell s’établirent à Calgary ; Edwin trouva un emploi dans une scierie et une manufacture de portes et châssis.

Des problèmes de santé amenèrent Carswell à envisager un changement d’occupation. En juin 1890, lui-même et son frère John allèrent en reconnaissance dans les terres situées près de Penhold (Alberta) ; en juillet, ils demandèrent des concessions statutaires dans le district de Horn Hill, où les rejoignit leur frère James. L’année suivante, sans la moindre expérience de l’agriculture, Edwin et sa famille s’installèrent sur leur concession. Réputé bon voisin, Carswell avait le tempérament d’un bâtisseur. Il participa à l’organisation du district scolaire de Horn Hill, et fut membre de son conseil pendant plusieurs années. Il contribua à la construction de l’église anglicane St George et à la formation du Penhold Rifle Club ; il soutint le Horn Hill Football Club, au sein duquel il joua. En tant que membre du conseil de la crémerie locale, il aida à tracer des itinéraires pour faciliter la livraison dans la localité voisine de Red Deer. Quand les agriculteurs de son district commencèrent à s’organiser, il se lança dans l’action.

Les céréaliers s’estimaient désavantagés sur le marché par les tarifs protecteurs, le niveau excessif du fret, la mauvaise répartition des wagons de chemin de fer, le nombre insuffisant d’entrepôts, l’inéquité du classement des grains, les cartels qui baissaient les prix et les gouvernements qui restaient sourds aux revendications des agriculteurs tout en se prosternant devant les manufacturiers et les gens d’affaires du centre du pays. En 1905, il y avait en Alberta deux grandes organisations rivales d’agriculteurs, l’Alberta Farmers’ Association et la Canadian Society of Equity. En 1907, Carswell accéda à la présidence de la nouvelle section de l’Alberta Farmers’ Association à Penhold. Dès l’année suivante, où des événements marquants se produisirent dans le mouvement agricole, il était à la direction provinciale de l’association.

L’Alberta Farmers’ Association et la Canadian Society of Equity avaient tenté en vain de fusionner en 1905 et en 1906 ; à la fin de 1908, la seconde connaissait des difficultés financières et les négociations reprirent. Carswell appartint au comité qui mit au point les modalités de la fusion, rédigea une constitution et trouva un nouveau nom. Le lancement des Fermiers unis de l’Alberta se fit en grande pompe le 14 janvier 1909, avec le soutien du gouvernement libéral de la province. Par la suite, Carswell représenta son district aux Fermiers unis et appartint au comité directeur de l’association. En 1910, il fut élu directeur de la circonscription de Red Deer ; il occuperait ce poste jusqu’en 1913 et deviendrait alors le quatrième vice-président de l’organisme. Il fit partie du comité de la charcuterie et du comité des élévateurs à grain à compter de 1911, et il fut président des deux. En 1914, au moment de son élection au troisième siège de vice-président, il assuma de surcroît du travail d’organisation et la qualité de membre du comité albertain du Canadian Council of Agriculture. Il était devenu en 1910 directeur de la Red Deer Cooperative Livestock Marketing Association et en fut ensuite président. En 1912, il avait installé sa famille à Red Deer et était devenu secrétaire et directeur de la Red Deer Creamery. Deux ans plus tard, les Carswell retournèrent à Calgary.

Sans être un porte-parole remarquable des Fermiers unis de l’Alberta, Carswell en défendait vigoureusement les principes – coopératisme et participation des membres – et pressait les gouvernements de soutenir les coopératives. Certains membres envisageaient alors d’orienter l’association vers l’action politique directe, mais Carswell semble s’y être opposé. Il préférait exercer des pressions pour faire adopter des lois bénéfiques à l’agriculture. Ainsi, en août 1910, il fit partie de la délégation qui réclama du premier ministre sir Wilfrid Laurier, alors en visite à Red Deer, des interventions dans les matières suivantes : installations publiques ou coopératives de salaison et de réfrigération de la viande, projets de loi sur les coopératives, élévateurs terminaux, question ferroviaire et tarif [V. James Speakman]. En 1913, il accompagna la délégation albertaine à des réunions du Canadian Council of Agriculture à Saskatoon, à Regina et à Winnipeg, puis se rendit en Ontario pour rencontrer le premier ministre fédéral Robert Laird Borden* et assister au congrès annuel de la Grange fédérale, qui dénonça les tarifs protecteurs et prôna la coopération entre les fermiers de l’Est, du Centre et de l’Ouest.

Chez les Fermiers unis de l’Alberta, Carswell s’occupait à la fois du dossier des élévateurs à grain et de celui de la charcuterie. L’Alberta Farmers’ Association dès 1908, puis les Fermiers unis de l’Alberta, avaient joint leurs voix à celles des céréaliers du Manitoba et de la Saskatchewan pour convaincre les gouvernements d’acquérir des élévateurs. En 1910, le Manitoba étatisa les élévateurs et, en 1911, la Saskatchewan créa une coopérative d’élévateurs au moyen de prêts publics et de garanties. Les Fermiers unis observèrent de près ces deux initiatives. En tant que membre du comité des élévateurs, Carswell participa à la conception d’un programme d’aide aux agriculteurs albertains. En 1913, le gouvernement libéral d’Arthur Lewis Sifton* accepta la plupart des recommandations de ce comité, après quoi Carswell, William John Tregillus et d’autres collaborèrent avec le gouvernement à la rédaction du projet de loi constituant l’Alberta Farmers Co-operative Elevator Company. À la première assemblée des actionnaires, Carswell fut élu membre du conseil d’administration et vice-président. Suivant le modèle de la Saskatchewan, la compagnie albertaine serait administrée en coopérative. Cependant, les fermiers y conserveraient plus de pouvoir que dans la province voisine, la Grain Growers’ Grain Company Limited lui serait associée activement et lui porterait assistance, et le rôle du gouvernement se limiterait à prêter 85 % des montants que coûteraient la construction et l’acquisition des élévateurs. En outre, la coopérative serait habilitée à vendre des fournitures agricoles et à s’occuper de la manutention du bétail.

