DCB/DBC Mobile beta
+
Titre original :  Angus Mackintosh, 25th Chief of Mackintosh

Provenance : Lien

MACKINTOSH OF MACKINTOSH, ANGUS, 26e chef du clan CHATTAN et 25e chef du clan MACKINTOSH, homme d’affaires, juge de paix, officier de milice et homme politique, ; né en 1755 à Castle Leathers, près d’Inverness, Écosse, fils de Duncan Mackintosh of Castle Leathers et d’Agnes Dallas of Cantray ; le 17 juin 1783, il épousa à Detroit Mary Archange Baudry, dit Desbuttes et dit Saint-Martin, et ils eurent 14 enfants ; décédé le 25 janvier 1833 à Daviot House, près d’Inverness.

Arrivé à Detroit pendant la Révolution américaine, Angus Mackintosh était en 1779 l’un des associés de la Forsith, Dye and Mackintosh. Malheureusement pour lui, sa venue coïncidait avec le début d’un fort ralentissement dans la traite des fourrures. Ce déclin provoquait une concurrence féroce dans les cercles commerciaux de la ville et, pour survivre, plusieurs gros marchands, dont Mackintosh, décidèrent en 1786 de s’associer afin de former la Miamis Company [V. John Askin*]. L’entreprise fut cependant abandonnée au bout de quelques années, car elle n’était pas profitable.

Mackintosh se tourna alors vers d’autres activités pour augmenter ses revenus. Il devint représentant de la North West Company à Detroit d’abord, puis à Sandwich (Windsor, Ontario). À ce titre, il était responsable des marchandises et des pelleteries de la compagnie et achetait des provisions aux fermiers de la région. Par ailleurs, il était toujours trafiquant de fourrures indépendant et avait ses propres engagés au sud-ouest du lac Érié. Comme Askin, Mackintosh avait constamment des dettes envers ses fournisseurs montréalais. Peu après que les Britanniques eurent évacué Detroit en 1796, il acheta des terres sur la rive sud de la rivière de Detroit. C’est là qu’il construisit un petit complexe comprenant un magasin, un quai, un entrepôt et une maison en bois pleine de coins et de recoins, baptisée Moy House, dans laquelle sa famille s’installa dès 1799. Situé juste à l’est de Sandwich, Moy fut le centre des activités commerciales de Mackintosh pendant trente ans. Comme il était marchand, le transport maritime était pour lui d’une importance vitale, et plusieurs navires furent construits à Moy, qui devint aussi le port d’attache d’autres bâtiments comme le fameux schooner Nancy [V. Miller Worsley].

Mackintosh se livrait aussi à la spéculation foncière. Il possédait de grandes terres à Detroit, à Sandwich, dans le district de Western (canton de Harwich), sur le territoire du Michigan (sur les bords des rivières Rouge et Raisin) et sur le territoire de l’Ohio (régions de Toledo et de Sandusky). Fort conscient des avantages que pouvaient rapporter des relations dans les milieux politiques, Mackintosh fut l’un des marchands de la région à soutenir David William Smith* au début de sa carrière politique. Par la suite, la nomination de Smith au poste d’arpenteur général allait permettre à Mackintosh d’aider les amis qu’il avait dans le milieu des affaires quand ils voudraient acquérir des terres. À l’occasion, pour des questions foncières, Mackintosh recourait aussi à son cousin Æneas Shaw*, qui était membre du Conseil exécutif.

En 1810, Mackintosh fut nommé juge de paix. Cinq ans plus tard, il devint officier payeur du 2nd Essex Militia. En 1820, il entra au Conseil législatif. Il participa au débat sur le financement de la Welland Canal Company et appuya, comme on le devine, la construction du canal. Mais les travaux connurent par la suite des difficultés qui exigèrent plusieurs injections de fonds publics, et Mackintosh, déçu, se mit à douter que le canal puisse fonctionner un jour [V. William Hamilton Merritt*].

Mackintosh fut profondément affecté par la mort de sa femme survenue le 10 juillet 1827. Il quitta Moy la même année et rentra en Écosse, où il succéda à son défunt frère comme chef du clan Mackintosh. Il vécut à Daviot House plutôt qu’à Moy Hall, résidence traditionnelle des chefs du clan. Après sa mort, le troisième de ses fils lui succéda et, en 1835, il s’installa à Moy Hall.

Angus Mackintosh est vraiment représentatif des marchands de son époque. Ses activités, impressionnantes et diversifiées, étaient cependant assez modestes par rapport à celles d’Askin, d’Alexander Grant* ou de William Robertson*. Il reste qu’il fut du petit groupe d’entrepreneurs qui, partis de Detroit, contribuèrent à établir les bases du commerce dans la région de Sandwich et dans le district de Western.

Ronald Gérald Hoskins

AO, Hiram Walker Hist. Museum coll., 20-135, 20-138.— APC, MG 19, A31.— Court of the Lord Lyon (Édimbourg), Public reg. of all arms and bearings in Scotland, 36 : f° 40.— DPL, Burton Hist. Coll., Burton file E et M/929.2, Mackintosh family ; Alexander Mackintosh papers, log-book of the schooner Nancy, 1813–1814 (copie dactylographiée) ; Mackintosh family papers.— Gentleman’s Magazine, janv.–juin 1833 : 478.— Windsor border region (Lajeunesse).— Scotsman (Édimbourg), 9 févr. 1833.— M. [E. Darroch] Mackintosh of Mackintosh, The Clan Mackintosh and the Clan Chattan, révisé par Lachlan Mackintosh of Mackintosh (nouv. éd., Loanhead, Écosse, 1982), 60, 78.— Christian Denissen, Genealogy of the French families of the Detroit River region, 1701–1911, H. F. Powell, édit. (2 vol., Detroit, 1976), 2 : 1072–1073.— D. R. Farrell, « Detroit, 1783–1796 : the last stages of the British fur trade in the old northwest » (thèse de {{ph.d}}., Univ. of Western Ontario, London, 1968).— W. E. Stevens, « The northwest fur trade, 1763–1800 », Univ. of Ill. Studies in the Social Sciences (Urbana), 14 (1926), no 3.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Ronald Gérald Hoskins, « MACKINTOSH OF MACKINTOSH, ANGUS, 26e chef du clan CHATTAN et 25e chef du clan MACKINTOSH », dans FR:UNDEF:public_citation_publication, vol. 6, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 18 avril 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/mackintosh_of_mackintosh_angus_6F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/mackintosh_of_mackintosh_angus_6F.html
Auteur de l'article:   Ronald Gérald Hoskins
Titre de l'article:   MACKINTOSH OF MACKINTOSH, ANGUS, 26e chef du clan CHATTAN et 25e chef du clan MACKINTOSH
Titre de la publication:   FR:UNDEF:public_citation_publication, vol. 6
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1987
Année de la révision:   1987
Date de consultation:   18 avril 2014