DCB/DBC Mobile beta
+

GROSTON (Grotton) DE SAINT-ANGE, ROBERT, officier qui servit dans le territoire des Illinois, né à Châtillon-sur-Seine, diocèse de Langres, en Champagne, fils de Jean Groston et de Marie Rebourceau, décédé avant le mois de juin 1740.

On ne connaît pas la date de son arrivée au Canada, mais, en 1736, Le Moyne* de Bienville assurait que Robert Groston était au service du roi depuis plus de 50 ans. En 1692, il épousa Marguerite Crevier, et ils eurent six fils et deux filles. Marguerite fut enterrée à Montréal le 7 juin 1707. Le 24 mars 1718, il épousa Élisabeth, fille de François Chorel de Saint-Romain, dit d’Orvilliers, et de Marie-Anne Aubuchon. D’après Charlevoix*, ce fut Saint-Ange qui lui servit d’escorte lors de sa descente du Mississipi en 1721. Peu de temps après, il servait dans le territoire des Illinois où il avait emmené sa deuxième femme, leur fille Élisabeth et deux fils de son premier mariage : Pierre (baptisé le 17 novembre 1693) et Louis*, sieur de Bellerive.

Le 30 mai 1722, Saint-Ange reçut un brevet d’enseigne réformé et, en 1723, il remonta le Missouri, avec Véniard de Bourgmond, pour aller construire le fort d’Orléans. Il fit partie du premier détachement envoyé dans le territoire des Padoucas ou Comanches (l’ouest du Kansas actuel) en 1724 ; mais, lors de la seconde expédition conduite dans la même région par Bourgmond, un peu plus tard au cours de la même année, Saint-Ange, qui avait été promu lieutenant réformé en décembre 1722, resta pour commander le fort d’Orléans. Ce fut encore lui qui en assura le commandement, en 1725, quand Bourgmond conduisit en France un groupe de Missouris.

Plus tard, Saint-Ange retourna en service dans l’est du territoire des Illinois. En 1729, il acheta une maison près du fort de Chartres et, en 1730, il remplaça le commandant de ce poste. C’est de cet endroit qu’il mena une campagne victorieuse contre les Renards. Vers 1734, il fut remplacé par Pierre d’Artaguiette et, le 16 décembre 1738, en reconnaissance de ses services, il fut nommé capitaine réformé, mais, apparemment, il ne reçut pas la nouvelle de sa promotion avant de mourir. Bienville annonça son décès à Versailles en juin 1740.

Son fils, Pierre, fut nommé enseigne réformé le 19 décembre 1722 et il était lieutenant quand il mourut en 1736, lors de l’expédition désastreuse contre les Chicachas [V. François-Marie Bissot]. Dans le « registre des donations », au fort de Chartres, Robert Groston de Saint-Ange est mentionné, en 1738, comme tuteur de Marie-Rose et de Pierre, enfants mineurs de son fils Pierre. Élisabeth, fille de Robert Groston, épousa, en 1740, François Coulon* de Villiers, et mourut au fort de Chartres le 6 mars 1755. La veuve de Saint-Ange fut enterrée au mêrne endroit le 23 février 1762. On a dit qu’elle avait alors 79 ans, bien que Tanguay assure qu’elle fut baptisée le 1er avril 1691.

John Francis Mc Dermott

Le nom est quelquefois écrit Groston de Saint-Ange, quelquefois Grotton, dit Saint-Ange ; le de n’a aucune connotation nobiliaire.

AN, Col., B, 43, f.124 ; 66, f.365 ; Col., C13A 21, f.181 ; 25, f.94, et passim.— Archives of Illinois State Hist. Library, Springfield, Registre des donations, Fort de Chartres.— Archives of the Missouri Hist. Soc. (St. Louis), Fort de Chartres, records of the church of Sainte-Anne.— Découvertes et établissements des Français (Margry), VI.— Wis. State Hist. Soc. Coll., XVIII.— Tanguay, Dictionnaire, I : 285 ; III : 69, 199 ; IV : 382.— N. M. Belting, Kaskaskia under the French régime (« University of Illinois studies in the social sciences », XXIX, Urbana, 1848).— Marc de Villiers Du Terrage, La découverte du Missouri et l’histoire du fort d’Orléans (1673–1728) (Paris, 1925).— W. B. Douglas, The Sieurs de St. Ange, III. State Hist. Soc. Trans., 1909 (« Ill. State Hist. Lib. Pub. », XIV, Springfield, 1910), 135–146.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

John Francis Mc Dermott, « GROSTON DE SAINT-ANGE, ROBERT », dans FR:UNDEF:public_citation_publication, vol. 2, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 23 avril 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/groston_de_saint_ange_robert_2F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/groston_de_saint_ange_robert_2F.html
Auteur de l'article:   John Francis Mc Dermott
Titre de l'article:   GROSTON DE SAINT-ANGE, ROBERT
Titre de la publication:   FR:UNDEF:public_citation_publication, vol. 2
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1969
Année de la révision:   1969
Date de consultation:   23 avril 2014