DCB/DBC Mobile beta
+

CHURCHILL, EZRA A., marchand, constructeur de navires et homme politique, né en 1804 à Yarmouth, N.-É., d’Ezra Churchill et d’Elizabeth Trefry, décédé le 8 mai 1874 à Ottawa.

Le père d’Ezra Churchill, officier sur un brigantin de Yarmouth, périt en mer sur son navire l’Hibernia en 1806. La mère d’Ezra retourna chez elle à Hantsport, où elle se remaria et éleva son fils. Le 10 novembre 1824, Ezra Churchill épousa Ann Davidson de Falmouth, N.-É. De ce mariage, il eut deux fils et plusieurs filles. Après la mort de sa première femme, il épousa Rachel Burgess, de Billtown, N.-É., qui lui donna quatre enfants, dont un seul, un garçon, atteignit l’adolescence.

Ezra Churchill commença sa carrière à Hantsport. En 1841, il participa au financement d’un petit brigantin et, en 1844, il fit construire un autre brigantin de 128 tonneaux. Dans les années 50 il plaça des capitaux dans la construction d’au moins deux autres navires et il fut actionnaire majoritaire dans celle de cinq autres. Parmi ces navires, le Morning Star, qui jaugeait 697 tonneaux, fut lancé en 1856 ; c’était le premier bateau construit par Churchill. Vinrent ensuite des bâtiments de dimensions importantes comme la Gloire, de 1 138 tonneaux, construit en 1862 ; le Marlborough, de 1 383 tonneaux, construit l’année suivante et le British America de 1 050 tonneaux, lancé en 1869. Comme d’autres navires construits dans la province, c’étaient des cargos à lourde carène plutôt que des clippers conçus pour la vitesse. Churchill agissait différemment des autres constructeurs de l’époque en ce sens, que pour la construction, il s’en remettait beaucoup à un maître de chantier. Et ce maître était Robert Fuller. Les chantiers Churchill continuèrent la construction de navires de faible tonnage, conçus pour le cabotage, longtemps après que les autres importants chantiers navals eurent cessé d’en bâtir. Lorsque Churchill mourut, ses deux fils John et George prirent la direction de sa flotte et de ses chantiers navals, qui étaient parmi les plus importants de la province. Ce n’est qu’au milieu des années 80 que les affaires des chantiers Churchill, comme celles des autres chantiers navals des provinces maritimes, commencèrent à décliner.

Churchill, qui s’intéressait aux aspects commerciaux et financiers du transport maritime, fut mêlé à un projet visant à fonder une autre banque provinciale. Une charte fut octroyée par la législature en 1864 à la Mutual Bank of Nova Scotia. Toutefois l’entreprise fut un échec malgré l’appui du ministre des Finances, Isaac LeVesconte, et d’autres députés conservateurs éminents, dont Henry Adolphus Newman Kaulback et Peter Smyth, respectivement de Lunenburg et d’Inverness.

En 1855 Churchill avait été élu à l’Assemblée comme député du canton de Falmouth. Lorsque ce siège fut supprimé en 1859, il représenta la division nord du comté de Hants de 1859 à 1867. C’était un partisan assez discret du parti conservateur mais il n’accorda pas son appui à Charles Tupper*, en s’abstenant de participer au vote de 1866 sur la confédération. Il ne prit aucune part aux élections générales de 1867, mais avec Jeremiah Northup, il contribua à faire élire Joseph Howe à l’élection partielle de 1869, qui avait pour thème les « meilleures conditions » que le gouvernement fédéral devait accorder à la Nouvelle-Écosse. Churchill fut nommé au Sénat en février 1871, probablement sur la recommandation de Howe.

K. G. Pryke

PANS, Scrapbook 109, 134s.— Directory of N.S. MLAs (Fergusson).— J. V. Duncanson, Falmouth – a New England township in Nova Scotia, 1760–1965 (Windsor, Ont., 1965), 208.— Wallace, Wooden ships and iron men [...], 131–135, 204s.— L’auteur a de plus reçu l’aide de G. V. Shand, de Windsor, N.-É.  [k. g. p.]

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

K. G. Pryke, « CHURCHILL, EZRA A », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 10, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 22 oct. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/churchill_ezra_a_10F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/churchill_ezra_a_10F.html
Auteur de l'article:   K. G. Pryke
Titre de l'article:   CHURCHILL, EZRA A
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 10
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1972
Année de la révision:   1972
Date de consultation:   22 octobre 2014