DCB/DBC Mobile beta
+

AIGRON, dit Lamothe, PIERRE, né à Saint-Étienne d’Estée, diocèse de La Rochelle, fils de Pierre Aigron et de Marie Daquin, décédé à Québec après 1685.

Venu à Québec comme matelot en 1660, il s’adonna à la vente des boissons enivrantes aux sauvages au moment où Mgr de Laval* menait une campagne contre ce trafic. L’évêque avait décrété, le 6 mai 1660, l’excommunication ipso facto contre quiconque se livrerait à ce commerce. Avide de faciles profits, Aigron continua son trafic. Laval résolut d’en faire un exemple public et, le 18 avril 1661, l’excommunia nommément, lui interdisant l’entrée de l’église sous peine d’en être « chassé ou jeté dehors ». Devant la condamnation religieuse et la réprobation générale, Aigron se soumit, le dimanche suivant, à la pénitence publique.

Aigron devint maître de barque et, le 18 janvier 1663, il épousa à Québec Marie-Madeleine Doucet, de Saint-Sauveur de La Rochelle. En 1680, il alla s’établir sur la côte de Gaspé.

En 1682, il était à l’emploi de la Compagnie du Nord à la baie d’Hudson. Emmené à Londres par Radisson* en 1684, il s’engagea en 1685 à la Hudsons Bay Company pour quatre ans, après quoi il retourna au Canada.

Gustave Lanctot

Jug. et délib., passim.— Mandements des évêques de Québec (Têtu et Gagnon), I : passim.— BRH, XVIII (1912) : 113.-Godbout, Nos ancêtres, RAPQ, 1951–53 : 467.— Gosselin, Vie de Mgr de Laval, passim.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Gustave Lanctot, « AIGRON, dit Lamothe, PIERRE », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 1, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 18 avril 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/aigron_pierre_1F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/aigron_pierre_1F.html
Auteur de l'article:   Gustave Lanctot
Titre de l'article:   AIGRON, dit Lamothe, PIERRE
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 1
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1966
Année de la révision:   1966
Date de consultation:   18 avril 2014