DCB/DBC Mobile beta
+

HATHEWAY, CALVIN LUTHER, auteur et arpenteur, né le 17 septembre 1786 à Burton, dans le comté de Sunbury, Nouveau-Brunswick, fils du loyaliste Ebenezer Hatheway ; le 8 novembre 1809, il épousa Sarah Harrison qui lui donna au moins trois enfants ; décédé le 23 août 1866 à Saint-Jean, Nouveau-Brunswick.

Calvin Hatheway passa sa jeunesse dans le comté de Sunbury où il devint arpenteur-géomètre en 1809 et s’intéressa à « l’amélioration des méthodes utilisées en agriculture ». S’étant établi à Saint-Jean au début des années 20, il obtint le grade d’adjudant puis de major dans le deuxième bataillon de la milice de l’endroit, dont il fit partie jusqu’en 1842. Il fut également juge de paix de la ville et du comté de Saint-Jean de 1838 à 1844.

Hatheway demeura à Saint-Jean jusqu’au milieu des années 40, alors qu’il décida de s’installer à Maugerville et plus tard à Sheffield, dans le comté de Sunbury. Son métier d’arpenteur, toutefois, l’obligeait à se rendre dans plusieurs régions de la province. Le le’ juin 1822, il fut nommé arpenteur-géomètre adjoint dans le comté de Charlotte. Au cours de la querelle frontalière qui opposa le Nouveau-Brunswick et le Maine dans les années 1836–1838, Hatheway fournit une importante documentation qui servit au gouvernement britannique à étayer ses revendications. En 1845, dans le comté de Madawaska, il fit le levé de la rivière Grand pour le compte du bureau des Terres de la couronne. Il devint arpenteur-géomètre adjoint dans le comté de Sunbury en 1848. De 1849 à 1854, il occupa le poste d’adjoint dans le bureau de l’arpenteur général.

Ce fut sans doute sa connaissance de la géographie de la province qui le poussa à écrire, en 1846, son volume intitulé The history of New Brunswick. Destiné à servir de manuel et de guide pour le voyageur, l’étudiant, l’homme d’affaires et l’immigrant, cet ouvrage rappelle brièvement l’arrivée et les débuts de l’établissement des Loyalistes au Nouveau-Brunswick, puis décrit les différents comtés, les ressources naturelles et les frontières de la province. À la lecture du volume, on constate que Hatheway considérait les Noirs installés près de Loch Lomond comme « une charge imposée à la charité publique » et qu’il croyait que les Malécites établis le long de la partie supérieure de la rivière Saint-Jean devaient se défaire de leurs « habitudes nomades » et enseigner à leurs enfants des « occupations anglaises ». En outre, il appuyait ceux qui n’étaient pas favorables à l’érection des municipalités ainsi que le proposait le rapport Durham.

Cinq ans après le décès de Hatheway, survenu en 1866, son fils George Luther* devint premier ministre du Nouveau-Brunswick.

J. M. Whalen

C. L. Hatheway, The history of New Brunswick from its first settlement, containing a geographical description of the province [...] (Fredericton, 1846).

APC, MG 27, I, D15, Hatheway to Tilley, 28 sept. 1862, 25 août 1863.— N.B. Museum, C. L. Hatheway, correspondence, 1836–1848 ; papers, 1er juin 1822 ; Ganong tes colt., W. F. Ganong, The province of New Brunswick ; Wilmot United Church, records, 1794–1892.— PANB, REX/px, 43, pp.589–606.— G.-B., Parl., House of Commons paper, 1849, XXXVIII, 593, pt. ii, pp.377–474, Emigration (North American and Australian colonies) [...].— Morning Telegraph (Saint-Jean, N.-B.), 25 août 1866.— Royal Gazette and New Brunswick Advertiser (Saint-Jean, N.-B.), 20 nov. 1809.— St. John Daily Telegraph and Morning Journal (Saint-Jean, N.-B.), 6 juill. 1872.— W. G. MacFarlane, New Brunswick bibliography : the books and writers of the province (Saint-Jean, N.-B., 1895).— The merchants’ and farmers’ almanack [...] (Saint-Jean, N.-B.), 1840–1841, 1843–1846, 1852–1853, 1855–1863.— New-Brunswick almanac, 1825–1836, 1838–1839, 1842, 1849–1851.— Lorenzo Sabine, Biographical sketches of loyalists of the American revolution, with an historical essay (2 vol., Boston, 1864 ; réimpr. Port Washington, N.Y., 1966).— Wallace, Macmillan dictionary.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

J. M. Whalen, « HATHEWAY, CALVIN LUTHER », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 9, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 16 sept. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/hatheway_calvin_luther_9F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/hatheway_calvin_luther_9F.html
Auteur de l'article:   J. M. Whalen
Titre de l'article:   HATHEWAY, CALVIN LUTHER
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 9
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1977
Année de la révision:   1977
Date de consultation:   16 septembre 2014