DCB/DBC Mobile beta
+

MOLESWORTH, THOMAS NEPEAN, arpenteur et ingénieur, né le 24 juin 1824 à Moy, comté d’Armagh, Irlande, fils d’Arthur Nepean Molesworth et de Harriett Hawkins, décédé le 24 avril 1879 à Toronto, Ont.

Thomas Nepean Molesworth aurait, d’après certains auteurs, fréquenté Trinity College à Dublin mais les archives du collège ne confirment pas ce fait. Il fut apparemment apprenti chez Williby Hemans, qui lui enseigna le génie civil. Après avoir appris son métier et épousé Sarah Georgina Kertland, Molesworth émigra au Canada en 1848.

Au Canada, Molesworth travailla d’abord comme professeur à Trafalgar, près d’Oakville (Canada-Ouest). Puis, très vite, il alla s’installer à Goderich (le centre autour duquel se développèrent les comtés de Huron, de Grey et de Bruce). Il obtint le titre d’arpenteur provincial en 1851 et ouvrit un cabinet qu’il garda jusqu’en 1858. Molesworth fut aussi engagé pour participer à plusieurs projets d’intérêt public ; entre 1852 et 1856, il effectua des levés dans certaines parties de l’île St Joseph et de l’île Bear sur le lac Huron et traça le plan des villes de Wingham et de St Joseph. À partir de 1856 et pendant environ neuf ans, il fut l’associé de Thomas Weatherald ; l’année suivante, il arpenta une partie de la rive nord du lac Supérieur.

En 1858, Molesworth devint ingénieur en chef du Buffalo and Lake Huron Railway (dont Goderich était le terminus à l’ouest) et il alla s’installer, en 1859, à Brantford où se trouvait le siège de la compagnie. En 1863, on le trouve à Fort Erie où il contribua au traçé et au plan de l’International Bridge ; il fut aussi engagé par la Compagnie du Grand Tronc. Sa résidence de Fort Erie subit des dégâts au cours d’une attaque par les Féniens en 1866.

Molesworth travailla ensuite pour le ministère des Travaux publics de l’Ontario : en 1868 et en 1869, il arpenta des terres marécageuses dans les comtés de Kent et d’Essex. En 1870, il devint sous-ingénieur au ministère et alla s’installer à Toronto. En cette qualité, il s’occupa surtout de dresser des rapports sur l’état des projets de canaux, de routes et de systèmes d’écoulement des eaux. De 1874 à sa mort, en 1879, il fut ingénieur en chef des Travaux publics de l’Ontario et étudia principalement des rapports concernant l’inspection des chemins de fer. Ceux-ci devaient se conformer à certaines normes sur le plan de la qualité et respecter les délais de construction pour pouvoir recevoir des subventions du gouvernement provincial.

Molesworth eut sept enfants ; l’un d’entre eux, Balfour Nepean, devint lui aussi arpenteur provincial.

Stephen F. Spencer

PAO, J. C. Bailey papers, 29 nov. 1876, 27 nov. 1877, 8 janv. 1878 ; RG 15, IV-2e sér. (Assistant Engineer’s letter book, 1870–1873).— Annual report of the commissioner of Public Works for Ontario, 1874–1879.— Burke’s peerage (1924), 1 596s.— H. L. Esten, Balfour Nepean Molesworth, No 47, Annual report of the Ont. Land Surveyors Assoc. (1932), 123–125.— Thomas Nepean Molesworth, No 35, Annual report of the Ont. Land Surveyors Assoc. (1920), 109s.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Stephen F. Spencer, « MOLESWORTH, THOMAS NEPEAN », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 10, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 22 août 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/molesworth_thomas_nepean_10F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/molesworth_thomas_nepean_10F.html
Auteur de l'article:   Stephen F. Spencer
Titre de l'article:   MOLESWORTH, THOMAS NEPEAN
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 10
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1972
Année de la révision:   1972
Date de consultation:   22 août 2014