À ce moment-là, Carswell administrait si bien la coopérative de bétail de Red Deer et obtenait des prix si élevés pour les porcs que son système fut recommandé à toutes les sections locales des Fermiers unis de l’Alberta. Toutefois, le gouvernement refusait de bâtir une usine de charcuterie. L’Alberta Farmers’ Association avait été la première à exercer des pressions sur lui dans ce sens et la première motion des Fermiers unis de l’Alberta, en 1909, avait porté sur cette question. Avant de construire l’usine, le gouvernement exigeait que l’approvisionnement en porcs soit garanti. En 1912, Carswell convainquit une forte proportion des producteurs de la région de Penhold de s’engager à fournir des porcs, mais d’autres sections des Fermiers unis eurent moins de succès. En 1914, Carswell était président du comité de la charcuterie des Fermiers unis, qui avait conclu avec l’Alberta Farmers Co-operative Elevator Company une entente sur l’achat de stocks expédiés par l’entremise des Fermiers unis, mais, à sa grande déception, les producteurs semblaient préférer les ventes à forfait aux ventes à commission dans le cadre du plan coopératif.

Dès lors, Carswell consacra donc ses énergies à l’Alberta Farmers Co-operative Elevator Company. Après le décès du président de la coopérative, William John Tregillus, en novembre 1914, il assura l’intérim jusqu’à l’élection de janvier 1915, où il devint président de la division du bétail. Chez les Fermiers unis, il refusa de se porter candidat à une vice-présidence en 1915 et à la présidence l’année suivante, et il cessa de présider des comités, bien qu’il en soit resté membre jusqu’en 1917. La division du bétail de l’Alberta Farmers Co-operative Elevator Company vit d’abord son chiffre d’affaires augmenter pendant le mandat de Carswell, mais en 1917, la dernière année où il en fut président, elle perdit plus de 6 000 $. La même année, l’Alberta Farmers Co-operative Elevator Company fusionna avec la Grain Growers’ Grain Company Limited du Manitoba pour former la United Grain Growers Limited. Carswell participa à cette nouvelle organisation.

En janvier 1918, Edwin Carswell quitta la United Grain Growers Limited et cessa de militer dans le mouvement agricole afin de promouvoir la Calgary Abattoir and Cold Storage Company Limited. Tombé malade plus tard dans l’année, il se remit, mais il fut atteint ensuite par la grippe espagnole qui ravageait alors le Canada. Il fit une rechute et mourut le 6 février 1919 ; on l’inhuma au cimetière Union de Calgary.

Cecilia Danysk

AN, RG 31, C1, 1901, Penhold, [Alberta] : 4.— GA, BR, minutes of executive and board meetings, 1913–1915 (mfm) ; M1135, Rice Sheppard, « Twenty-five years in the great north-west » (texte dactylographié, 1922) ; M1745, minutes of conventions and directors’ meetings, 1906–1907, unidentified newspaper clipping, « The Alberta Farmers’ Association and the Society of Equity fail to unite ».— Red Deer and District Arch. (Red Deer, Alberta), S-II-3-5 (E. L. Meeres fonds), « Pioneers of central Alberta » (1991), 24.8.— Calgary Herald, 8 févr. 1919.— Edmonton Bulletin, 14 janv. 1909.— Grain Growers’ Guide (Winnipeg), juin 1908, févr. 1909.— News (Red Deer), 12 févr. 1919.— Red Deer Advocate, 12 août 1910.— D. G. Embree, « The rise of the United Farmers of Alberta » (mémoire de m.a., Univ. of Alta, Edmonton, 1956).— W. A. Mackintosh, Agricultural cooperation in western Canada (Kingston, Ontario, 1924).— N. F. Priestley et E. B. Swindlehurst, Furrows, faith and fellowship (Edmonton, 1967).— Red Deer East Hist. Soc., Mingling memories (Red Deer, 1979), 547s.— United Farmers of Alberta, Official minutes of the annual convention (v.p.), 1910–1914, 1916 (with reports, 1909–1913, 1915) (exemplaires conservés aux PAA, 74.1/221) ; les Official minutes pour l’année 1915 sont conservés sur microfilm aux GA, BR.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Cecilia Danysk, « CARSWELL, EDWIN », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 14, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 19 sept. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/carswell_edwin_14F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/carswell_edwin_14F.html
Auteur de l'article:   Cecilia Danysk
Titre de l'article:   CARSWELL, EDWIN
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 14
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1998
Année de la révision:   1998
Date de consultation:   19 septembre 2014