DCB/DBC Mobile beta
+

ERB, ABRAHAM, meunier, né le 12 juillet 1772 dans le canton de Warwick, Pennsylvanie, quatrième fils de Christian Erb et de Maria Scherch ; en mai 1804, il épousa dans le comté de Lancaster, Pennsylvanie, Magdalena Erb ; décédé le 6 septembre 1830 à Waterloo, Haut-Canada.

Abraham Erb et son frère John, tous deux mennonites, marquèrent fortement l’histoire du comté de Waterloo, en Ontario. Au début du xixe siècle, tous deux avaient décidé de quitter la Pennsylvanie pour les régions sauvages du Haut-Canada, où ils espéraient trouver de nouvelles perspectives d’avenir. Avec leur frère Jacob et leur cousin Daniel Erb, ils figuraient parmi les membres fondateurs de la German Company, formée en 1803 dans le comté de Lancaster en vue de l’achat d’une terre de 60 000 acres dans cette région du Haut-Canada qui devint plus tard le comté de Waterloo [V. Samuel D. Betzner*]. En 1806, Abraham Erb et un groupe de 48 coreligionnaires quittèrent la Pennsylvanie pour se rendre sur la terre de la German Company. Abraham fit une brève halte chez son frère aîné John, qui avait immigré un an auparavant et qui avait fondé Preston (Cambridge), avant d’entreprendre une autre étape de 12 milles, toujours vers le nord.

Le village de Waterloo devait naître plus tard, dans les limites de l’immense propriété d’Abraham Erb, qu’il avait acquise de Jacob et Daniel Erb le 20 juillet 1805, avant son départ. Cette propriété de 900 acres comportait plusieurs cours d’eau, qui alimentaient les moulins. D’après certains documents, il y construisit dès 1808 une scierie. En 1816, il ajouta à son entreprise un moulin à farine. II n’y avait, paraît-il, que deux moulins dans la région située au nord de Dundas : celui d’Abraham Erb et celui de son frère John à Preston.

En ce qui concerne la fondation de Waterloo, Abraham y joua apparemment un rôle important dans deux domaines : l’industrie naissante et l’éducation des colons. Dans le premier cas, il se chargea personnellement de fournir un gîte, une formation ou du travail à la multitude d’immigrants pennsylvaniens qui vinrent frapper à sa porte au début du siècle. Parmi les gens en vue qui s’engagèrent à participer à ses entreprises, à un titre quelconque, on retrouve le tonnelier Joseph Bauman et les meuniers Jacob S. Shoemaker et Andrew Groff. Il est manifeste que son moulin constituait un lieu de rencontre animé ; en effet, on raconte qu’Erb avait fait installer un grand foyer, un plancher de bois et quelques meubles rudimentaires dans le sous-sol du moulin pour héberger les fermiers qui devaient attendre au lendemain la mouture de leur grain (il n’y avait alors aucun hôtel dans la région).

D’autre part, Erb donna l’impulsion au premier programme éducatif de cette région en développement ; il joua ainsi un rôle primordial dans la construction de la première école en 1820. Dans son testament, daté du 3 septembre 1829, il accorda à certaines écoles des sommes que devaient administrer des commissaires choisis par la Mennonite Society of Waterloo Township, les intérêts devant servir « les besoins et l’éducation des enfants pauvres et nécessiteux, et selon le bon jugement des curateurs ».

Le développement du village de Waterloo connut de lents débuts, sans aucun doute entravé par le refus d’Abraham Erb de vendre sa propriété qu’il préférait réserver à ses héritiers. Toutefois, la famille Erb perdit une partie importante de ses terres et de son exploitation, lorsqu’il vendit sa scierie et son moulin à Jacob C. Snider, le 1er septembre 1829. Après une carrière relativement brève mais active, il mourut le 6 septembre 1830. Erb et sa femme Magdalena n’eurent qu’un enfant, qui mourut à l’âge de sept ans. Ils adoptèrent deux enfants, dont Barnabas Devitt qui devint un meunier prospère dans les environs de Bridgeport (Kitchener). Après la mort de son mari, Magdalena épousa Benjamin Eby*, évêque mennonite.

Michael S. Bird

AO, Hist. plaque descriptions, « John Erb, 1764–1832, founder of Preston » , 20 juin 1960.— Waterloo Hist. Soc. (Kitchener, Ontario), Abraham Erb, day-book, 1822–1826.— Valley of Six Nations (Johnston).— E. E. Eby, A biographical history of Waterloo Township [...] (2 vol., Berlin [Kitchener], Ontario, 1895–1896) ; nouv. éd., E. E. Eby et J. B. Snyder, A biographical history of early settlers and their descendants in Waterloo Township, avec Supplement, E. D. Weber, édit. (Kitchener, 1971).— L. J. Burkholder, A brief history of the Mennonites in Ontario (s.l., 1935).— F. H. Epp, Mennonites in Canada, 1786–1920 : the history of a separate people (Toronto, 1974).— G. E. Reaman, The trail of the black walnut (Toronto, 1957).— W. V. Uttley, A history of Kitchener, Ontario (Kitchener, 1937 ; réimpr., [Waterloo, Ontario, 1975]).— W. H. Breithaupt, « Waterloo County history », OH, 17 (1919) 43–47 ; « The settlement of Waterloo County », 22 (1925) 14–17 ; « First settlements of Pennsylvania Mennonites in Upper Canada », 23 (1926) : 8–14 ; « Museum report » , Waterloo Hist. Soc., Annual report (Waterloo), 1927: 381–384 ; « Waterloo County millers » , 1928 : 78–80 ; « Historical notes on the Grand River » , 1930 : 219–229.— I. C. Bricker, « The first settlement in central western Ontario » , OH, 30 (1934) : 58–65.— Mabel Dunham, « A short history of the new city of Waterloo », Waterloo Hist. Soc., Annual report (Kitchener), 1947 : 34–38. M. A. Johnston, « A brief history of elementary education in the city of Waterloo », Waterloo Hist. Soc., Annual report, 1965 : 56–68. A. B. Sherk, « The Pennsylvania Germans in Waterloo County », OH, 7 (1906) : 98–109. E. W. B. Snider, « Waterloo County forests and primitive economics », Waterloo Hist. Soc., Annual report, 1918 : 14–36.— C. W. Wells, « A historical sketch of the town of Waterloo, Ontario », Waterloo Hist. Soc., Annual report, 1928: 22–67.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Michael S. Bird, « ERB, ABRAHAM », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 6, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 21 oct. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/erb_abraham_6F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/erb_abraham_6F.html
Auteur de l'article:   Michael S. Bird
Titre de l'article:   ERB, ABRAHAM
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 6
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1987
Année de la révision:   1987
Date de consultation:   21 octobre 2014