DCB/DBC Mobile beta
+

Dans le cadre de l’accord de financement entre le Dictionnaire biographique du Canada et le Musée canadien de l’histoire, nous vous invitons à participer à un court sondage.

Je veux participer maintenant.

Je participerai plus tard.

Je ne veux pas participer.

J'ai déjà participé au sondage.

Présentation du nouveau general editor

Mémorandum

Date :  1er septembre 2013

À :       Enseignants, personnel et étudiants, Dictionary of Canadian Biography

De :     Jay Pratt, Vice-Dean, Research and Infrastructure

Réf. :   Nomination du general editor


Je suis heureux d’annoncer la nomination du professeur David A. Wilson au poste de general editor du Dictionary of Canadian Biography (DCB), nomination qui sera en vigueur du 1er septembre 2013 au 31 août 2015.

Dans son allocution de bienvenue adressée à David Wilson, David Cameron, doyen par intérim de la Faculty of Arts and Science [de la University of Toronto], a mentionné que le DCB « a toujours bénéficié d’une direction d’exception et d’une équipe formidable », à qui il a exprimé sa reconnaissance pour « leur immense contribution » à l’un des « projets en sciences humaines les plus prestigieux » de l’université. Il a déclaré que le DCB était « chanceux » d’avoir David Wilson comme nouveau general editor, le sixième en 54 ans d’existence. Cameron a qualifié le DBC/DCB de « trésor national » et a loué le « partenariat exceptionnel et fructueux » entre la University of Toronto et l’université Laval, où se trouve l’équipe francophone du projet, le Dictionnaire biographique du Canada (DBC).

« L’une des meilleures choses au sujet du DBC/DCB, comme l’a affirmé le doyen Cameron, est que sa portée dépasse le milieu universitaire et atteint un public canadien plus vaste grâce aux récits faciles à lire qu’il fournit sur la vie de gens qui ont contribué de manière importante au développement de notre pays. » Il a souligné que le Prix d’histoire du gouverneur général pour les médias populaires, le prix Pierre-Berton, remis au DBC/DCB en 2012, en était un témoignage éloquent. En souhaitant la bienvenue à David Wilson au DCB, le doyen s’est dit persuadé qu’il saurait « maintenir ce qui a fait la réputation du DBC/DCB, soit ses normes rédactionnelles élevées, ainsi que sa détermination à faire de la recherche originale et à fournir une œuvre érudite ». Il a ajouté : « Et je sais qu’il a quelques idées prometteuses de nouvelles formes de rayonnement et d’engagement. »

Le professeur David A. Wilson est spécialiste d’histoire irlando-canadienne. En 2008, il a publié Thomas D’Arcy McGee, Volume 1 : Passion, Reason and Politics, 1825-1857, gagnant du prix Raymond-Klibansky dans la catégorie de livres dans le domaine des sciences humaines ayant bénéficié du Programme d’aide à l’édition savante (aujourd’hui appelé Prix d’auteurs pour l’édition savante) et colauréat du prix James S. Donnelly, Sr. dans la catégorie des ouvrages sur l’histoire et les sciences sociales irlandaises. Cette publication a été suivie, en 2011, par Thomas D’Arcy McGee, Volume 2 : The Extreme Moderate, 1857-68, livre qui a remporté le prix d’histoire politique de la Société historique du Canada. En 2000, le professeur  Wilson a reçu le Outstanding Teaching Award de la Faculty of Arts and Science (sciences humaines).

Parmi ses autres publications figurent : The History of the Future (2000), United Irishmen, United States (1998), Ireland, A Bicycle and A Tin Whistle (1995) et Paine and Cobbett : The Transatlantic Connection (1988). Il a dirigé la publication de Peter Porcupine in America : Pamphlets on Republicanism and Revolution (1994), de The Orange Order in Canada (2007) et de Irish Nationalism in Canada (2009). En collaboration avec Mark Spencer, il a dirigé celle de Ulster Presbyterians in the Atlantic World (2006) et, avec Graeme Morton, celle de Irish and Scottish Encounters with Indigenous Peoples : Canada, the United States, New Zealand, and Australia (2013). Il prépare en ce moment un livre sur le fénianisme et sur les origines de la police secrète canadienne.

Au cours de son premier cycle universitaire, David Wilson a développé une passion pour la biographie historique, qu’il apporte maintenant au DCB avec son admiration pour ses normes d’excellence élevées, normes qui, dit-il, en ont fait « le meilleur projet de ce genre au monde ».

 

Accueil officiel au Faculty Club de la University of Toronto, 9 septembre 2013 

De gauche à droite : David Wilson, general editor, Dictionary of Canadian Biography ;
David Cameron, doyen par intérim de la Faculty of Arts and Science, University of Toronto ;
Robert L. Fraser, executive officerDictionary of Canadian Biography.