DCB/DBC Mobile beta
+

LASCELLES, HORACE DOUGLAS, officier de marine, né le 20 septembre 1835 dans le Yorkshire, Angleterre, septième fils de Henry Lascelles, 3e comte de Harewood, et de lady Louisa Thynne, décédé célibataire le 15 juin 1869, à Esquimalt, Colombie-Britannique.

Horace Douglas Lascelles entra dans la marine royale en 1848 et servit en Inde, en Chine et sur la côte ouest de l’Afrique. Il vint à la station navale d’Esquimalt sur le hms Topaze en mars 1860, comme lieutenant, grade auquel il avait été promu en 1855. Après la mort du capitaine, il obtint le commandement de la canonnière Forward en novembre 1861. C’est à ce titre qu’il participa à plusieurs expéditions contre les Indiens de la côte qui menaçaient les colons de l’Île-de-Vancouver et des îles voisines dans les années 1860.

Au cours d’une de ces expéditions en avril 1863, Lascelles, à bord du Forward, bombarda et dévasta le village de la bande de Cowichans de Lamalchi sur l’île de Kuper, durant une opération de recherche concertée en vue d’arrêter les assassins d’un colon, Frederick Marks, et de sa fille mariée, Caroline Harvey. À Victoria, Charles William Allen, rédacteur en chef de l’Evening News, fit dans son journal une dure critique des manières d’agir du Forward, reprochant d’un ton sarcastique à Lascelles d’avoir pris la fuite sans arrêter les malfaiteurs. Lascelles était furieux. Il avait en fait ramené la veuve et les cinq enfants de Marks à Victoria pour retourner ensuite sur les lieux de l’action. Le 20 mai 1863, Allen fut entraîné à bord du Forward où on l’enferma, et il fut emmené en mer. Il s’échappa en plongeant pardessus bord, mais fut à nouveau capturé et finalement ramené à terre. Allen intenta un procès à Lascelles réclamant $25 000 pour voies de fait ; l’affaire fut portée devant le juge David Cameron* de la Cour suprême de l’Île-de-Vancouver. Le jury se prononça en faveur du requérant et accorda à Allen la somme de $1 000 pour dommages-intérêts et frais de cour.

Lascelles, qui possédait une belle fortune, fut un personnage éminent dans la vie sociale de Victoria, particulièrement dans les milieux hippiques ; lorsqu’il n’était pas en service actif, on était sûr de le voir dans les concours hippiques ou aux célébrations de l’anniversaire de la reine à Beacon Hill. Apparemment, Lascelles demanda la main de Catherine Anne Wigham qui épousa à la place en décembre 1862 Gilbert Malcolm Sproat*, homme d’affaires et fonctionnaire. Il investit dans les propriétés immobilières sur l’Île-de-Vancouver et ouvrit la mine de charbon de Harewood près de Nanaimo, dont Robert Dunsmuir* fut le directeur résidant. À Victoria, il était étroitement associé avec James Johnson Southgate, ancien capitaine de marine engagé dans une maison de commission, avec qui il finança la construction d’un édifice de commerce peu avant sa mort.

Lascelles retourna en Angleterre en 1865 et prit sa retraite l’année suivante avec le grade de commandant mais, en compagnie de Southgate, il s’installa à Esquimalt en 1868. Il mourut le 15 juin 1869 et fut enterré avec tout le cérémonial de la marine au Naval Cemetery le même jour que le gouverneur Frederick Seymour. Le Colonist de Victoria fit un long compte rendu, le décrivant comme un homme « généreux à l’excès » et profondément intéressé au progrès de l’Île-de-Vancouver. Un vitrail de l’église anglicane St Paul à Esquimalt, offert par la famille Harewood, et quelques endroits portant son nom, commémorent sa vie sur la côte ouest.

Madge Wolfenden

Daily British Colonist and Victoria Chronicle, 1860–1863, 16 juin 1865, 1er juin 1866, 24 août 1868, 16, 17, 22 juin 1869, 23 avril 1879.— Daily Evening Express (Victoria), mai, nov. 1863.— Daily Province (Vancouver), 19 janv. 1922, 7 févr. 1940.— Evening News (Victoria), 1863.— Victoria Daily Times, 30 déc. 1938.— Burke’s peerage (1885).— Walbran, B.C. coast names.— James Audain, From coalmine to castle ; the story of the Dunsmuirs of Vancouver Island (New York, 1955).— Edgar Fawcett, Some reminiscences of old Victoria (Toronto, 1912).— B. M. Gough, The Royal Navy and the northwest coast of America, 1810–1914 : a study of British maritime ascendancy (Vancouver, 1971).-D. W. Higgins, The passing of a race and more tales of western life (Toronto, 1905).— L. B. Robinson, Esquimalt, « place of shoaling waters » (Victoria, 1948).— Madge Wolfenden, The early government gazettes, BCHQ, VII (1943) : 171–190.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Madge Wolfenden, « LASCELLES, HORACE DOUGLAS », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 9, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 22 oct. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/lascelles_horace_douglas_9F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/lascelles_horace_douglas_9F.html
Auteur de l'article:   Madge Wolfenden
Titre de l'article:   LASCELLES, HORACE DOUGLAS
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 9
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1977
Année de la révision:   1977
Date de consultation:   22 octobre 2014