DCB/DBC Mobile beta
+

MAY, HENRY, marin anglais, visita très tôt l’île du Cap-Breton ; circa 1591–1594.

May était commissaire à bord de l’Edward Bonaventure, que commandait Sir James Lancaster, lors du premier voyage de navires anglais aux Indes orientales ; George Raymond, qui dirigeait l’expédition, commandait la Penelope et Samuel Foxcroft, le Merchant Royal. Les navires quittèrent Plymouth le 10 avril 1591.

La maladie, la mutinerie et les sinistres s’acharnèrent sur l’expédition, mais l’Edward Bonaventure doubla le cap de Bonne-Espérance le 31 mars 1593 et atteignit en juin la petite île antillaise de Mona, où Lancaster obtint de l’aide d’un vaisseau français. May, qui parlait français, partit de Laguna, à Hispaniola, pour l’Europe, le 30 novembre à bord d’un bateau français commandé par un certain capitaine La Barbotière et qui fit naufrage aux Bermudes le 17 décembre. May aida l’équipage à construire un trois-mâts, barque de 18 tonnes qui partit des Bermudes le 11 mai 1594 et aborda le 20 mai près du Cap-Breton. À l’embouchure d’une rivière, l’équipage fit provision de bois, d’eau et de lest, et rencontra des Indiens « habillés de fourrures, qu’ils portaient le poil à même la peau, et qui voulaient nous vendre toutes sortes de fourrures, de même que de grandes quantités de canards sauvages ». Les Français échangèrent de la verroterie contre des canards, et May écrivit : « Cela semble être ici une très belle contrée. »

Sur les Grands Bancs, ils croisèrent de nombreux navires, mais aucun ne voulut « prendre à bord un seul d’entre nous », jusqu’à ce qu’un trois-mâts, barque de Falmouth, acceptât de recueillir tout l’équipage. « Grâce à ce navire, écrit May, nous nous emparâmes d’un vaisseau français sur lequel je laissai mon cher ami le capitaine de la Barbotier et tous ses hommes. » May débarqua à Falmouth au mois d’août 1594.

Thomas Dunbabin

Hakluyt, Principal navigations (1903–05), X : 194–203 (notamment 202s.).— Purchas, Pilgrimes (1905–07), II : 288 (affirme que May fut commissaire du Edward Bonaventure).

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Thomas Dunbabin, « MAY, HENRY », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 1, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 20 oct. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/may_henry_1F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/may_henry_1F.html
Auteur de l'article:   Thomas Dunbabin
Titre de l'article:   MAY, HENRY
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 1
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1966
Année de la révision:   1966
Date de consultation:   20 octobre 2014