DCB/DBC Mobile beta
+

HILL, JOHN, commandant militaire de l’expédition britannique de 1711 contre Québec, né avant 1685, décédé le 19 juin 1735.

John Hill, mieux connu sous le nom de Jack Hill, était le frère d’Abigail Hill (madame Masham), la favorite de la reine Anne, et un « parent pauvre » de la duchesse de Marlborough. Ni la transcription de l’épitaphe sur sa pierre tombale ni les archives de Somerset House ne donnent le lieu et la date de sa naissance. On sait seulement qu’il est né avant 1685, année de la naissance de sa sœur cadette, Alice. Sarah Churchill paya ses études à St. Albans, puis le fit nommer, d’abord, page du prince de Danemark, époux de la reine Anne, ensuite, gentilhomme de la chambre du duc de Gloucester et, en dernier lieu, aide de camp de son mari. En 1702, il fut nommé, selon l’usage, capitaine et lieutenant-colonel dans les Coldstream Guards et, trois ans après, il succéda à son oncle, le général de brigade Stanhope, comme colonel du régiment connu sous le nom de 11e régiment d’infanterie (11th Foot). Cette troupe fut presque anéantie à Almansa dans le nord de l’Espagne en 1707, mais Hill réussit à reformer son régiment à temps pour participer à la campagne des Flandres en 1709.

En 1710, malgré l’opposition très nette de Marlborough, il fut promu brigadier et on lui donna le commandement de quelque 5 300 officiers et soldats dans l’expédition de Walker contre Québec. En proposant Hill à la reine, Henry St. John, qui devait par la suite devenir vicomte Bolingbroke, ne pensait sans doute pas à la valeur de l’homme, quoique celui-ci ne fût pas un médiocre, mais il considérait qu’il était sage d’appuyer le frère de la favorite de la reine, madame Masham, dont il cultivait soigneusement l’amitié. En outre la nomination était un échec de plus pour Marlborough qui, en même temps que les whigs, commençait déjà à perdre pouvoir et prestige.

Après le naufrage de plusieurs navires dans le golfe du Saint-Laurent dans la nuit du 22 au 23 août 1711, l’amiral, bouleversé, se laissa facilement convaincre par Hill de ne pas tenter d’attaquer Québec ni même Plaisance (Placentia). Hill retourna en Angleterre avec l’amiral au début d’octobre de la même année. Sa carrière, comme celle de l’amiral Walker, ne fut pas immédiatement compromise par le désastre. Les tories étaient maintenant au pouvoir et, à peine un mois après l’arrivée des survivants, le duc de Marlborough fut démis de toutes ses fonctions. Par conséquent, au lieu de tomber en disgrâce, Hill fut promu major général en juillet 1712 et la même année il commanda les troupes qui furent envoyées à Dunkerque par mesure de sécurité durant les négociations préalables au traité d’Utrecht. C’est seulement en 1714 avec le retour au pouvoir des whigs et l’accession au trône de George 1er qu’il fut destitué de son commandement. À sa mort, survenue à Londres le 19 juin 1735, Hill laissait sa succession à son neveu Samuel, deuxième baron Masham.

Gerald S. Graham

Letters and correspondence, public and private, by the Right Honourable Henry StJohn, Lord visc. Bolingbroke during the time he was secretary of state, Gilbert Parke, édit. (4 vol., Londres, 1798), I.— Walker expedition (Graham) (l’introduction, faite par Graham, contient des renseignements bibliographiques additionnels).— Dalton, English army lists, V.— DNB.— W. S. Churchill, Marlborough, his life and times (4 vol., Londres, 1933–1938), I.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Gerald S. Graham, « HILL, JOHN (mort en 1735) », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 2, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 20 avril 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/hill_john_1735_2F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/hill_john_1735_2F.html
Auteur de l'article:   Gerald S. Graham
Titre de l'article:   HILL, JOHN (mort en 1735)
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 2
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1969
Année de la révision:   1969
Date de consultation:   20 avril 2014