DCB/DBC Mobile beta
+

DUBOK (Duboct), « soldat empyrique », c’est-à-dire charlatan (1645–1646).

Dubok fut invité, à la fin de 1645, à visiter les malades de la mission de Sillery. Il y résida « depuis le 20 ou environ de novembre jusques au 22 de janvier ». Il n’obtint guère de succès et, lorsqu’on découvrit son véritable métier, il fut vraisemblablement renvoyé. Le Journal des Jésuites note qu’il était détesté des Indiens et des Français. On a voulu l’identifier avec ce Laurent Dubocq qui, en 1662, épousait à Québec la Huronne Marie-Félix, et qui serait né en 1634, d’après le recensement de 1667, et en 1636, d’après Tanguay. Si ces deux dates sont à peu près correctes, nous sommes en présence de deux individus, car, en 1645, le charlatan Dubok ne pouvait être âgé d’une dizaine d’années seulement.

André Vachon

JJ (Laverdière et Casgrain) : 14s., 312.— JR (Thwaites), XXVII : 101.— Recensement de 1667.— Tanguay, Dictionnaire, I : 202.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

André Vachon, « DUBOK », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 1, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 24 avril 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/dubok_1F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/dubok_1F.html
Auteur de l'article:   André Vachon
Titre de l'article:   DUBOK
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 1
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1966
Année de la révision:   1966
Date de consultation:   24 avril 2014