DCB/DBC Mobile beta
+

YUILL, JOSEPH, fermier, éleveur et beurrier, né en 1838 dans le canton de Ramsay, Haut-Canada, fils d’Alexander Yuill et d’Ellen Aitkenhead ; le 10 mars 1864, il épousa Margaret Cochrane, et ils eurent cinq fils et quatre filles ; décédé au même endroit le 27 novembre 1905.

Le père de Joseph Yuill, originaire de Glasgow, immigra avec ses parents et ses frères et sœurs dans le canton de Ramsay, dans le comté de Lanark, en 1821. Il s’installa sur le lot 9 du rang 6, propriété de 200 acres qu’il mit en valeur par une exploitation mixte, c’est-à-dire la culture de diverses céréales, l’élevage de bétail, de moutons et de porcs, et la vente de laine, de beurre, de fromage ainsi que de porc en baril. Il prit finalement sa retraite et laissa l’exploitation de la ferme à son fils le plus jeune, Joseph, qui allait en hériter.

Prêchant par l’exemple, Joseph poursuivit avec succès les deux activités agricoles majeures de la fin du xixe siècle en Ontario, soit l’élevage de bétail de race pure et la production laitière. Lui et sa femme commencèrent à se spécialiser, dans les années 1860, dans l’élevage de spécimens de race pure de bovins Ayrshire, de moutons Shropshire et de porcs Berkshire. Par la suite, ils élevèrent aussi des poules Barred Plymouth Rock. Yuill s’intéressa surtout à l’Ayrshire, la race de vaches laitières la plus importante au Canada, dont il entreprit l’élevage vers 1868. Il y avait en fait relativement peu d’Ayrshire dans le pays à cette époque ; la plupart des races, comme la Durham, remplissaient deux fonctions. Les taureaux et les vaches Ayrshire de Yuill remportèrent des prix dans beaucoup de foires locales ainsi qu’aux expositions tenues à Ottawa et à Toronto, et un de ses taurillons gagna le premier prix à l’Exposition universelle de Chicago en 1893. Yuill vendait des animaux pour la reproduction partout au Canada et finit même par se constituer un troupeau de 75 Ayrshire, le plus gros du pays, affirmait-il. Il prétendit aussi en 1897 posséder le troupeau d’Ayrshire le plus « ancien » du Canada, bien que l’historien de l’agriculture John Walter Grant MacEwan fasse remonter le premier troupeau à 1860 et ait la preuve de plusieurs importations d’animaux reproducteurs dans les années 1850.

Sous la direction de Margaret Yuill, Meadowside, comme s’appelait leur ferme, devint réputée pour la qualité de son beurre, pour lequel les Yuill touchaient le « meilleur prix d’une clientèle privée ». Ensemble, ils mirent sur pied la première « laiterie ambulante » de l’Ontario. En 1888, Joseph parla de la fabrication du beurre dans un pique-nique d’agriculteurs qui eut lieu à Galetta, dans le comté de Carleton. Un marchand et négociant-beurrier de Renfrew, Aaron Abel Wright, l’entendit et fut si favorablement impressionné qu’il demanda à Yuill et à sa femme de faire une démonstration à l’occasion d’une réunion du Farmers’ Institute à Renfrew. Joseph s’adressa alors à plus de 600 personnes. Wright leur demanda ensuite de donner une série de cours publics sur la fabrication du beurre. Les Yuill commencèrent en juin 1889 et, accompagnés de Wright et de sa femme, qui payaient toutes les dépenses, ils parcoururent la région durant une semaine, tenant deux séances par jour. Ce fut un grand succès et, durant plusieurs années par la suite, les Yuill continuèrent de donner des cours sur la fabrication du beurre. Wright aurait dit qu’il n’avait « jamais investi d’argent qui lui avait autant rapporté ».

Joseph et Margaret Yuill s’adressèrent régulièrement aux membres des Farmers’ Institutes sur une variété de sujets. Les causeries de Margaret touchaient des questions domestiques, comme la fabrication du beurre à la ferme, le soin à apporter au lait, l’élevage des veaux et des poules, et le soin des volailles en hiver. Les Yuill s’adressèrent aussi souvent à d’autres associations d’agriculteurs, dont l’Ontario Agricultural and Experimental Union et la Dairymen’s Association of Eastern Ontario. Joseph écrivait en plus régulièrement dans des journaux agricoles.

Reconnu pour sa compétence, Yuill fut président de la Dominion Ayrshire Breeders’ Association, de 1891 à 1893, et reçut par la suite le titre de membre à vie de l’organisme. Il fit aussi partie de la Dominion Swine Breeders’ Association et agit comme juge aux concours de porcs des foires locales. Yuill était non seulement un agriculteur renommé, mais aussi un libéral enthousiaste. Cependant, il refusa souvent de participer aux affaires municipales, affirmant qu’il avait « tout ce dont il pouvait s’occuper comme cela ». De religion presbytérienne, il était conseiller presbytéral de la congrégation du rang 8 de Ramsay, et fut par la suite fidèle et conseiller presbytéral de l’église St Andrew de Carleton Place.

En 1905, l’exploitation agricole des Yuill s’étendait sur 600 acres et comprenait deux vastes étables, un grand moulin à vent pour faire fonctionner l’équipement et pomper l’eau, et une maison de ferme « modèle » neuve, construite en 1892, avec une laiterie dans le hangar à bois. Joseph Yuill prit peu à peu sa retraite et divisa l’exploitation : Meadowside alla à Alexander, et la nouvelle ferme, Elmhurst, à un autre de ses fils, Andrew. Il mourut en 1905, dans la ferme où il était né et fut enterré au Auld Kirk Cemetery, près d’Almonte. Sa femme et associée, Margaret, lui survécut et mourut en 1936 à l’âge de 92 ans.

S. Lynn Campbel et Susan Bennett

Almonte Presbyterian Church, (Almonte, Ontario), Auld Kirk cemetery records.— AN, RG 31, C1, 1851, Lanark County ; 1861, 1871, 1881, 1891, Ramsay Township.— Almonte Gazette, 1er déc. 1905.— Farmer’s Advocate and Home Magazine, 1891–1905.— The dairy industry in Canada, H. A. Innis, édit. (Toronto, 1937).— Dairymen’s Assoc. of Ontario, Annual report (Toronto), 1870–1876.— Dict. of Scottish emigrants (Whyte).— Farming, 14, numéro de déc. 1896.— Illustrated atlas of Lanark County, 1880 [...], Ross Cumming, édit. (Port Elgin, Ontario, 1972), d’abord publié sous le titre « Lanark supplement » du Illustrated atlas of the Dominion of Canada [...] (Toronto, 1880).— J. W. G. MacEwan, The breeds of farm live-stock in Canada (Toronto, 1941).— Ontario, Dept. of Agriculture, Annual report (Toronto), 1886–1905 (comprend les rapports de la Dairy-men’s Assoc. of Eastern Ontario ; cette association a été créée en 1877, et le premier rapport annuel a paru en 1886).— A. M. Ross, The college on the bill : a history of the Ontario Agricultural College, 1874–1974 (Vancouver, 1974).

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

S. Lynn Campbel et Susan Bennett, « YUILL, JOSEPH », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 13, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 31 oct. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/yuill_joseph_13F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/yuill_joseph_13F.html
Auteur de l'article:   S. Lynn Campbel et Susan Bennett
Titre de l'article:   YUILL, JOSEPH
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 13
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1994
Année de la révision:   1994
Date de consultation:   31 octobre 2014