DCB/DBC Mobile beta
+

Nouvelles du DBC/DCB

Nouvelles biographies

Biographies modifiées

Biographie du jour

McKEAN, GEORGE BURDON – Volume XV (1921-1930)

décédé le 28 novembre 1926 à Potters Bar, Angleterre

La Confédération

Le gouvernement responsable

Sir John Alexander Macdonald

De la colonie de la Rivière-Rouge au Manitoba (1812–1870)

Sir Wilfrid Laurier

Sir George-Étienne Cartier

Sports et sportifs

Les fenians

Les femmes dans le DBC/DCB

Les conférences de Charlottetown et de Québec en 1864

Les textes introductifs du DBC/DCB

Les Acadiens

Module éducatif

La guerre de 1812

Les premiers ministres du Canada en temps de guerre

La Première Guerre mondiale

ALLARD DE SAINTE-MARIE, JEAN-JOSEPH D’, officier dans les troupes régulières, né vers 1670 en Provence ; il épousa Marie-Anne de Tour ; décédé à Louisbourg, île Royale (île du Cap-Breton), le 25 mars 1730.

Sainte-Marie, qui s’était engagé dans la carrière militaire en 1686, servit dans les Flandres durant la guerre de la ligue d’Augsbourg et fut blessé à Valcour en 1689. Il fut nommé membre de la garde royale en 1698, mais demanda, en 1701, d’être affecté aux colonies et fut envoyé à Plaisance (Placentia) à titre de lieutenant dans la compagnie de Villemarceau. On sait qu’il épousa la belle-sœur du gouverneur Pastour de Costebelle avant 1706. Ce dernier fit son éloge pour la façon dont il s’acquittait de sa tâche à la batterie de Crèvecœur. Promu capitaine en 1712, Sainte-Marie suivit sa compagnie à Louisbourg deux ans plus tard. Tant à Plaisance qu’à Louisbourg, Sainte-Marie participa, comme plusieurs autres officiers, à des activités commerciales maritimes, liées à la pêche et au cabotage. Ainsi, en 1715, il employait 12 pêcheurs et 7 autres hommes sur son bateau.

La plus importante mission qu’il eut à remplir durant les années qu’il passa à Louisbourg se situe en 1718. Il fut alors envoyé à Canseau (Canso), et de là à Boston, pour protester contre l’attaque que les Anglais, sous la conduite du capitaine Smart, avaient menée contre Canseau en septembre de la même année. Au cours des années 1720, il offrit à maintes reprises de lever une compagnie d’artillerie pour la garnison de Louisbourg, mais ne réussit pas à faire accepter son projet. Il fut fait chevalier de Saint-Louis en février 1724, mais tous ses espoirs de commander un jour la « Battérie royale » s’évanouirent lorsqu’il fut décidé que la garnison serait désormais formée de détachements plutôt que d’une compagnie régulière. Il semble que Sainte-Marie fut un officier sérieux et consciencieux, doué d’un certain talent d’ingénieur mais Costebelle remarque aussi que « sa trop grande économie fait qu’il manque de partisans ». Son fils Philippe-Joseph* fut aussi officier à Louisbourg.

John Humphreys

AN, Col., B, 22, f.149 ; 29, 30, 36, 37, 38, 45, 47, 49, 50, 54 ; Col., C11B, 1 ; 2, ff.290–293 ; 3, f.113 ; 4s., 7, 9, 10 ; Col., C11C, 3–6, 15 ; Col., D2C, 222 ; Col., E, 3, f.1 ; Marine, B1, 8 ; 19, ff.486v.–489v. ; 20s., 50 ; Marine, C7, 4, ff.1–25 ; Section Outre-Mer, G1, 406, 467 ; Dépôt des fortifications des colonies, carton 2, n° 116.— Coll. de manuscrits relatifs à la N.-F., III : 34s., 46.— Fauteux, Les chevaliers de Saint-Louis.— McLennan, Louisbourg, 35, 37, 38, 63, 77, [AN, Outre-mer, G1, 407, f.24–24v.]

Bibliographie de la version modifiée :
AN, Section Outre-Mer, Col., C11C, 9, ff.22–26 ; G1, 466, pièce 51.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

John Humphreys, « ALLARD DE SAINTE-MARIE, JEAN-JOSEPH D’ », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 2, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 28 nov. 2022, http://www.biographi.ca/fr/bio/allard_de_sainte_marie_jean_joseph_d_2F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique


Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/allard_de_sainte_marie_jean_joseph_d_2F.html
Auteur de l'article:    John Humphreys
Titre de l'article:    ALLARD DE SAINTE-MARIE, JEAN-JOSEPH D’
Titre de la publication:    Dictionnaire biographique du Canada, vol. 2
Éditeur:    Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:    1969
Année de la révision:    2022
Date de consultation:    28 novembre 2022