DCB/DBC Mobile beta
+

JEANTOT (Jantot), JEAN, frère hospitalier de la Croix et de Saint-Joseph, maître d'école, supérieur, né vers 1666 et décédé à l'Hôpital Général de Montréal le 12 août 1748.

Jean Jeantot, sans être un des fondateurs, participa dès le début à l'œuvre de l'Hôpital Général de Montréal et à la fondation de la communauté des Frères hospitaliers de la Croix et de Saint-Joseph. Dès 1695, il travaillait à cet hôpital qui, en fait, ne détenait ses lettres patentes que depuis le 15 avril 1694. Le 25 avril 1701, en même temps que François Charon* de La Barre, fondateur des deux institutions, il revêtait « L habit defrere hospitalier ».

En compagnie de François Charon, Jean Jeantot émit ses vœux simples le 17 mai 1702 et ses vœux de stabilité le 27 juillet 1704. Quelques jours plus tard, le 6 août, il fut élu conseiller pour un an ; l'année suivante on renouvela son mandat pour une autre année. C'est à la fin de ce second mandat, en 1706, que Jeantot se rendit à Pointea-ux-Trembles, île de Montréal, comme maître d'école, car les hospitaliers, selon leurs lettres patentes de fondation, devaient s'occuper de l'instruction des garçons. Le frère Jeantot était de retour à l'Hôpital Général en 1721 alors que le 16 septembre de cette année, il fut réélu conseiller. En 1718, il avait acquis à Pointe-aux-Trembles une terre de 63 arpents, et, quatre ans plus tard, il en fit don au curé de cette paroisse pour que ce dernier et ses successeurs chantent annuellement quatre messes basses pour les âmes du purgatoire et deux pour lui-même.

Le 17 avril 1731, les membres de la communauté confièrent au frère Jeantot la charge de supérieur, fonction qu'il exerça jusqu'au 13 juillet 1745, date à laquelle il fut remplacé, ayant manifesté une vive opposition à une décision de Mgr de Pontbriand [Dubreil]. Ce dernier avait expulsé de la communauté le frère Pierre Martel à cause de ses fréquentations indues.

Durant les 14 années que Jeantot occupa sa charge, la communauté ne put se tirer du marasme financier attribuable d'une part aux engagements financiers contractés par le fondateur et d'autre part aux hospitaliers eux-mêmes reconnus en 1735 responsables de la mauvaise situation de la communauté [V. Louis Turc de Castelveyre]. Mais ces difficultés sont aussi attribuables à la conjoncture économique, à la perte des subventions royales pour soutenir les écoles, à la crise économique de 1737–1738, et au manque de recrues. Jeantot tenta d'assurer le financement de l'œuvre des hospitaliers en vendant du matériel scolaire, en augmentant la production de la bière et en essayant de tirer le maximum de revenus du « magasin », de la location des chevaux et de la garde des bêtes. Malgré tous les efforts faits pour rétablir la situation financière de l'institution, l’Hôpital Général, ainsi que la communauté, sombra dans la faillite. Les hospitaliers durent abandonner l'administration de l'hôpital, qui fut confiée à Marie-Marguerite Dufrost* de Lajemmerais le 27 août 1747.

Jean Jeantot, n'exerçant plus aucune charge depuis 1745, fut hébergé à l'Hôpital Général où il s'était dévoué presque toute sa vie. Il y mourut le 12 août 1748 et y fut inhumé le même jour. Parmi les ouvriers de la première heure, seul Jeantot fut témoin de l'aboutissement malheureux de l'œuvre de François Charon.

Jacques Grimard

AN, Col., B, 54, ff.433–434 ; Col., C11A, 107, ff.93 –222 ; Col., F3, 5, ff.421–422 (copies aux ANQ).— ANQ-M, Greffe de Pierre Raimbault, 24 janv. 1722.— ASGM, Recette et dépense de juin 1718 à septembre 1746, Registre des sépultures, 1725–1759 ; Registre des vêtures, professions, etc. des Frères Charon, 1701–1748.— ASSM, Cahiers Faillon.— Édits ord., II : 391.— Amédée Gosselin, L'instruction au Canada, 100.— Hamelin, Économie et société en Nouvelle-France, 64.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Jacques Grimard, « JEANTOT, JEAN », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 3, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 22 déc. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/jeantot_jean_3F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/jeantot_jean_3F.html
Auteur de l'article:   Jacques Grimard
Titre de l'article:   JEANTOT, JEAN
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 3
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1974
Année de la révision:   1974
Date de consultation:   22 décembre 2014