DCB/DBC Mobile beta
+

MALLEPART DE GRAND MAISON, dit Beaucour, PAUL (il signe généralement Paul Beaucour ou Paul de Beaucour), soldat, peintre, baptisé à la paroisse Saint-Eustache de Paris en 1700 ; il épousa à Montréal le 25 juin 1737 Marguerite Haguenier ; décédé à Québec le 15 juillet 1756.

La rareté des documents concernant les peintres de la première moitié du xviiie siècle limite considérablement les recherches sur la vie et l’œuvre de Paul Beaucour. Selon Gérard Morisset*, Beaucour serait venu en Nouvelle-France dans les troupes de la Marine vers 1720. Le seul renseignement que nous possédions sur ses activités jusqu’à son mariage en 1737, c’est qu’il a servi dans l’armée. En effet, dans son acte de mariage, il porte le titre de « sergent dans les troupes de la compagnie de Mr de Beaujeu [Louis Liénard] ». Par ailleurs, il est désigné au recensement de Montréal en 1741 comme « sergent de Beaujeu » demeurant rue Saint-Paul. Le 25 février de l’année précédente, il avait fait baptiser à Laprairie son fils, François*, qui deviendra le premier peintre d’origine canadienne à faire des études en Europe.

De 1740 à 1746, nous perdons sa trace, mais tout laisse supposer que pendant cette période il abandonne la carrière militaire pour se faire peintre. Nous le retrouvons en 1746 dans la région de Québec. Ainsi, dans l’ « Inventaire des meubles et effets de l’Église » de Cap-Santé dressé en 1747, on mentionne : « deux cadres dorés, dans l’un l’image de la Sainte Vierge, dans l’autre, celle de Saint Joseph ». Selon Gérard Morisset, ces deux tableaux, qu’il a pu examiner de près vers 1934, représentent la Vierge et lEnfant Jésus ainsi que Saint Joseph et lEnfant Jésus ; « ils portent la signature quasi illisible de Paul Beaucours et la date de 1746 ». Un autre témoignage de la production picturale de Paul Beaucour nous est fourni par les livres de comptes de la paroisse Saint-Pierre, île d’Orléans, pour 1751 : on y mentionne qu’il a été « Donné au sieur Beaucourt pour différentes peintures, scavoir trois dests et leurs soupentes, et avoir raccommodé le tablos du mestre autelle et quelques autres, le tout à raison de quatre livres par jour pour quarante journées, cent soixante livres ». Il semble par ailleurs certain que Beaucour continua d’exercer son métier de peintre à Québec jusqu’à sa mort. En effet, les registres de baptême de la paroisse Notre-Dame de Québec, pour les années 1747 à 1756, – période au cours de laquelle il fait baptiser quatre de ses enfants – lui attribuent toujours ce métier. C’est dans le cimetière de cette même paroisse que fut inhumé Paul Beaucour le 16 juillet 1756, au lendemain de son décès.

Michel Cauchon et André Juneau

ANQ-M, Registre d’état civil, Laprairie, 25 févr. 1740 ; Notre-Dame de Montréal, 25 juin 1737.— AJQ, Registre d’état civil, Notre-Dame de Québec, 11 nov. 1747, 5 nov. 1749, 30 sept. 1751, 14 nov. 1753.— Archives paroissiales de Saint-Pierre (île d’Orléans), Livres de comptes pour 1751.— IOA, Dossier Paul Beaucour, peintre.— Recensement de Montréal, 1741 (Massicotte), 31.— Morisset, Coup dœil sur les arts.— Antoine Roy, Les lettres, les sciences et les arts au Canada sons le régime français (Paris, 1930), 241255.— Gérard Morisset, Généalogie et petite histoire, le peintre François Beaucourt, MSGCF, XVI (1965) : 195199 ; Paul Beaucourt (17001756), Vie des Arts (Montréal), I (1956), n° 4 : 20s. ; Paul Malepart de Beaucours (17001756), LÉvénement (Québec), 5 déc. 1934.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Michel Cauchon et André Juneau, « MALLEPART DE GRAND MAISON, Beaucour, PAUL », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 3, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 29 juill. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/mallepart_de_grand_maison_paul_3F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/mallepart_de_grand_maison_paul_3F.html
Auteur de l'article:   Michel Cauchon et André Juneau
Titre de l'article:   MALLEPART DE GRAND MAISON, Beaucour, PAUL
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 3
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1974
Année de la révision:   1974
Date de consultation:   29 juillet 2014