DCB/DBC Mobile beta
+

WALKER, NEHEMIAH, capitaine au service de la Hudsons Bay Company ; circa 1670–1690.

Il était le fils de l’orfèvre londonien William Walker, qui fut actionnaire de la compagnie durant les années 1670 et membre du comité de 1682 à 1685. Il semblerait que Nehemiah lui-même ait détenu des actions en 1670, sans doute pour assurer la compagnie de ses bonnes dispositions lorsque, en sa qualité d’adjoint au gouverneur Charles Bayly, il s’embarqua pour la baie d’Hudson à bord du Wivenhoe (capitaine : Robert Newland). Walker était présent quand, en septembre 1670, Bayly assuma officiellement le commandement de Port Nelson. Il hiverna avec le reste de l’équipage du Wivenhoe au fort Charles, sur la Rupert. À son retour à Londres en 1671, il se trouva un autre emploi.

Immédiatement après la perte du Shaftesbury (capitaine : Joseph Thompson), survenue au cours du voyage de retour, à l’automne de 1678, le comité persuada Walker de rentrer au service de la compagnie et, au cours de l’année qui suivit, il fit un voyage à la baie James, aller et retour, comme commandant du John and Alexander. Pendant ce voyage, le gouverneur Bayly, sortant de charge, ainsi que John Nixon, qui allait le relever, eurent tous deux à souffrir de son arrogance et de son mauvais caractère. Il semble bien d’ailleurs que si le Colleton (capitaine : James Tatnam) n’atteignit pas la baie James cette année-là, ce fut surtout à cause de la conduite téméraire de Walker. On s’explique alors que ce dernier soit demeuré sans emploi lorsque le John and Alexander fut affecté au service de la Marine royale au début de 1680 et que, pour l’expédition de cette même année, on eût nolisé la Prudent Mary (capitaine : Richard Greenway). Ce dernier navire cependant fit naufrage et les autres bâtiments qui arrivèrent d’Angleterre en 1680 demeurèrent dans la baie James, de sorte que, en 1681, le comité tenta de nouveau de retenir les services de Walker. Après avoir demandé sans succès un traitement exorbitant, Walker accepta le commandement du Diligence, qu’on avait nolisé. Conformément à ses instructions, il hiverna à l’île Charlton. Le gouverneur Nixon eut à souffrir des querelles et des beuveries de Walker et il s’en plaignit amèrement au comité.

Walker retourna à Londres en 1682 et il fit un autre voyage à la baie James en 1683. Henry Sergeant, le successeur de Nixon, était au nombre des passagers et, comme ses prédécesseurs, il eut à se plaindre de la conduite de Walker. Dans le détroit d’Hudson, le Diligence rencontra l’Expectation (al. le « Charles »), vaisseau interlope commandé par un ancien employé de la compagnie, du nom de Richard Lucas. Conformément aux instructions du comité qui cherchait à protéger son monopole aux termes de la charte de 2 mai 1670, Walker s’empara de l’Expectation, à bord duquel il plaça son propre équipage. Peu de temps après, ce navire fit naufrage. Lucas et ses hommes furent ramenés en Angleterre à bord du Diligence, plus tard en 1683.

Par suite de la capture de l’Expectation, les propriétaires de ce bâtiment intentèrent une série de poursuites judiciaires à la fois contre la compagnie et contre Walker. Le comité congédia ce dernier au début de 1684, non seulement pour l’incompétence dont il avait fait preuve lors de la prise de l’interlope, mais aussi pour sa conduite envers le gouverneur Sergeant.

Deux frères de Walker, William et James, furent aussi au service de la compagnie pendant de courtes périodes. Walker nous apprend en 1687 qu’il était de la paroisse de Rotherhithe, sur la Tamise, et, quoiqu’on n’en ait pas la preuve, il semble bien être ce même Nehemiah Walker, navigateur de Londres, qui laissa comme unique héritière sa femme Anne, aux termes d’un testament daté du 21 juin 1688 et homologué le 12 juillet 1690 à la Prerogative Court de Canterbury.

Alice M. Johnson

HBRS, V (Rich), 14, 20, 24, 68 ; VIII, IX (Rich) XI (Rich and Johnson) ; XXI (Rich).

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Alice M. Johnson, « WALKER, NEHEMIAH », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 1, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 20 oct. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/walker_nehemiah_1F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/walker_nehemiah_1F.html
Auteur de l'article:   Alice M. Johnson
Titre de l'article:   WALKER, NEHEMIAH
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 1
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1966
Année de la révision:   1966
Date de consultation:   20 octobre 2014