DCB/DBC Mobile beta
+

GUEN, HAMON, prêtre, sulpicien, missionnaire, né dans le diocèse de Saint-Pol-de-Léon, France, en 1687, décédé à la mission du Lac-des-Deux-Montagnes (Oka, Québec), le 15 avril 1761.

Entré chez les sulpiciens en 1711, Hamon Guen arriva au Canada le 22 août 1714 et fut ordonné le 21 septembre 1715. Aussitôt après, il fut nommé à la mission du Sault-au-Récollet pour y apprendre les langues indiennes et s’initier au ministère sous la direction de ses confrères, Robert-Michel Gay* et Maurice Quéré de Tréguron. Il parvint à maîtriser l’iroquois et à parler convenablement le huron ; il aurait laissé des écrits en iroquois : des prônes, des instructions et des méditations. Il aurait aussi écrit, dans les deux langues qu’il connaissait, des cantiques, des hymnes, des antiennes et d’autres chants d’Église, car à cette époque on utilisait les langues indiennes dans les offices liturgiques [V. Luc-François Nau].

En 1721, il accompagna les Indiens lors du déplacement de la mission du Sault-au-Récollet au lac des Deux-Montagnes [V. Gay ; Quéré de Tréguron]. On lui attribue la fondation, pour les Indiens, du pèlerinage du Calvaire, situé sur la montagne la plus rapprochée de la mission, où il fit construire sept stations en pierre, avec l’aide de son confrère François Picquet*, qui voulut bien se charger de la décoration. Ce lieu de pèlerinage existe encore aujourd’hui.

En 1749, quand Picquet entreprit l’établissement, sur le haut Saint-Laurent, de la mission iroquoise de La Présentation (Oswegatchie, aujourd’hui Ogdensburg, N.Y.), Guen ne tarda pas à le suivre pour l’aider dans ses travaux et pour s’occuper surtout de la conversion des Iroquois. Après deux années de labeur intense, il revint à la mission du Lac-des-Deux-Montagnes. En 1754, il succéda à Quéré de Tréguron comme supérieur de la mission et il occupa cette charge jusqu’en 1760. Il mourut dans cette mission le 15 avril 1761, à l’âge de 74 ans.

Antonio Dansereau

ASSM, Section des biographies, 78 ; Section de la seigneurie du Lac-des-Deux-Montagnes, 308 ; Section des manuscrits indiens ; Joseph-Vincent Quiblier, Notes sur le séminaire de Montréal, 1847 (copie dactylographiée).— Lettres édifiantes et curieuses escrites des missions étrangères (14 vol., Lyon, 1819), XIV : 262–301.— Allaire, Dictionnaire.— Gauthier, Sulpitiana.— C.-P. Beaubien, Le Sault-au-Récollet ; ses rapports avec les premiers temps de la colonie ; mission-paroisse (Montréal, 1898).— Petit manuel des pèlerins au Calvaire du lac des Deux-Montagnes (nouv. éd., Montréal, 1926).— Pierre Rousseau, Saint-Sulpice et les missions catholiques (Montréal, 1930).— J.-A. Cuoq, Anotc kekon, MSRC, 1re sér., XI (1893), sect. i : 137–179.— Olivier Maurault, Les vicissitudes d’une mission sauvage, Revue trimestrielle canadienne (Montréal), XVI (1830) : 121–149.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Antonio Dansereau, « GUEN, HAMON », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 3, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 22 nov. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/guen_hamon_3F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/guen_hamon_3F.html
Auteur de l'article:   Antonio Dansereau
Titre de l'article:   GUEN, HAMON
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 3
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1974
Année de la révision:   1974
Date de consultation:   22 novembre 2014