DCB/DBC Mobile beta
+

FOUCAULT, NICOLAS, originaire de Paris, prêtre du séminaire de Québec, curé, missionnaire, tué par des Indiens de la tribu des Corrois en 1702.

Nicolas Foucault était encore séminariste lorsqu’il débarqua à Québec en juin 1688. Mgr de Saint-Vallier [La Croix] lui conféra les ordres mineurs et le sous-diaconat, le 22 août et le 30 novembre de la même année, et la prêtrise le 3 décembre 1689.

Après son ordination, l’abbé Foucault fut envoyé dans la paroisse de Batiscan qu’il desservit à la satisfaction générale puisque Mgr de Saint-Vallier le nomma curé en titre le 23 septembre 1693. En 1700, le séminaire de Québec le choisit pour rejoindre l’abbé Marc Bergier chez les Tamarois. Il faut croire que le choix des candidats était restreint car l’abbé Henri-Jean Tremblay* écrivait au supérieur du séminaire ne pas comprendre comment on avait pu envoyer Foucault au Mississipi. « Il est d’une santé ruinée, disait-il, je crains qu’il ne tombe bientôt en ce pays là ». Le procureur reconnaissait, néanmoins, que Nicolas Foucault avait toutes les autres qualités pour y « travailler avec succès ».

L’abbé Foucault arriva à la mission des Tamarois le 28 avril 1701, mais n’y séjourna pas longtemps. À la demande de Bergier ou à l’invitation d’Iberville [Pierre Le Moyne], il se rendit chez les Arkansas, puis, dès le début de 1702, il quitta ces Indiens, barbares et indifférents à son enseignement, et se rendit avec trois compagnons chez l’abbé Davion. En cours de route, les voyageurs malades s’arrêtèrent chez les Corrois afin d’y louer les services de quatre indigènes pour conduire leur canot. Ces quatre Corrois, convoitant le coffre garni de l’abbé Foucault, profitèrent du sommeil des voyageurs pour les massacrer. Davion, qui s’était porté à la rencontre de Foucault, trouva peu après les cadavres.

Noël Baillargeon

AAQ, Registres d’insinuations A, 235, 281.— ASQ, Lettres, O, 28, 29 ; N, 121, 122 ; R, 50, 53, 60, 62 ; Paroisses diverses, 31 ; Polygraphie, IX : 24, 27.— Giraud, Histoire de la Louisiane française, I : passim.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Noël Baillargeon, « FOUCAULT, NICOLAS », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 2, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 23 nov. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/foucault_nicolas_2F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/foucault_nicolas_2F.html
Auteur de l'article:   Noël Baillargeon
Titre de l'article:   FOUCAULT, NICOLAS
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 2
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1969
Année de la révision:   1969
Date de consultation:   23 novembre 2014