DCB/DBC Mobile beta
+

NOUCHET, JOSEPH-ÉTIENNE, conseiller au Conseil supérieur, directeur du Domaine d’Occident, commissaire des prisons, né à Québec le 7 juillet 1724, fils de Joseph Nouchet et de Geneviève Gatin, décédé à Québec le 3 février 1758.

Comme son père, Joseph-Étienne Nouchet embrassa la carrière administrative. Tout en assistant aux conférences de droit du procureur général du roi, Louis-Guillaume Verrier, il exerça les fonctions d’écrivain au bureau de l’Intendance à Québec en 1744 et 1745. Son assiduité aux conférences de Verrier lui valut d’être nommé par les autorités coloniales, le 3 décembre 1746, conseiller assesseur au Conseil supérieur. Pendant trois ans et demi, il prépara pour les conseillers les pièces de certains procès, fit enquête et rédigea des rapports au sujet d’autres causes. Après la mort du conseiller Eustache Chartier de Lotbinière, le roi promut Joseph-Étienne au poste de conseiller, le 1er juin 1750. La même année, le 27 septembre, son père étant décédé ce jour-là, il le remplaça comme directeur du Domaine d’Occident. Bien au fait des règles du protocole, il fut à quelques occasions « député » par ses collègues du Conseil supérieur soit pour complimenter le nouveau gouverneur général « de son heureuse arrivée en Nouvelle-France » soit pour diriger la députation du conseil à une réunion officielle. Le 26 janvier 1756, Nouchet fut nommé par le Conseil supérieur commissaire des prisons du roi, succédant à Joseph Perthuis* de La Salle ; son mandat étant terminé, il fut remplacé par Jacques Imbert le 15 novembre de la même année.

Le 8 février 1747, Joseph-Étienne Nouchet avait épousé Louise-Catherine, fille de François Foucault, écrivain principal de la Marine et membre du Conseil supérieur. Il mourut le 3 février 1758 et, le lendemain, il fut inhumé dans la crypte de l’église Notre-Dame de Québec, ce qui constituait un privilège insigne pour l’époque.

André Lachance

AN, Col., C11A, 114, ff.144v., 233, 234 ; 115, ff.105v., 216 ; 120, f.230 ; 122, ff.225v.s.— ANQ, Greffe de R.-C. Barolet, le 1er févr. 1747 ; NF, Coll. de pièces jud. et not., 2 114.— P.-V. Charland, Notre-Dame de Québec : le nécrologe de la crypte, BRH, XX (1914) : 238.— P.-G. Roy, Inv. jug. et délib., 1717–1760, VI : 289–292.— Tanguay, Dictionnaire, VI : 165.— P.-G. Roy, La bibliothèque de Joseph-Étienne Nouchet, conseiller au Conseil supérieur, BRH, XXIV (1918) : 285–288.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

André Lachance, « NOUCHET, JOSEPH-ÉTIENNE », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 3, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 2 sept. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/nouchet_joseph_etienne_3F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/nouchet_joseph_etienne_3F.html
Auteur de l'article:   André Lachance
Titre de l'article:   NOUCHET, JOSEPH-ÉTIENNE
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 3
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1974
Année de la révision:   1974
Date de consultation:   2 septembre 2014