DCB/DBC Mobile beta
+

ROY dit CHÂTELLERAULT, MICHEL, soldat, colon, notaire seigneurial, procureur royal, huissier, né en 1649 au bourg de Sénillé près de Châtellerault (Vienne), fils de Michel Roy et de Louise Chevalier, inhumé à Sainte-Anne-de-la-Pérade le 14 janvier 1709.

Michel Roy arrive à Québec en septembre 1665 comme soldat du régiment de Carignan (compagnie Naurois). Au licenciement des troupes, il décide de s’établir au pays et épouse, dès le 8 octobre 1668, une « fille du roi » de dix ans son aînée, Françoise Hobbé, Parisienne instruite et de bonne famille. Le 16 novembre de la même année, il obtient la concession d’une terre dans la seigneurie de Sainte-Anne. Le seigneur Michel Gamelain* le nomme en même temps notaire seigneurial et son chargé d’affaires. Il a la confiance des seigneurs successifs et attire auprès de lui plusieurs anciens compagnons d’armes.

Ce pionnier cumule pendant 40 ans les fonctions de cultivateur, notaire, procureur, huissier et commandant de la milice. En 1689, il accepte, peut-être à la demande de ses fils, de s’associer à un traitant de carrière, Robert Rivard, dit Loranger ; ceux-ci concluent un accord avec la Compagnie du Nord pour faire la traite aux lacs Abitibi et Témiscamingue. C’est sa seule aventure dans le commerce des fourrures et il n’y a joué, semble-t-il, aucun rôle actif.

Son greffe, dont certaines pièces sont disparues, comprend 345 actes ayant trait presque uniquement aux seigneuries de Sainte-Anne, Saint-Charles-des-Roches (Grondines) et Sainte-Marie.

Michel Roy fut inhumé le 14 janvier 1709, deux jours après son épouse. Ils eurent cinq enfants, trois filles et deux fils dont plusieurs descendants ont conservé jusqu’à nos jours le surnom de Châtellerault.

Raymond Douville

AJQ, Greffe de Gilles Rageot, 22 janv. 1689.— AJTR, Greffe de Guillaume de La Rue ; Greffe de Jacques de La Touche ; Greffe de Michel Roy, 16691699.— Raymond Douville, Les premiers seigneurs et colons de Sainte-Anne-de-la-Pérade (Trois-Rivières, 1946).— C.-C. Lalanne, Histoire du Châtelleraud [sic] du Châtelleraudais (2 vol., Châtellerault, 1859).— R. Roy et G. Malchelosse, Le régiment de Carignan.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Raymond Douville, « ROY CHÂTELLERAULT, MICHEL », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 2, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 22 déc. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/roy_michel_2F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/roy_michel_2F.html
Auteur de l'article:   Raymond Douville
Titre de l'article:   ROY CHÂTELLERAULT, MICHEL
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 2
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1969
Année de la révision:   1969
Date de consultation:   22 décembre 2014