DCB/DBC Mobile beta
+

HAWKERIDGE (Hawkridge), WILLIAM, navigateur anglais qui fit un voyage au détroit d’Hudson en 1625 ; circa 1610–1631.

On sait fort peu de choses sur William Hawkeridge, excepté qu’il venait du Devonshire et qu’il était cousin de Phineas Pett, maître charpentier de navire des chantiers de Deptford. En 1610, il accompagna, comme domestique, le capitaine Richard Whitbourne, qui se rendit à Terre-Neuve pour y faire le commerce ; on rapporte que tous les deux rencontrèrent, dans le port de Saint-Jean, un être vivant qu’ils prirent pour une sirène. Whitbourne la décrit en ces termes : « une étrange créature [...] d’aspect agréable, ressemblant à une femme par le visage, les yeux, le nez, la bouche, le menton, les oreilles, le cou et le front [...] elle s’approcha bientôt de l’embarcation à l’endroit où se tenait William Hawkeridge qui me servait alors de domestique [...] cette forme humaine mit les mains sur le bord du bateau et essaya de sauter près de lui et des autres qui s’y trouvaient [...] Etait-ce ou non une sirène, je l’ignore ; je laisse aux autres le soin de juger. » (A discourse and discovery of New-found-land (London, 1620.)

En 1612–1613, Hawkeridge accompagna Sir Thomas Button à la baie d’Hudson en qualité de volontaire. Quelques années plus tard, il commandait une expédition envoyée à la recherche du passage du Nord-Ouest par Sir John Wolstenholme et la East India Company. La date de ce voyage reste incertaine. Rundall affirme que, d’après ses recherches, il eut lieu en 1619. Toute fois, Christy prétend qu’il se fit en 1625. L’expédition comprenait deux pinasses (dont on n’a pas conservé les noms ; selon Luke Fox l’une d’elles s’appelait le Lions ; le Whelp selon Dodge). Parties de la côte ouest de l’Angleterre, elles atteignaient l’entrée du détroit d’Hudson le 29 juin, après avoir d’abord pénétré par erreur dans la baie de Frobisher (nommée Lumley’s Inlet). Toutefois, ce n’est que le 22 juillet que Hawkeridge entra dans le détroit. Il se rendit à l’extrémité occidentale du détroit ; puis il semble avoir croisé sans but dans ces parages, sans faire aucune découverte ; le 16 août, il mit le cap sur l’Angle terre, passant par l’île de la Résolution le 7 septembre. La seule relation qui existe du voyage de Hawkeridge provient de Luke Fox, qui s’inspira du propre journal de bord de Hawkeridge ou qui reçut l’aide de Hawkeridge lui-même. Bien qu’il contienne une foule de renseignements, le récit est très confus ; il est presque impossible de reporter le trajet de Hawkeridge sur une carte. On ignore si Hawkeridge était incompétent et manquait d’habileté, malgré ses nombreuses années d’expérience, ou s’il fut simplement d’une malchance extrême. En tout cas, le résultat de son voyage fut complètement inutile à ses successeurs. On con sidère cette expédition comme la dernière de l’âge d’or des recherches dans l’Arctique. Le triste échec de cette expédition si bien équipée refroidit l’enthousiasme à l’égard des explorations arc tiques jusqu’en 1631, date à laquelle Fox et James mirent à la voile.

Sur l’existence de Hawkeridge après cette époque, il n’existe aucun renseignement ; on sait toutefois qu’il était propriétaire d’un cargo qui fut pris en 1631 au large d’Alger, qu’il fut gardé en esclavage et mis à rançon.

Nora T. Corley

On trouve les relations de voyage de Hawkeridge dans les trois livres suivants : Danish arctic expeditions (Gosch), II.— Narratives of voyages towards the North West, in search of a passage to Cathay and India 1496 to 1631 ed. Thomas Rundall (Hakluyt Soc., 1st ser., V, 1849).— Voyages of Foxe and James (Christy). I : 248259.— V. aussi : Miller Christy, Captain William Hawkeridge and his voyage in search of a north-west passage in 1625, Mariners Mirror, XIII (1927) : 5178.— Dodge, Northwest by sea.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Nora T. Corley, « HAWKERIDGE, WILLIAM », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 1, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 22 déc. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/hawkeridge_william_1F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/hawkeridge_william_1F.html
Auteur de l'article:   Nora T. Corley
Titre de l'article:   HAWKERIDGE, WILLIAM
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 1
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1966
Année de la révision:   1966
Date de consultation:   22 décembre 2014