DCB/DBC Mobile beta
+

SIMPSON, MELANCTHON, constructeur de navires, né vers 1827 à Ox Point, près de Belleville, Haut-Canada ; en 1848, il épousa Esther Louisa Terry (décédée en 1872), et ils eurent au moins trois enfants, puis en 1872 une prénommée Harriet A. ; décédé le 7 mars 1899 à Toronto et inhumé à St Catharines.

Melancthon Simpson était le fils d’un sergent de l’armée britannique et d’une Américaine. Il passa probablement sa jeunesse à naviguer. En 1846, il acheta une maison à Oakville ; c’est sans doute là, au chantier naval de son oncle John Potter, qu’il apprit le métier de constructeur de navires. Trois ans plus tard, avec son frère John, il ouvrit son propre chantier naval dans la même ville. Le premier navire qu’il construisit fut un schooner baptisé Catherine. Oakville était typique des localités qui bordaient les Grands Lacs au milieu du xixe siècle ; la plupart des petits ports étaient situés dans un havre naturel et comptaient au moins un constructeur de navires. L’arrivée du chemin de fer leur fit perdre de l’importance. Simpson demeura à Oakville jusque vers 1863 et il construisit des voiliers à cet endroit et dans les ports voisins de Bronte (Oakville) et de Wellington Square (Burlington).

Sans doute attiré par la prospérité du canal Welland, Simpson quitta Oakville pour s’installer d’abord à l’entrée du deuxième canal Welland, à Port Dalhousie, où il fut contremaître au chantier naval et au bassin de radoub de la Donaldson and Andrews, puis non loin de là, à St Catharines. Au cours de l’hiver de 1863–1864, il décida de faire concurrence au principal constructeur de navires de St Catharines, Louis Shickluna, en ouvrant son propre chantier naval sur le bassin situé à côté de l’écluse 5. Au printemps suivant, un millier de personnes assistèrent au lancement de son premier navire, le trois-mâts barque Jessie Drummond. Conçu expressément pour les canaux, il mesurait 142 pieds de longueur, 26 pieds de largeur et 11 pieds 9 pouces de hauteur.

En 1865, Simpson construisit ses premiers navires à propulsion mécanique, soit deux vapeurs : le Lily, à St Catharines, et le Waubuno, à Thorold. Propriété de la Beatty Line [V. Henry Beatty*], ce dernier coula en novembre 1879 au cours d’une tempête dans la baie Géorgienne et entraîna la mort des 25 personnes qui se trouvaient à bord. De même, le navire à hélice Asia, construit par Simpson à St Catharines en 1873, coula dans la baie Géorgienne en 1882 ; il appartenait aussi à la Beatty Line et sa perte fit 123 victimes. À l’occasion, Simpson fabriquait des voiliers et des vapeurs dans d’autres ports des Grands Lacs, dont Owen Sound et Oakville. En 1871, il construisit deux vapeurs, le Cumberland et le Manitoba, à Port Robinson, dans la même région. Tous deux étaient de trop fortes dimensions pour un canal ; il n’y avait pas d’écluses entre ce village et le lac Érié. La plupart des clients de Simpson étaient des particuliers ou des compagnies de la région, tels James Norris de St Catharines, ou les Beatty, de Thorold, pour qui on avait exécuté le Waubuno, le Cumberland et le Manitoba. C’étaient aussi des entreprises locales, dont celle de George Nicholas Oille*, qui fournissaient la plus grande partie de la machinerie et du gréement de ses navires. Simpson était renommé pour sa compétence, et nombre de ses navires devinrent bien connus sur les Grands Lacs.

La construction du troisième canal Welland, entre 1873 et 1887, rendit le deuxième canal désuet. En 1876, Melancthon Simpson fonda la St Catharines Dry Dock, Ship Building, and Warehouse Company et acheta six acres en bordure du nouveau canal. Son entreprise ne connut cependant aucun succès, et il quitta St Catharines pour de bon à la fin de 1877. Il s’installa à Hamilton, puis à Toronto, où il fabriqua des navires pendant quelque temps avant de prendre sa retraite. Son bâtiment le plus connu, et le seul qui navigue encore (sur les lacs Muskoka), est le vapeur Nipissing, construit à Gravenhurst en 1887 ; transformé en 1925 en navire à hélice, il porte maintenant le nom de Segwun.

Peter D. A. Warwick

AN, RG 42, E1, 1420, 1561–1562.— St Catharines Hist. Museum (St Catharines, Ontario), Assoc. of Canadian Lake Underwriters, lake vessel reg., 1869 (mfm) ; Great Lakes reg., 1912 ; Marine insurance classification index, 1878 (mfm) ; St Catharines shipping reg., 1874–1895.— St Catharines Public Library, Special Coll., Cemetery records, Victoria Lawn Cemetery (St Catharines), transcription des inscriptions des pierres tombales.— York County Surrogate Court (Toronto), no 13132 (mfm aux AO).— Globe, 9 mars 1899.— Standard (St Catharines), 8 mars 1899.— St. Catharines directory, 1874.— J. P. Barry, Ships of the Great Lakes ; 300 years of navigation (Berkeley, Calif., [1973]).— Peter Charlebois, Sternwheelers & sidewheelers : the romance of steamdriven paddleboats in Canada (Toronto, 1978).— Hazel [Chisholm] Mathews, Oakville and the Sixteen : the history of an Ontario port (Toronto, 1954 ; réimpr., 1971).— Richard Tatley, The steamboat era in the Muskokas (2 vol., Erin, Ontario, 1983–1984).— Owen Sound Sun (Owen Sound, Ontario), 6 juin 1916.— B. A. Parker, « Shipbuilding in the Niagara peninsula : a study of nineteenth century enterprise », Inland Seas (Vermilion, Ohio), 36 (1980) : 87–95, 179–185.— Times (Owen Sound), 6 juin 1916.— P. D. A. Warwick, « Three shipbuilders from the Welland Canal », Inland Seas, 43 (1987) : 50–59.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Peter D. A. Warwick, « SIMPSON, MELANCTHON », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 12, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 25 oct. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/simpson_melancthon_12F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/simpson_melancthon_12F.html
Auteur de l'article:   Peter D. A. Warwick
Titre de l'article:   SIMPSON, MELANCTHON
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 12
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1990
Année de la révision:   1990
Date de consultation:   25 octobre 2014