DCB/DBC Mobile beta
+

WALSH, KYRAN, prêtre catholique, né vers 1808 dans le comté de Kilkenny (République d’Irlande), décédé le 4 septembre 1868 à Harbour Main, Terre-Neuve.

Ayant fait ses études au St John’s College, Waterford (République d’Irlande), Kyran Walsh vint à Terre-Neuve vers 1839 à l’invitation de l’évêque catholique Michael Anthony Fleming*, qui l’ordonna prêtre avant 1841. Pendant qu’il était curé de St Mary sur la côte sud, Walsh s’occupa activement de la construction d’une église, d’une école et d’un presbytère. En raison de sa compétence en affaires, il fut rappelé à St John’s par Mgr Fleming pour l’aider à réunir des fonds pour la nouvelle cathédrale St John the Baptist ; il était présent lors de la pose de la première pierre, le 20 mai 1841. Il servit à St John’s jusqu’aux environs de 1857, alors qu’il fut nommé curé à Harbour Main et vicaire général du diocèse de St John’s par l’évêque John Thomas Mullock, fonctions qu’il remplit jusqu’à sa mort.

Comme beaucoup de ses contemporains en Irlande, Walsh fut un disciple fervent de l’abbé Theobald Mathew, le célèbre apôtre de la tempérance. Peu après son ordination, il fonda une société de tempérance à St John’s et continua, par son zèle et son exemple, d’appuyer cette cause à Terre-Neuve.

L’abbé Walsh fut considéré par des contemporains comme « le cerveau et le cœur du parti libéral », après la démission de Philip Francis Little* comme premier ministre en 1858. Son influence à la fin des années 1850 et au début des années 1860 ne fut certainement pas aussi grande que celle du chef réel du parti, John Kent*, mais, au niveau local, elle fut considérable, et reconnue à la fois par les candidats politiques et par les électeurs. À la suite des élections mouvementées de mai 1861 [V. Alexander Bannerman], George James Hogsett, le candidat libéral catholique dans Harbour Main, reconnut que « l’abbé Walsh [avait été] l’un de [ses] partisans les plus influents », et le votant David Kenny de Cat’s Cove, ancien conservateur, témoigna qu’il avait voté pour les candidats libéraux sur les conseils de Walsh. Lors de l’enquête menée par l’Assemblée sur les troubles survenus à Harbour Main au cours de cette élection, Walsh lui-même confessa qu’il avait sollicité ouvertement des votes en faveur de Hogsett et Charles Furey, et que, le jour de l’élection, il avait conduit une foule de quelque 250 à 300 hommes de Harbour Main et de Salmon Cove jusqu’à Cat’s Cove pour appuyer les électeurs libéraux de Salmon Cove qui craignaient qu’on les empêche de voter. Au cours de l’affrontement qui s’ensuivit, une personne fut tuée et dix autres blessées. Plusieurs semaines plus tard, une foule, qui s’attaquait à la propriété du président d’élection à Harbour Main, Patrick Strapp, ne se décida à se disperser qu’avec la venue de Walsh de St John’s, bien qu’un témoin l’eût décrit comme un « spectateur complice » pendant que les sept bâtiments de Strapp étaient détruits.

À sa mort, seul le journal libéral protestant, le Morning Chronicle, rendit compte au long de l’œuvre de l’abbé Walsh à Terre-Neuve. Les courtes notices dans les autres journaux de St John’s et, plus tard, l’absence totale de référence à Walsh dans les études sur l’Église catholique à Terre-Neuve indiquent peut-être que ses activités politiques partisanes avaient causé du mécontentement aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’Église.

Elinor Senior

T.-N., House of Assembly, Journal, 1861, app., Harbor Main election ; evidence taken before the select committee appointed to inquire into the contested election for the district of Harbor Main, 58–92 ; 1863, app., Election riots, 1861 ; commissioner’s report, no 2, district of Harbor Main, 790.— Morning Chronicle (St John’s), 8 sept. 1868.— Newfoundlander, 8 sept. 1868.— Patriot (St John’s), 12 sept. 1868.— Gunn, Political history of Nfld.— Elinor Senior, The origin and political activities of the Orange Order in Newfoundland, 1863–1890 (thèse de m.a., Memorial University of Newfoundland, St John’s, 1959), 25, 28.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Elinor Senior, « WALSH, KYRAN », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 9, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 30 oct. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/walsh_kyran_9F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/walsh_kyran_9F.html
Auteur de l'article:   Elinor Senior
Titre de l'article:   WALSH, KYRAN
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 9
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1977
Année de la révision:   1977
Date de consultation:   30 octobre 2014