DCB/DBC Mobile beta
+

GIBBONS, WILLIAM, explorateur de l’Arctique, cousin de Sir Thomas Button circa 1612–1614.

On ne sait à peu près rien de la vie et de la carrière du capitaine William Gibbons, à part ce qu’on trouve dans Purchas et Fox et aussi quelques détails glanés par Miller Christy pour les notes et l’introduction de l’édition Hakluyt des récits de voyages de Fox et James.

Le capitaine William Gibbons était cousin de Sir Thomas Button et il servit sous ses ordres a titre de volontaire dans l’expédition de Button a la baie d’Hudson en 1612. Il était apparemment un marin d’une longue expérience en qui Button avait une grande confiance.

Le retour de l’expédition de Button en 1613 fit naître de grands espoirs chez ceux qui croyaient qu’on finirait par découvrir le passage du Nord-Ouest par la baie d’Hudson. En conséquence, le capitaine Gibbons, devenu vétéran de l’Arctique, commanda l’expédition suivante pour le compte de la Company of the Merchants Discoverers of the North-West Passage et il figure sur la liste des Aventuriers de cette compagnie. La East India Company accorda aussi quelque appui à ce voyage.

Gibbons mit à la voile en mars 1614 à bord du Discovery, ancien navire de Henry Hudson, accompagné de Robert Bylot, vétéran des voyages de Hudson et de Button. On sait fort peu de choses de ce voyage. Les glaces étaient si fortes, cette année-là, que le navire dut s’éloigner de l’entrée du détroit d’Hudson pour descendre le long de la côte du Labrador où Gibbons resta pris dans les glaces pendant dix semaines, à environ 58° 1/2 de latitude, dans une baie qu’on nomma Gibbons’ Hole et qu’on croit maintenant être la baie de Saglek. La saison étant déjà fort avancée quand il réussit à se dégager, Gibbons mit le cap sur l’Angleterre, sans avoir rien accompli.

Les résultats négatifs de ce voyage ne démontrent aucunement l’incompétence de Gibbons Il est plus probable qu’il avait eu le malheur de tomber sur une mauvaise saison, comme il est arrivé à beaucoup de bons explorateurs de l’Arctique.

Ernest S. Dodge

Purchas, Pilgrimes (1905–07), XIV : 379.— Voyages of Foxe and James (Christy), I : vi, 164, note, et passim ; II : 284, 646.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Ernest S. Dodge, « GIBBONS, WILLIAM », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 1, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 28 juill. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/gibbons_william_1F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/gibbons_william_1F.html
Auteur de l'article:   Ernest S. Dodge
Titre de l'article:   GIBBONS, WILLIAM
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 1
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1966
Année de la révision:   1966
Date de consultation:   28 juillet 2014