DCB/DBC Mobile beta
+

McCAWLEY, GEORGE, ministre de l’Église d’Angleterre et éducateur, né à St John’s, T.-N., en 1802, décédé à Halifax le 21 décembre 1878.

George McCawley fit ses études à l’University of King’s College de Windsor, N.-É., où il reçut le baccalauréat en 1821, la maîtrise ès arts en 1824 et le doctorat en théologie en 1835. De 1822 à 1828, il fut directeur de l’école secondaire de Fredericton, N.-B. L’évêque anglican de la Nouvelle-Écosse, John Inglis*, lui conféra le diaconat le 9 juillet 1826 à Fredericton et l’éleva à la prêtrise en 1827. Il fut nommé professeur d’hébreu et de mathématiques au King’s College (University of New Brunswick) de Fredericton en 1828. L’année suivante, il devint aumônier du Conseil législatif du Nouveau-Brunswick. En outre, de 1831 à 1834, il œuvra comme missionnaire itinérant pour la Society for the Propagation of the Gospel. Pendant son séjour à Fredericton il épousa Anne, fille de William Franklin Odell*, un loyaliste qui avait été secrétaire de la province sous le gouvernement impérial. McCawley n’eut qu’une fille, qui plus tard épousa le révérend Charles Bowman.

Le révérend Charles Porter* s’étant retiré de la présidence du King’s College de Windsor en 1836, McCawley fut désigné pour lui succéder. L’évêque Inglis et William Howley, archevêque de Cantorbéry, approuvèrent fortement ce choix. Inglis écrivit au sujet de McCawley : « Il est doué de grands talents, c’est un érudit distingué et un homme d’un commerce agréable. » Les années durant lesquelles McCawley resta à la présidence de King’s College peuvent être considérées comme la seconde étape de la formation de cette institution, la première ayant pris fin avec la démission du professeur Porter. McCawley arriva à King’s College à un moment crucial : de sérieuses difficultés avaient surgi en 1835 au moment où le gouvernement avait exigé que l’institution abandonne sa charte. En 1849, le gouvernement tenta de faire de King’s College un établissement séculier, en y interdisant l’enseignement de la théologie. La direction du collège refusa d’obéir et en 1850 les autorités civiles supprimèrent les subventions qu’elles accordaient au collège. Ces difficultés auraient pu signifier la fin de l’institution mais McCawley sut y faire face avec détermination et le collège survécut.

Le traitement que recevait McCawley étant insuffisant pour lui permettre de vivre convenablement, on le nomma en 1846 curé à Falmouth. Il conserva ce poste jusqu’à sa mort, quoiqu’il dût, dans les dernières années de sa vie, renoncer au ministère paroissial. En 1865, il fut élevé à la dignité d’archidiacre et de premier chanoine avec fonction de seconder le doyen William Bullock à la cathédrale St Luke de Halifax ; il remplit ces fonctions jusqu’en 1874. Le fer octobre 1875, il abandonna la présidence de King’s College et prit sa retraite. Il se fixa alors à Halifax où il passa paisiblement ses dernières années. Il fut inhumé au cimetière Old Burying Ground, à Windsor, N.-É., tout près du collège auquel il avait consacré les meilleures années de sa vie.

C. E. Thomas

PANS, John Inglis papers, Journal, 1806–1807 ; lettres à la SPG, 19 janv. 1827, 17 nov. 1846.— Morning Chronicle (Halifax), 23 déc. 1878.— Encyclopedia of Canada, IV : 158.— Pascoe, Two hundred years of the S.P.G., 867.— F. W. Vroom, King’s College : a chronicle 1789–1939, collections and recollections (Halifax, 1941), 96, 105, 123.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

C. E. Thomas, « McCAWLEY, GEORGE », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 10, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 21 oct. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/mccawley_george_10F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/mccawley_george_10F.html
Auteur de l'article:   C. E. Thomas
Titre de l'article:   McCAWLEY, GEORGE
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 10
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1972
Année de la révision:   1972
Date de consultation:   21 octobre 2014