DCB/DBC Mobile beta
+

BOISDON, JACQUES (appelé parfois Jean, mais à tort), premier aubergiste et cabaretier de Québec en 1648.

De la carrière de Boisdon, nous ne connaissons rien, si ce n’est que, le 19 septembre 1648, le Conseil de la Nouvelle-France lui permettait « à l’exclusion de tout autre [...] de tenir boutique de patisserie et hostellerie pour tout allans et venans ». À cette occasion, le conseil élabora la plus ancienne législation relative à la tenue des auberges et des cabarets en Nouvelle-France. Boisdon devait faire sa demeure sur la place publique, non loin de l’église ; empêcher tout scandale, ivrognerie, blasphème ou jeu de hasard dans sa maison ; fermer son établissement, les dimanches et fêtes, pendant les offices religieux ; enfin, d’une façon générale, il était soumis aux ordonnances et règlements en vigueur pour le commerce. Ces quelques règles de base se retrouveront dans toutes les législations subséquentes sur les auberges et les débits de boisson. D’autre part, le conseil assurait à Boisdon le transport de France à Québec de « huit tonneaux gratis » et l’usage, pendant trois ans, de la brasserie de la Communauté des Habitants. Ce monopole lui était accordé pour une période de six ans ; on ne saurait dire, toutefois, combien de temps l’aubergiste tint boutique à Québec.

André Vachon

ASQ, Documents Faribault, 79.— Philéas Gagnon, Le Premier Cabaret tenu à Québec, BRH, IV (1898) : 116s.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

André Vachon, « BOISDON, JACQUES », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 1, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 20 août 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/boisdon_jacques_1F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/boisdon_jacques_1F.html
Auteur de l'article:   André Vachon
Titre de l'article:   BOISDON, JACQUES
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 1
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1966
Année de la révision:   1966
Date de consultation:   20 août 2014