DCB/DBC Mobile beta
+

MacDONNELL, ROBERT LEA, médecin, auteur et professeur, né à Dublin, Irlande, en 1818, fils de Robert MacDonnell, éminent médecin de Dublin, et de Margaret Lea, décédé à Montréal le 31 janvier 1878.

Orphelin en bas âge, Robert Lea MacDonnell fut confié, avec son frère Richard, qui le suivit plus tard au Canada, et ses trois sœurs, à la garde d’un oncle paternel, le révérend George MacDonnell, recteur à Trinity College, Dublin. Robert compléta ses études primaires en Écosse avant de s’inscrire à Trinity College en 1835 où il poursuivit des études de médecine. Reçu aux examens de licence en 1841, il fut admis au Royal College of Surgeons of Ireland. L’année suivante, il épousa Margaret Croates qui lui donna trois enfants. Peu après, Robert collabora de façon régulière à la rédaction du Journal of Medical Science de Dublin où il enseigna l’anatomie dans une école publique. En outre, il participa aux séances de la Pathological Society of Dublin. En 1844, il obtint une nouvelle licence du King’s and Queen’s College of Physicians of Ireland.

Au cours de l’année 1845, le docteur MacDonnell s’installa à Montréal après avoir été accepté comme titulaire de la chaire de médecine de McGill University. La même année, il fut nommé secrétaire de la Montreal Medico-Chirurgical Society et collabora jusqu’en 1847 à la rédaction du British American Journal of Medical and Physical Science. En 1849, Robert accepta le poste de directeur du département de médecine clinique de McGill, conservant toutefois ses postes de professeur à la faculté et de praticien attaché au Montreal General Hospital.

Après un séjour de quelques mois à l’University of Toronto en 1850, MacDonnell revint à Montréal. Il travailla comme chirurgien à l’hôpital Saint-Patrice et fonda en 1851 l’école de médecine de Saint-Laurent. L’année suivante, l’école cessa d’exister et Robert lança le Canada Medical Journal [...], périodique qui remplaça le British American Journal et cessa de paraître en février 1853. Le docteur MacDonnell jouissait à cette époque d’une réputation enviable en gynécologie.

À la suite de l’épidémie de choléra qui balaya l’Europe, le gouvernement canadien créa en 1866 un bureau de santé et en confia la présidence au docteur MacDonnell. Robert Lea MacDonnell mourut le 31 janvier 1878 des blessures subies deux jours plus tôt dans un accident de la route, au retour des funérailles de son confrère Hector Peltier.

Jean-Pierre Chalifoux

British American Journal of Medical and Physical Science (Montréal), 18451847.— Canada Medical and Surgical Journal (Montréal), VI (1878) : 382, 422–427.— Canada Medical Journal and Monthly Record (Montréal), 1er mars 1852 –févr. 1853.— Abbott, History of medicine, 56, 67–69.— J. J. Heagerty, Four centuries of medical history in Canada and a sketch of the medical history of Newfoundland (2 vol., Toronto, 1928), II : 71, 119s.— Some historical and personal notes on the Tynekill branch of the MacDonnell family (Dublin, 1892), 33s. (copie à l’Osler Library, McGill University).

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Jean-Pierre Chalifoux, « MacDONNELL, ROBERT LEA », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 10, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 21 sept. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/macdonnell_robert_lea_10F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/macdonnell_robert_lea_10F.html
Auteur de l'article:   Jean-Pierre Chalifoux
Titre de l'article:   MacDONNELL, ROBERT LEA
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 10
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1972
Année de la révision:   1972
Date de consultation:   21 septembre 2014