DCB/DBC Mobile beta
+

PRICE, WILLIAM HENRY, médecin et auteur, né le 4 ou le 14 septembre 1839 à Butternut Ridge (Havelock, Nouveau-Brunswick), fils de William Henry Price et de Charlotte Alward ; le 24 décembre 1873, il épousa à Chicago Catharine Jane Watts, et ils eurent deux filles et deux fils ; décédé le 8 septembre 1930 à Phoenix, Arizona.

George Webb Price, le grand-père de William Henry Price, fut l’un des premiers colons de Butternut Ridge. Dès 1814, il y exploitait un moulin à farine. Pourtant, William Henry fit son apprentissage de la médecine auprès de Henry Shaw de Kentville, en Nouvelle-Écosse, et alla ensuite étudier au Bowdoin College de Brunswick, dans le Maine, et à la University of the City of New York, où il obtint son diplôme en 1865. La même année, il servit dans l’armée de l’Union à Nashville, au Tennessee, à titre d’adjoint suppléant au chirurgien. Il exerça ensuite jusqu’en 1872 à Prospect Park (au New Jersey ou en Pennsylvanie, on l’ignore), à Chicago de 1872 à 1876 et à New York de 1876 à 1881.

Price fut formé selon les principes de la médecine classique, mais il était bien disposé envers la phytothérapie et appartenait à la secte de médecins que l’on appelait les éclectiques. Bien qu’il n’ait pas été porté à la controverse, il fit partie des nombreux praticiens qui se réunirent au Clarendon Hall de New York pour suivre le cas de Henry S. Tanner, médecin de Minneapolis qui défia en juin 1880 les médecins allopathes en proclamant qu’il pourrait survivre à un jeûne de 40 jours. Des équipes d’observateurs des deux camps se relayèrent auprès de Tanner pour s’assurer qu’il respectait son engagement. Price fit son tour de garde dans la nuit du 4 au 5 août. Le 7, Tanner remportait son pari.

On trouve un exposé clair des principes médicaux de Price dans Baby’s guide to health. Ce livre écrit pendant son séjour à New York et paru en 1880 appartenait au genre populaire de la documentation médicale pour les familles. Publié à compte d’auteur, il était distribué par l’American News Company et connut un certain succès. Price y prenait à partie les médecins qui, chargés de visiter les pauvres de New York, avaient tendance à leur prescrire des médicaments au lieu de leur enseigner les grandes règles de la prévention. La thérapeutique médicale évoluait et, soulignait Price, le médecin ne faisait qu’assister la nature. « Ce n’est pas le médecin qui “guérit”, disait-il ; un tel mérite ne peut revenir qu’aux lois de la Nature. » Price promettait de consacrer à ce sujet un ouvrage plus imposant, mais un tel livre ne parut jamais.

Price retourna à Butternut Ridge en 1881. Il adhéra à la New Brunswick Medical Society et se constitua une nombreuse clientèle dans cette localité à prédominance rurale. À New York, il avait conseillé des malades par la voie du courrier, mais on ignore s’il continua de le faire au Nouveau-Brunswick. Du moins sait-on que, jusqu’à sa retraite en 1901, il réussit à marier médecine allopathique et phytothérapie sans déranger ses collègues. Ensuite, il se lança dans l’élevage porcin, en commençant avec 200 bêtes. Après la mort de sa femme en 1913, il s’installa à Phoenix et vécut avec sa fille aînée, Charlotte.

William Henry Price était de confession méthodiste mais les autres membres de sa famille étaient baptistes. Décédé en septembre 1930, il fut inhumé au cimetière Forest Lawn à Phoenix.

Peter J. Mitham

William Henry Price est l’auteur de Baby's guide to health ; or, how to promote and preserve the health of babies from the time of birth to the age of two years or more in all seasons and climates (New York, 1880). Un autre ouvrage mentionné sur la page de titre, Children's guide to health, n’a pas été trouvé.

La notice nécrologique la plus détaillée sur Price figure dans le Kings County Record (Sussex, N.-B.), 26 sept. 1930 : 4. Une photographie accompagne la notice biographique dans Canadian album (Cochrane et Hopkins), 3 : 413.

AN, RG 31, C1, Havelock, N.-B., 1891, dist.16, subdist. E, nº 2 : 23 ; 1901, dist.18, subdist. E, nº 1 : 13.— Arizona Republican (Phoenix), 10 sept. 1930.— New York Times, 4 juill., 6–7 août 1880.— The descendants of Edmund and Jane (Webb) Price : one of the very early English-speaking couples to settle on the St. John River, M. F. Amos et al., compil. (s.l., 1976), 114s.— General alumni catalogue of New York University, 1833–1907 ; medical alumni (New York, 1908).— General catalogue of Bowdoin College and the Medical School of Maine : a biographical record of alumni and officers, 1794–1950 ([5e] éd. sesquiséculaire, Brunswick, Maine, 1950)

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Peter J. Mitham, « PRICE, WILLIAM HENRY », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 15, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 1 août 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/price_william_henry_15F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/price_william_henry_15F.html
Auteur de l'article:   Peter J. Mitham
Titre de l'article:   PRICE, WILLIAM HENRY
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 15
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   2005
Année de la révision:   2005
Date de consultation:   1 août 2014