DCB/DBC Mobile beta
+

PARÉ, JOSEPH-OCTAVE, prêtre séculier, chanoine, secrétaire de l’évêché de Montréal, né à Saint-Denis-sur-Richelieu le 16 mai 1814, fils de Léon Paré et de Marie-Angélique Grenier, décédé au Sault-au-Récollet le 20 janvier 1878.

À son baptême, Joseph-Octave Paré reçut le prénom de Mgr Joseph-Octave Plessis*. En 1827, il commença ses études classiques au séminaire de Saint-Hyacinthe, et fit sa dernière année au séminaire de Québec. Par la suite, ayant opté pour le sacerdoce, il étudia la théologie à Saint-Hyacinthe, tout en enseignant, selon l’usage de l’époque. Il se félicitait d’avoir eu pour élève le futur archevêque de Saint-Boniface (Man.), Alexandre-Antonin Taché*.

Joseph-Octave Paré rendait déjà de précieux services au secrétariat de l’évêché, auprès de Mgr Jean-Jacques Lartigue*, lorsque le 22 septembre 1838 il fut ordonné prêtre. En 1841, lors de l’érection du chapitre de la cathédrale, il en devint le primicier et, la même année, il accompagna en Europe l’évêque de Montréal, Mgr Ignace Bourget*. Avant de rentrer seul à Montréal, Bourget constitua Paré et Michael Power* ses chargés d’affaires auprès du ministre britannique des Colonies avec mission d’obtenir un écrit par lequel le ministre s’engagerait à ne pas gêner les démarches de Bourget en vue de l’érection d’une province ecclésiastique au Canada. Après quoi, Power et Paré se rendirent en Irlande recruter des prêtres de langue anglaise pour le diocèse et consulter les évêques sur divers points de discipline.

En 1856, Paré retourna en Europe pour visiter les grandes basiliques du vieux continent et déterminer celle qui servirait de modèle à la future cathédrale de Montréal. Il arrêta son choix sur Saint-Pierre de Rome. Il eut ensuite la tâche ingrate de ramasser les fonds pour cette réalisation.

Seul responsable du secrétariat, de 1845 à 1876, nul plus que Paré n’a connu de si près et pendant si longtemps Mgr Bourget. Les deux hommes n’étaient pas toujours du même avis. Si l’évêque de Montréal accepta les vues de son secrétaire sur le chant, la liturgie et le plan de la nouvelle cathédrale, il fut en désaccord avec lui sur les moyens à prendre pour financer la construction de l’édifice. Cependant, Paré exécuta toujours les décisions de Bourget avec une parfaite loyauté.

Joseph-Octave Paré fut remarquable par la persévérance et la bonne humeur. avec lesquelles il servit pendant près de 40 ans Lartigue et Bourget. Il participa activement aux bonnes œuvres, aux travaux, aux succès de Bourget dont il partagea aussi les humiliations. Quand, au printemps de 1877, Mgr Bourget se retira à la résidence Saint-Janvier du Sault-au-Récollet, Paré l’accompagna. C’est là que, le 20 janvier 1878, il décéda, assisté de son vénérable ami ; il fut inhumé dans les caveaux de la cathédrale de Montréal.

Le concert d’éloges qui s’éleva sur sa tombe et dont Bourget nous a gardé le souvenir dans une notice biographique, atteste que les contemporains avaient compris les immenses services rendus par Joseph-Octave Paré à l’Église de Montréal.

Léon Pouliot

ACAM, RCD, 137 ; RDM, 7 ; RLB, passim ; 901.079.— J.-B.-A. Allaire, Histoire de la paroisse de Saint-Denis-sur-Richelieu (Canada) (Saint-Hyacinthe, Qué., 1905).— [Ignace Bourget], Mémoire pour servir à l’histoire du chapitre de la cathédrale S. Jacques de Montréal (Montréal, 1882), 157–170 ; Notice historique sur la vie de M. Joseph-Octave Paré [...] (Montréal, 1878).— Léon Pouliot, Mgr Bourget et la reconstruction de la cathédrale de Montréal, RHAF, XVII (1963–1964) : 471–489 ; XVIII (1964–1965) : 3038.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Léon Pouliot, « PARÉ, JOSEPH-OCTAVE », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 10, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 19 déc. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/pare_joseph_octave_10F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/pare_joseph_octave_10F.html
Auteur de l'article:   Léon Pouliot
Titre de l'article:   PARÉ, JOSEPH-OCTAVE
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 10
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1972
Année de la révision:   1972
Date de consultation:   19 décembre 2014