DCB/DBC Mobile beta
+

HANTRAYE, CLAUDE (souvent déformé en Hautraye, mais il signait Hantraye), notaire, probablement né le 10 décembre 1723 à Saint-Hilaire-du-Harcouët, France, fils de Noël Hantraye et de Marie Hamond ; il épousa Marie-Marguerite Debuire le 9 janvier 1753 à Québec et, en secondes noces, Marie-Françoise Viger, le 26 novembre 1759 à Montréal ; décédé à Saint-Jean-François-Régis (Saint-Philippe-de-Laprairie, Québec) le 15 janvier 1777.

Envoyé au fort Saint-Frédéric (près de Crown Point, New York) comme garde-magasin en 1754, Claude Hantraye n’y resta, semble-t-il, qu’un an. Il y demeura cependant assez longtemps pour être l’un des inculpés mineurs dans l’Affaire du Canada et être condamné par contumace, le 10 décembre 1763, au bannissement de Paris pendant cinq ans et à une amende de 50#.

Domicilié à Prairie-de-la-Madeleine (La Prairie, Québec) après la capitulation de Montréal, Hantraye y était encore quand il commença, en 1765, à instrumenter comme notaire, sans qu’il y ait trace de sa commission. La plupart des actes qu’il confectionna durant cette période sont des actes de concession de terres pour René Cartier, seigneur de La Salle. Dès novembre 1767, Hantraye transportait ses pénates à Saint-Antoine-de-Padoue (Saint-Antoine-sur-Richelieu) où il devint le premier notaire résidant.

En mai 1772, il venait se fixer à Saint-Jean-François-Régis. Il y instrumenta encore près de cinq années, consacrant toujours une part de ses activités aux concessions de terres et aux multiples transactions commerciales de René Cartier. Hantraye, qui ne semble pas avoir été gêné dans ses activités professionnelles par l’occupation américaine de 1775–1776, signa son dernier acte en minute le 30 décembre 1776. Décédé le 15 janvier suivant, il fut inhumé dans la crypte de l’église paroissiale de Saint-Jean-François-Régis.

Jean-Jacques Lefebvre

ANQ-M, État civil, Catholiques, Saint-Philippe, passim ; Greffe de Claude Hantraye, 17651776. Tanguay, Dictionnaire, IV : 459, 469. P.-G. Roy, Bigot et sa bande, 188s.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Jean-Jacques Lefebvre, « HANTRAYE, CLAUDE », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 4, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 18 déc. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/hantraye_claude_4F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/hantraye_claude_4F.html
Auteur de l'article:   Jean-Jacques Lefebvre
Titre de l'article:   HANTRAYE, CLAUDE
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 4
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1980
Année de la révision:   1980
Date de consultation:   18 décembre 2014