DCB/DBC Mobile beta
+

GODIN, dit Bellefontaine, dit Beauséjour, JOSEPH, officier de milice, marchand et interprète, né en 1697 dans la paroisse de Sainte-Anne-du-Pays-Bas (Fredericton, Nouveau-Brunswick), fils de Gabriel Godin, dit Chatillon et dit Bellefontaine, et de Marie-Angélique Robert Jasne (Robertjeanne) ; il épousa en 1725 Marie-Anne Bergeron ; décédé après 1774, probablement à Cherbourg, France.

Lorsque Joseph Robinau* de Villebon, gouverneur de l’Acadie, construisit le fort Saint-Joseph (connu sous le nom de fort Nashwaak ; maintenant Fredericton) en 1692, il amena dans la région un certain nombre de colons acadiens et canadiens, parmi lesquels Gabriel Godin, dit Chatillon, officier de marine, et sa femme. Robinau nomma Godin lieutenant en second au fort et lui accorda un terrain de trois lieues en bordure de la rivière Saint-Jean. Cette terre fut à l’origine du nom de Bellefontaine. Godin aménagea sa propriété et la prit comme base pour faire un commerce considérable avec les autres colonies françaises ainsi qu’avec les Abénaquis. les Malécites et les Micmacs. Il maîtrisa si bien les langues des Indiens que Robinau le nomma interprète du roi.

Joseph Godin travailla étroitement avec son père : il hérita de ses biens et de son prestige. Il fut. lui aussi, un colon notable de sa paroisse ; on prétendit plus tard que « les sauvages comme les françois ne faisoient [rien ? ] sans le consulter et se soumettoient docilement a toutes ses [décisions] ». Le gouverneur Beauharnois* lui accorda la commission d’interprète du roi et. en 1736. Godin et son beau-frère, Michel Bergeron d’Amboise, se rendirent à titre de délégués des Acadiens de Saint-Jean auprès du Conseil d’Annapolis Royal. Ils furent emprisonnés par le gouverneur Lawrence Armstrong* pour ne pas s’être présentés immédiatement devant le conseil, mais ils furent bientôt relâchés et renvoyés chez eux avec l’ordre d’inviter les Indiens de Saint-Jean au poste britannique.

En 1749, Charles Deschamps de Boishébert organisa une milice avec les Acadiens de la rivière Saint-Jean et, le 10 avril, Godin en fut nommé commandant. Pendant la guerre de Sept Ans. Godin donna son appui aux Indiens et les encouragea à résister aux Britanniques ; il prit même la tête de plusieurs de leurs partis de guerre. Lorsque les rangers, du détachement commandé par Moses Hazen*, saccagèrent Sainte-Anne-du-Pays-Bas en février 1759, ils tuèrent la fille de Godin ainsi que trois de ses petits-enfants parce que celui-ci avait refusé de jurer fidélité au roi d’Angleterre et que « c’etoit lui qui par ses discours et par ses largesses, avoit fomenté et toujours entretenu les sauvages en haine et en guerre contre les Anglois ». Les rangers emprisonnèrent Godin et, après que sa famille l’eut rejoint, l’amenèrent à Annapolis Royal. De là, on le conduisit à Boston, à Halifax et en Angleterre ; plus tard on l’envoya à Cherbourg. En 1767, il y vivait et faisait partie d’un groupe d’Acadiens qui demandèrent des pensions viagères. Il obtint une pension de 300# pour ses pertes et ses services. En 1774, on proposa de le placer, ainsi que sa femme, dans une maison religieuse où l’on pourrait s’occuper d’eux. Rappelant les services qu’il avait rendus au roi, et qui, prétendait-il, lui avaient coûté 60 000#. Godin demanda qu’il leur fût plutôt permis de demeurer à Cherbourg avec une pension.

George MacBeath

AD, Calvados (Cæn), C 1 020, mémoire de Joseph Bellefontaine, dit Beauséjour, 15 janv. 1774.— Placide Gaudet, Acadian genealogy and notes, APC Report, 1905, II, iiie partie :140, 241.— N.SArchives, III. [Joseph Robinau de Villebon], Acadia at the end of the seventeenth century : letters, journals, and memoirs of Joseph Robineau de Villebon [...], J. C. Webster, édit. (Saint-Jean, N.-B., 1934), 99, 149, 154.— L. M. B. Maxwell, An outline of the history of central New Brunswick to the time of confederation (Sackville, N.-B., 1937).— Raymond, River StJohn.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

George MacBeath, « GODIN, Bellefontaine, Beauséjour, JOSEPH », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 4, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 22 sept. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/godin_joseph_4F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/godin_joseph_4F.html
Auteur de l'article:   George MacBeath
Titre de l'article:   GODIN, Bellefontaine, Beauséjour, JOSEPH
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 4
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1980
Année de la révision:   1980
Date de consultation:   22 septembre 2014