DCB/DBC Mobile beta
+
Titre original :  Hugh Bonfoy, 1754

Provenance : Lien

BONFOY, HUGH, officier de marine, gouverneur de Terre-Neuve, né vers 1720, décédé le 12 mars 1762.

Hugh Bonfoy s’engagea dans la marine royale comme midshipman sur le Somerset en 1739 et fut promu lieutenant en 1744. L’année suivante, il devint capitaine du Greyhound et, par la suite, commanda l’Augusta et le Berwick, naviguant principalement dans les eaux territoriales.

En mai 1753, alors qu’il était capitaine du Penzance, Bonfoy fut nommé gouverneur de Terre-Neuve et reçut le questionnaire habituel (Heads of Enquiry) ; il débarqua à St John’s le 24 juillet. Le Board of Trade, qui s’inquiétait depuis quelque temps du nombre de « papistes » irlandais au pays, demanda, semble-t-il, à Bonfoy d’examiner leur conduite et de faire le premier dénombrement systématique de ce groupe. Il évalua le nombre de résidents de Terre-Neuve à 2 683 Irlandais et 1816 Anglais, bien que ce dernier chiffre fût basé sur un recensement incomplet. Le nombre d’Irlandais avait augmenté rapidement depuis le début des années 1700, alors que des bateaux de pêche anglais en route pour Terre-Neuve s’arrêtaient dans les ports d’Irlande et prenaient des Irlandais comme membres de leurs équipages ; d’autres vinrent tôt chercher à s’engager auprès des pêcheurs de l’île. Plusieurs d’entre eux restaient dans l’île après la saison de pêche. Selon Bonfoy, les Irlandais qui passaient l’hiver dans l’île n’avaient d’autre moyen pour subsister que de voler les habitants et les marchands, et ils étaient la cause de nombreux désordres. Il n’y avait eu cependant aucun procès à la cour d’assises. Bonfoy incita les magistrats à restreindre les activités des Irlandais [V. Richard Dorrill]. Quant aux questions religieuses, Bonfoy déclara que « la liberté de conscience [était] permise à tous sauf aux papistes », et qu’« aucun ministre ne pouvait officier dans aucune église ni chapelle, à l’exception de ceux qui, après avoir reçu les ordres sacrés, étaient envoyés comme missionnaires par la Society for the Propagation of the Gospel ». Les Irlandais se voyaient également privés du droit de faire du commerce à leur propre compte.

Bonfoy présenta un rapport au Board of Trade, en février 1755, sur sa seconde tournée comme gouverneur effectuée l’année précédente. En plus des statistiques habituelles sur les pêcheries et les habitants, il faisait parvenir les procès-verbaux de trois poursuites engagées à la cour d’assises, convoquée par lui en septembre 1754. Il s’agissait d’un assaut et de deux meurtres, dont celui du magistrat en chef, William Keen, au cours d’une tentative de vol le 9 septembre. Des neuf qui furent traduits en justice et condamnés à mort pour ce crime, quatre furent exécutés ; les cinq autres obtinrent un sursis et, par la suite, furent graciés par Bonfoy. Peu après son retour en Angleterre en 1754, Bonfoy avait reçu une lettre dans laquelle le premier magistrat de St John’s, Michael Gill*, déclarait que grâce à ses mesures contre les Irlandais le calme régnait, à peine rompu par quelques vols de peu d’importance, et que « plusieurs ennemis de notre religion et de notre liberté quittaient les lieux » (probablement pour l’Irlande ou la Nouvelle-Angleterre).

À sa mort en 1762, Bonfoy laissait une fille. Quelques années auparavant il avait été engagé comme capitaine du Dorset, yacht au service du lord lieutenant d’Irlande.

Michael Godfrey

PRO, Adm. 6/16, 6/17 ; CO 194/9 ; 194/13, f.116v. 194/23 ; 195/8, pp. 325, 327s.— PRO, JTP, 1749/50–1753 ; 1754–1758.— Charnock, Biographia navalis, V.— Lounsbury, British fishery in Nfld.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Michael Godfrey, « BONFOY, HUGH », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 3, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 16 sept. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/bonfoy_hugh_3F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/bonfoy_hugh_3F.html
Auteur de l'article:   Michael Godfrey
Titre de l'article:   BONFOY, HUGH
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 3
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1974
Année de la révision:   1974
Date de consultation:   16 septembre 2014