DCB/DBC Mobile beta
+

DAVION, ALBERT, né à Saint-Omer, en Artois, prêtre agrégé du séminaire de Québec, curé à l’île d’Orléans et missionnaire en Louisiane, mort dans sa paroisse natale en 1726.

L’abbé Albert Davion arriva à Québec le 24 mai 1690. D’abord curé de Saint-Jean et de Saint-François de l’île d’Orléans, il fut choisi en 1698 par Mgr de Saint-Vallier [La Croix] et les directeurs du séminaire de Québec pour aller, sous la direction de l’abbé François de Montigny* et avec l’abbé Jean-François Buisson de Saint-Cosme (1667–1706), fonder des missions en Louisiane. Au dire de l’abbé Henri-Jean Tremblay*, procureur du séminaire de Québec à Paris, c’était « un tres bon Prestre », mais d’une santé si faible que la vie sauvage ne lui convenait nullement.

L’abbé Davion et ses confrères partirent de Lachine le 24 juillet 1698 accompagnés de 12 hommes d’équipage. Les voyageurs prirent la route de l’Outaouais et atteignirent le fort de Michillimakinac le 8 septembre. Ils y trouvèrent l’explorateur Henri Tonty qui les guida jusqu’aux Arkansas où ils parvinrent le 27 décembre. L’expédition se remit en route le 4 janvier 1699 et s’arrêta à 200 milles plus au sud, chez les Tonicas, où Davion accepta de fonder une mission. Mais l’abbé de Montigny et lui décidèrent auparavant de descendre jusqu’au fort Maurepas sur la baie de Biloxi (Biloxi, Miss.). Au retour de ce voyage, Davion s’établit auprès des Tonicas, sur les bords de la rivière des Yasous (Yazoo River, Miss.). Il se consacra à cette tribu, faisant à l’occasion de longs séjours dans les établissements français de Mobile (Mobile Bay, Ala.).

En 1722, il se retira à la Nouvelle-Orléans. Mais les Capucins, à qui appartenaient maintenant les missions de la Basse-Louisiane, demandèrent son rappel. L’abbé Davion s’embarqua pour la France en 1725 et retourna dans sa famille où il mourut, après une brève maladie, le 8 avril 1726.

Noël Baillargeon

AAQ, Copies de documents, Série A : Église du Canada, III : 9s.— ASQ, Lettres, N, 48, 123, R, 64, 77 ; Évêques, 172 ; Paroisses diverses, 47s. ; Missions, 73, 73c, 102.— N. Baillargeon, Les missions du Séminaire de Québec dans la vallée du Mississipi 1698–1699, RAPQ, 1965 : 13–70.— Découvertes et établissements des Français (Margry) VI : 247.— MPA (Rowland et Sanders), II : 346n.— Arthur Maheux, La bibliothèque du missionnaire Davion au xviiiie siècle, CF, XXVII (1940) : 650s.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Noël Baillargeon, « DAVION, ALBERT », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 2, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 2 sept. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/davion_albert_2F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/davion_albert_2F.html
Auteur de l'article:   Noël Baillargeon
Titre de l'article:   DAVION, ALBERT
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 2
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1969
Année de la révision:   1969
Date de consultation:   2 septembre 2014