DCB/DBC Mobile beta
+

Dans le cadre de l’accord de financement entre le Dictionnaire biographique du Canada et le Musée canadien de l’histoire, nous vous invitons à participer à un court sondage.

Je veux participer maintenant.

Je participerai plus tard.

Je ne veux pas participer.

J'ai déjà participé au sondage.

John English démissionne à titre de general editor

DCB/DBC

Provenance : DCB/DBC

Le 28 mai dernier, à Toronto, John English a annoncé à l’équipe du DCB qu’il avait remis à la University of Toronto sa démission à titre de general editor, celle-ci prenant effet le 30 juin 2013. C’est une décision qu’il a prise « avec grand regret, car [il a] beaucoup aimé les sept années pendant lesquelles [il a] travaillé avec la superbe équipe du dictionnaire ». Il a noté que des objectifs majeurs ont été atteints pendant son affectation– la réalisation du nouveau site Internet, la parution d’importantes biographies et de fructueuses collectes de fonds, par exemple – et qu’il est content d’y avoir pris part.

Avant de devenir le general editor du DBC/DCB, en 2006,  John English en a été un lecteur et un collaborateur, et lui a apporté un appui déterminant. Ses connaissances, ses idées et sa perspicacité ont été fort précieuses, tout comme sa convivialité et son indéfectible sens de l’humour. Il est le plus heureux des guerriers, toujours souriant, rarement découragé, offrant généreusement son soutien et ses louanges à l’équipe du DBC/DCB.

John English assume ses nouvelles fonctions de directeur du Bill Graham Centre for the Study of Contemporary International History à la University of Toronto depuis le 1er juillet 2013. Robert L. Fraser, executive officer au DCB, agira comme general editor à titre intérimaire jusqu’à ce que son successeur soit désigné.

Voir, ci-dessous, le communiqué de presse de la University of Toronto.

 

De la UNIVERSITY OF TORONTO

24 juin 2013

Changement à la direction du Dictionary of Canadian Biography (DCB)

Le Dictionary of Canadian Biography, l’un des plus prestigieux projets de la University of Toronto en sciences humaines, aura bientôt un nouveau directeur. John English, qui en était le general editor depuis 2006, a démissionné pour devenir le premier directeur du nouveau Bill Graham Centre for Contemporary International History, poste qu’il occupera à partir du 1er juillet 2013.

Le DBC/DCB est un dictionnaire accessible et gratuit, qui fait figure d’autorité et qui dépasse le strict cadre universitaire pour rejoindre l’ensemble des Canadiens en fournissant des récits faciles à lire de la vie des personnes qui ont contribué de façon significative au développement de notre pays. Fondé en 1959 et basé, depuis 1961, sur un partenariat entre l’université Laval et la University of Toronto, le dictionnaire comprend aujourd’hui plus de 8 400 biographies, en français et anglais, qui couvrent l’histoire canadienne des années 1000 à 1930. En 2011, le ministère du Patrimoine canadien a signé un contrat de trois ans avec le DBC/DCB, permettant à l’équipe de recherche de préparer les biographies pour la période qui va au delà de 1930 et de présenter aux Canadiens un portrait plus complet de leur histoire.

« Sous la direction de John, le DBC/DCB, considéré par plusieurs comme étant le meilleur dictionnaire biographique au monde, a consolidé sa réputation de trésor national canadien », a souligné David Cameron, doyen par intérim de la Faculty of Arts & Science de la University of Toronto. En décembre 2012, le DBC/DCB a reçu le Prix d’histoire du gouverneur général pour les médias populaires, soit le prix Pierre-Berton. Pendant les sept années au cours desquelles John English a agi à titre de directeur, plusieurs nouvelles biographies ont été produites, le site internet du DBC/DCB a été renouvelé et des collectes de fonds fructueuses ont permis au projet de poursuivre dans la voie de l’excellence.

« La University of Toronto reconnaît le leadership visionnaire de John et nous sommes ravis de savoir qu’il continuera à jouer un rôle clé à l’université en tant que directeur du nouveau Bill Graham Centre, ainsi que comme distinguished senior fellow à la Munk School of Global Affairs », a dit David Cameron. « Le DCB, avec son équipe exceptionnelle et son partenariat avec l’université Laval, est en excellente position pour effectuer une transition à sa direction. » Robert L. Fraser, qui s’est joint au DCB en 1976 et qui occupe le poste d’executive officer depuis 1994, supervisera les activités du DCB à titre intérimaire à partir du 1er juillet 2013 jusqu’à ce qu’un nouveau general editor soit désigné.

 

PERSONNE-RESSOURCE :

Kim Luke

Communications, Faculty of Arts & Science

University of Toronto

416 978-4352

kim.luke@utoronto.ca