DCB/DBC Mobile beta
+
Titre original :  Photograph Robert S. Duncanson, artist, Montreal, QC, 1864 William Notman (1826-1891) 1864, 19th century Silver salts on paper mounted on paper - Albumen process 8.5 x 5.6 cm Purchase from Associated Screen News Ltd. I-11978.1 © McCord Museum Keywords:  male (26812) , Photograph (77678) , portrait (53878)

Provenance : Lien

DUNCANSON, ROBERT STUART, peintre, né en 1817 ou en 1822 dans l’état de New York, fils d’un père canadien-écossais et d’une Noire, décédé le 21 décembre 1872 à Detroit, laissant son épouse.

Le père de Robert Stuart Duncanson lui fit au moins faire des études primaires et l’enfant passa ses premières années à Montréal. Il obtint une bourse de l’Anti-Slavery Society pour aller étudier à l’étranger. Puis, en 1842, il alla demeurer avec sa mère à Cincinnati où il travailla dans un atelier de daguerréotypie, fit de la peinture et exposa certaines de ses œuvres. Duncanson partit pour l’Europe en 1853, dans le but de faire la tournée habituelle des centres d’art en Italie, en France et en Angleterre, accompagné dans ce voyage de William Sonntag, peintre appartenant à la Hudson River School. De retour l’année suivante, il déclara : « J’ai été dégoûté par nos artistes en Europe. Ce sont tous des copistes. » En 1861, on le retrouve à Montréal, où il résidait peut-être depuis un certain temps, mais il quitta cette ville en 1861 ou 1862 et séjourna assez longtemps en Écosse. De toute évidence, il fut reçu avec enthousiasme à l’étranger. Deux de ses paysages, The Lotus Eaters et Chaudière Falls, figuraient au stand canadien de l’exposition de Dublin en 1865. On ignore à quelle date il revint en Amérique. Il est probable qu’il passa de nouveau un certain temps à Montréal et fut en relations avec les artistes qui fréquentaient les studios du photographe William Notman*. Il demeura ensuite à Detroit de 1871 jusqu’à sa mort. Ses expositions connurent dans cette dernière ville un succès considérable. L’une de ses peintures les plus connues, Ellen’s Isle, Loch Katrine, fut achetée par Charles Summer, sénateur et anti-esclavagiste notoire. Avant sa mort, Duncanson souffrit d’une dépression nerveuse.

Les sujets de ses peintures sont des plus variés. Dans ses premières œuvres, on trouve des portraits de citoyens importants de Cincinnati et de Detroit, et des peintures de genre. Par la suite, il s’inspira des réalistes romantiques du Middle-West qui, pour les paysages, se rattachaient à la Hudson River School. Parmi les paysages de cette tendance, il faut signaler les murales que lui commanda Nicholas Longworth pour sa demeure de Cincinnati (maintenant le Taft Museum). Plusieurs de ses toiles.. sont d’une composition exotique, avec des lacs et des palmiers. Dans ses dernières années, il fit preuve de beaucoup d’éclectisme. On trouve aussi dans ses œuvres certains paysages canadiens représentant des scènes d’automne et d’hiver, à la manière de Cornelius Krieghoff. On peut voir plusieurs de ses œuvres au musée des Beaux-Arts de Montréal ainsi que dans certaines galeries d’art des États-Unis.

J. Russell Harper

Canada, an encyclopædia, IV : 357.— G. C. Groce et D. H. Wallace, The New York Historical Society’s dictionary of artists in America, 1564–1860 (New Haven, 1957).— J. R. Harper, Early painters and engravers in Canada (Toronto, [1971]), 98.— The Negro in art ; a pictorial record of the Negro artist and of the Negro theme in art, A. L. Locke, édit. (Washington, 1940).— Ten Afro-American artists of the nineteenth century, an exhibition commemorating the centennial of Howard University (Washington, 1967).— A. S. Cavalla, Uncle Tom and Little Eva, a painting by Robert S. Duncanson, Bull. of the Institute of Arts of Detroit, 30 (1954–1951) : 21–25.— E. G. Porter, Robert S. Duncanson, midwestern romantic-realist, Art in America ; an illustrated magazine (New York), XXXIX (oct. 1951) : 99–154.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

J. Russell Harper, « DUNCANSON, ROBERT STUART », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 10, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 2 sept. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/duncanson_robert_stuart_10F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/duncanson_robert_stuart_10F.html
Auteur de l'article:   J. Russell Harper
Titre de l'article:   DUNCANSON, ROBERT STUART
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 10
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1972
Année de la révision:   1972
Date de consultation:   2 septembre 2014