DCB/DBC Mobile beta
+

KELLY, JAMES BUTLER KNILL, ministre de l’Église d’Angleterre et évêque, né le 18 février 1832 à Standish, Angleterre, fils d’un dénommé Kelly et de Sophia Powys ; le 19 octobre 1871, il épousa à Halifax Louisa Bliss, fille de William Blowers Bliss*, et ils n’eurent apparemment pas d’enfants ; décédé le 15 mai 1907 à Inverness, Écosse.

James Butler Knill Kelly fut éduqué à la maison et au Clare College de Cambridge, où il obtint une licence et une maîtrise ès arts. Ordonné diacre en 1855 et prêtre l’année suivante, il fut d’abord nommé vicaire d’Abington, dans le Northamptonshire. En 1856, il devint aumônier personnel de Horatio Powys, évêque de Sodor and Man, poste qu’il occupa jusqu’en 1864. En outre, à partir de 1860, il remplit la fonction de registraire du diocèse et de curé de Kirkmichael, dans l’île de Man.

En mars 1864, l’évêque Edward Feild* de Terre-Neuve lança un appel en Angleterre pour obtenir des prêtres. Kelly répondit promptement : il était à St John’s dès la fin de juin de cette année-là. Feild le nomma titulaire de la cathédrale, dans cette ville, et archidiacre de Terre-Neuve. Le travail et la personnalité de Kelly semblent avoir plu à sa nouvelle congrégation tout autant qu’à l’évêque Feild qui, en 1867, le proposa pour être son coadjuteur. Kelly fut sacré le 16 août par l’archevêque de Cantorbéry, avec droit de succession au siège épiscopal de Terre-Neuve. Il assista à la première conférence de Lambeth cette année-là et reçut un doctorat en théologie de Cambridge. En 1870, le King’s College de Windsor, en Nouvelle-Écosse, lui décerna un doctorat en droit canon.

Comme le diocèse de Terre-Neuve comprenait alors les Bermudes, Feild et Kelly, en leur qualité d’évêques, visitèrent quelques fois ces îles ainsi que les communautés anglicanes de Terre-Neuve et du Labrador. C’est aux Bermudes qu’ils rencontrèrent l’officier militaire Joseph James Curling, qui allait se joindre par la suite au clergé terre-neuvien. Les voyages en mer étaient pénibles et souvent dangereux. Le navire des missions du diocèse, le Star, fit naufrage en 1871 ; Kelly et l’équipage échappèrent à la mort de justesse. Trois ans plus tard, durant un long voyage pour visiter les populations côtières de Terre-Neuve et du Labrador, Kelly tomba gravement malade. Il trouvait que le travail d’évêque missionnaire, les voyages en mer surtout, était très exigeant physiquement.

À St John’s, par ailleurs, Kelly participa activement au travail social et éducatif de l’Église. C’était un prédicateur doué et un administrateur avisé. Il aida à organiser un comité destiné à superviser la fin des travaux de la cathédrale St John the Baptist, projet lançé par l’évêque Feild. Après le grand incendie de 1892, Kelly allait recueillir des fonds pour la restauration de la cathédrale, où l’on trouve un vitrail à sa mémoire.

À la mort de Feild, le 8 juin 1876, Kelly lui succéda comme évêque de Terre-Neuve. Il avait résolu, avant la mort de son prédécesseur, que lui aussi aurait recours à l’aide d’un coadjuteur : « cela m’épargnera le travail en mer que je trouve si pénible pour ma constitution, précisait-il. Je dois faire cela ou abandonner la tâche à quelqu’un de mieux qualifié que moi pour la vie amphibie qu’un év[êque] de Terre-Neuve doit mener. » Il ne parvint pas à obtenir la nomination d’un coadjuteur et, un an plus tard, donna sa démission, qui prit effet le 1er juillet 1877.

De retour en Grande-Bretagne, Kelly occupa un certain nombre de postes jusqu’en 1885, année où il fut élu évêque coadjuteur de Moray, Ross, and Caithness, avec droit de succession. L’année suivante, il devint évêque de ce diocèse. Le 29 août 1901, il fut élu à l’unanimité à la présidence de l’Église épiscopale d’Écosse. Il démissionna trois ans plus tard et, en mauvaise santé, vécut retiré jusqu’à sa mort en 1907.

Selon tous les comptes rendus de ses contemporains, James Butler Knill Kelly était un prêtre admiré et respecté du clergé et de la population de ses deux diocèses pour sa sensibilité et sa prévenance. À Terre-Neuve, il semble avoir été quelque peu éclipsé par la présence et l’influence de l’évêque Feild.

Davena Davis

Deux journaux racontant les voyages de James Butler Knill Kelly à bord du Star, navire des missions diocésaines, ont été publiés. Un exemplaire du Journal of a visitation by the Right Reverend J. B. K. Kelly, dd, coadjutor bishop of Newfoundland, in the church ship « Star », July–October, 1869, imprimé pour diffusion privée, à Londres en 1870, est conservé à la Queen’s College Library, St John’s, et The voyage [of] the churchship « Star », 1870, introd. de F. B. Gill, basé sur le journal de bord de Kelly pour les années 1869 à 1871, a été publié par les PANL ([St John’s, 1973]).

La Bodleian Library, Univ. of Oxford, conserve une reproduction photographique des lettres de Kelly datant des années 1864 à 1907 sous la cote ms Can vol. 1 ; on peut aussi consulter ce document sur microfilm au Centre for Newfoundland Studies, Memorial Univ. of Nfld, St John’s. Une autre collection de documents sur Kelly a été transférée en 1992 d’Écosse au doyenné anglican de St John’s, mais malheureusement, on y trouve peu de renseignements sur sa carrière.  [d. d.]

Royal Gazette and Newfoundland Advertiser, 15 mai 1877.— Times (Londres), 16 mai 1907.— J. J. Curling et Charles Knapp, Historical notes concerning Queen’s College, St. John’s, diocese of Newfoundland, 1842–1897 (Londres, 1898).— Diocesan Magazine (St John’s), 19 (1907), no 7 : 109 (exemplaires aux EEC, Diocesan Synod of Eastern Newfoundland and Labrador Arch., St John’s, et Queen’s College Arch.).— Encyclopedia of Nfld (Smallwood et al.).— Prowse, Hist. of Nfld (1895), suppl., 13.— O. R. Rowley et al., The Anglican episcopate of Canada and Newfoundland (2 vol., Milwaukee, Wis., et Toronto, 1928–1961).

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Davena Davis, « KELLY, JAMES BUTLER KNILL », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 13, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 2 août 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/kelly_james_butler_knill_13F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/kelly_james_butler_knill_13F.html
Auteur de l'article:   Davena Davis
Titre de l'article:   KELLY, JAMES BUTLER KNILL
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 13
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1994
Année de la révision:   1994
Date de consultation:   2 août 2014