DCB/DBC Mobile beta
+
Titre original :  Click to enlarge

Provenance : Lien

McKEAND (Mackeand), ALFRED, soldat et homme d’affaires, né le 28 septembre 1849 dans la paroisse de Gorbals (maintenant partie de Glasgow, Écosse), fils de James McKeand et d’Emma Kilnar ; en 1879, il épousa une demoiselle Cochrane, et ils eurent quatre enfants ; décédé le 13 février 1887 à Winnipeg.

À Glasgow, James McKeand était associé dans un commerce de gros de « marchandises sèches » qui avait une succursale à Hamilton, Haut-Canada. En 1854, avec sa famille, il vint s’établir dans cette ville, où il prit personnellement la direction de la filiale canadienne. Alfred McKeand fréquenta les écoles locales jusqu’au début de son adolescence, puis il entra à l’emploi de James et John Turner, épiciers en gros, comme commis de bureau. Il gravit peu à peu les échelons dans la compagnie et en devint le comptable, puis l’homme de confiance. Associé à part entière en 1879, McKeand se rendit à Winnipeg en compagnie de James Turner jeune, fils de l’un des propriétaires, pour ouvrir dans l’Ouest une succursale de la Turner, McKeand and Company.

Avec Alfred et ses frères, les McKeand devinrent incontestablement une famille de militaires. En 1869, Alfred s’était engagé comme simple soldat dans le 13th (Hamilton) Battalion of Infantry, où il avait rejoint trois de ses frères. Il obtint plusieurs grades de sous-officier avant d’être promu enseigne le 28 mai 1875 et lieutenant le 14 janvier 1877. Le 28 janvier 1881, à Winnipeg, il prit officiellement congé du bataillon et, le 13 mai, il se joignit à la Winnipeg Infantry Company. Deux mois plus tard, McKeand était promu capitaine et on lui remettait le commandement de la compagnie. Grâce à lui, cette unité fut incorporée dans le 90th Winnipeg Rifles, au moment de sa formation en novembre 1883. En qualité de commandant de l’une des unités fondatrices du bataillon, le capitaine McKeand fut nommé major le 26 mars 1883.

Lorsque la rébellion éclata dans le Nord-Ouest en 1885 [V. Louis Riel], McKeand, alors major qui avait le plus d’ancienneté, mobilisa le 90th Winnipeg Rifles et en prit temporairement le commandement en l’absence du lieutenant-colonel William Nassau Kennedy, parti au Soudan avec les Canadian voyageurs qui accompagnaient l’expédition organisée en vue de secourir le major général Charles George Gordon.

Le comportement de certains fusiliers au ruisseau Fish (Saskatchewan) en avril trahit l’inexpérience du bataillon qui, toutefois, s’acquitta finalement assez bien en mai de ses fonctions de troupes de renfort à Batoche. Quant à McKeand, il se révéla, au feu, être un commandant ferme et compétent ; il fut l’objet d’une citation de la part du major général Frederick Dobson Middleton*, qui recommanda aussi sa promotion au grade honoraire de lieutenant-colonel. Pendant le séjour du bataillon au ruisseau Fish, parvint la nouvelle de la mort du lieutenant-colonel Kennedy à Londres, et le major McKeand recueillit le commandement du 90th Winnipeg Rifles le 29 mai 1885 ; il conserva ce poste jusqu’à sa mort moins de deux ans plus tard.

McKeand fut un homme d’affaires typique de l’Ontario de la fin du xixe siècle : il reconnaissait le lien économique existant entre le développement de l’Ouest canadien et l’expansion de l’Est en train de s’industrialiser. En créant une filiale dans les Prairies, il acquit des intérêts personnels dans l’Ouest du Canada et contribua aussi à entretenir ces effectifs militaires qu’on jugeait nécessaires au maintien de la sécurité politique de l’Ouest ; il n’hésita pas à mobiliser son bataillon pour affronter un soulèvement armé qu’il croyait menacer l’avenir de l’Ouest au sein de la Confédération.

J. A. Rodger Letourneau

Canada, Dép. de la Milice et de la Défense, Report upon the suppression of the rebellion in the North-West Territories, and matters in connection therewith, in 1885 (Ottawa, 1886).— Daily Manitoban (Winnipeg), 14 févr. 1887.— Hamilton Spectator, 6 janv. 1894, 11 oct. 1924, 26 juin 1925.— Times (Hamilton, Ontario), févr. 1887.— E. J. Chambers, The 90th Regiment : a regimental history of the 90th Regiment, Winnipeg Rifles ([Winnipeg], 1906).

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

J. A. Rodger Letourneau, « McKEAND, ALFRED », dans FR:UNDEF:public_citation_publication, vol. 11, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 30 sept. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/mckeand_alfred_11F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/mckeand_alfred_11F.html
Auteur de l'article:   J. A. Rodger Letourneau
Titre de l'article:   McKEAND, ALFRED
Titre de la publication:   FR:UNDEF:public_citation_publication, vol. 11
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1982
Année de la révision:   1982
Date de consultation:   30 septembre 2014