DCB/DBC Mobile beta
+

AUCHAGAH (c’est ainsi que le nom est écrit dans le journal de La Vérendrye, mais il est parfois orthographié Ochagach, Ochakah ou Ochagac, par les écrivains contemporains), Indien cri qui faisait du commerce au fort Kaministiquia, poste de traite de Pierre Gaultier* de La Vérendrye ; circa 1729.

La Vérendrye l’ayant interrogé sur les moyens d’atteindre la légendaire « Mer de l’Ouest », Auchagah lui fit le croquis d’une carte qui montrait, entre autres, la route du Grand Portage-Nantoüagan (rivière aux Tourtes). Il était évident que l’Indien considérait ce parcours plus pratique que la rivière Kaministiquia, qu’avaient jusqu’alors empruntée les quelques voyageurs européens qui s’étaient aventurés au-delà du lac Supérieur.

En 1729, dans une lettre à Beauharnois*, gouverneur de la Nouvelle-France, La Vérendrye dit, en parlant d’Auchagah, qu’il est l’homme « le plus en état de guider le convoy et dont il n’y a pas lieu de craindre que l’on soit abandonné dans la route ». Auchagah accepta de servir de guide, bien que l’on ne sache pas s’il accompagna La Vérendrye quand ce dernier emprunta, en 1732, la route proposée. L’explorateur la préféra à la route de la Kaministiquia, qui fut, par la suite, abandonnée.

C’est ainsi que l’itinéraire suggéré par Auchagah devint la grande route du Nord-Ouest. C’est à son extrémité orientale, depuis longtemps lieu de rencontre des coureurs de bois, que sera fondé Grand Portage, poste important d’où la North West Company dirigera ses opérations dans l’Ouest. À partir de 1783, la rivière aux Tourtes marqua la frontière entre les États-Unis et le Canada ; dès lors le commerce du Nord-Ouest emprunta de nouveau la Kaministiquia, rivière exclusivement canadienne.

K. R. Macpherson

Une copie de la carte d’Auchagah se trouve aux APC, Division des cartes, H2–902–1737, à la Newberry Library, Chicago, Ayer Collection, et à la Library of Congress, Kohl Collection.

J. P. Bertrand, Highway of destiny : an epic story of Canadian development (New York, 1959), 79. [Bertrand prétend qu’Auchagah a guidé La Vérendrye à travers le lac des Bois en 1732. Cela, cependant, semble incertain.  k. r. m.]— L. J. Burpee, Pathfinders of the great plains ; a chronicle of La Vérendrye and his son (Toronto, 1914), 15–17.— N. M. Crouse, La Vérendrye, fur trader and explorer (Toronto, Ithaca, N.Y., 1956), 44–47.— [La Vérendrye], Journals and letters of La Vérendrye (Burpee), 52s.— Wis. State Hist. Soc. Coll., XVII : 102s.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

K. R. Macpherson, « AUCHAGAH », dans FR:UNDEF:public_citation_publication, vol. 2, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 23 avril 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/auchagah_2F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/auchagah_2F.html
Auteur de l'article:   K. R. Macpherson
Titre de l'article:   AUCHAGAH
Titre de la publication:   FR:UNDEF:public_citation_publication, vol. 2
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1969
Année de la révision:   1969
Date de consultation:   23 avril 2014