DCB/DBC Mobile beta
+

NEVEU, JEAN-BAPTISTE (on écrit aussi Nepveu et on le qualifie parfois de sieur de La Bretonnière), marchand et négociant, seigneur, baptisé sous le prénom de Jean à Québec le 20 décembre 1676, fils de Philippe Neveu, tailleur, et de Marie-Denise Sevestre, décédé à Montréal le 24 juin 1754.

Jean-Baptiste Neveu avait quitté sa ville natale pour se fixer à Montréal où, en janvier 1701, il apparaît comme marchand. Son entreprise commerciale, située rue Saint-Paul, lui procura des gains importants qui lui permirent de financer de nombreux voyageurs parcourant les pays d’en haut pour la traite des fourrures et d’organiser pour lui-même plusieurs de ces expéditions lucratives. En 1709, il acquit de son frère Jacques pour 200# une esclave nommée Marie, âgée de onze ans et originaire de la nation des Panis.

Bientôt sa situation financière lui permit de diversifier ses investissements et, le 28 novembre 1710, il se portait acquéreur de la seigneurie de Dautré, située sur le Saint-Laurent. Cinq ans plus tard, le 21 septembre 1715, il acquit des sulpiciens un terrain situé rue Saint-Paul où il se fit construire une maison de pierre à deux étages. Puis, à partir de 1717, il augmenta ses investissements fonciers ; il acheta de différents propriétaires la seigneurie de Lanoraie qui lui appartint en totalité en 1721. Cette même année, sa maison de la rue Saint-Paul fut détruite par le feu ; l’aveu et dénombrement de l’île de Montréal, en 1731, nous indique qu’à cette date elle était reconstruite au même endroit et de dimensions quasi identiques. Le 4 juillet 1739, le gouverneur Charles de Beauharnois et l’intendant Hocquart* lui concédèrent le terrain situé au bout de ses deux seigneuries et qui s’étendait jusqu’à la rivière L’Assomption. Cette terre et ses deux seigneuries furent réunies en une seule seigneurie désignée sous le nom de Lanoraie.

Neveu exploita sagement son vaste domaine et encouragea l’établissement des colons. Il fit construire sur ses terres un fourneau à goudron, une scierie et un moulin à farine. Il fit aussi ériger à ses propres frais la première chapelle et le presbytère de Lanoraie. En 1744, il donna l’emplacement nécessaire à la construction de la première église en pierre puis, en 1752, il cédait gratuitement à la fabrique de cette paroisse une terre de 120 arpents.

Jean-Baptiste Neveu, à l’instar de bien d’autres marchands, fut marguillier de la paroisse Notre-Dame de Montréal ; il exerça cette charge de 1706 à 1709. Il fit aussi partie de la milice du gouvernement de Montréal. En 1720, il était capitaine et, en 1737 et en 1741, il avait le grade de colonel, qu’il semble avoir conservé jusqu’à sa mort survenue en 1754.

Jean-Baptiste Neveu avait épousé à Montréal le 24 janvier 1702 Marie-Jeanne Passard ; de cette union naquit une fille. Veuf depuis le 3 février 1703, il convola à Montréal le 27 juillet 1704 avec Françoise-Élisabeth Legras ; de ce second mariage naquirent 14 enfants. Sa femme lui survécut jusqu’en 1771.

Yves Quesnel

ANQ-M, Greffe d’Antoine Adhémar, 21 janv. 1702, 11 juill. 1704, 14 oct. 1708, 19 oct. 1709, 5 mars 1713 ; Greffe de L.-C. Danré de Blanzy, 15 déc. 1745 ; Greffe de J.-C. Porlier, 25 sept. 1740 ; Registre d’état civil, Notre-Dame de Montréal, 24 janv. 1702, 27 juill. 1704.— Aveu et dénombrement pour l’île de Montréal, RAPQ, 1941–1942, 118.— Édits ord., I : 456 ; II : 515 ; III : 178–182.— Jug. et délib., IV : 917.— Procès-verbaux du procureur général Collet (Caron), RAPQ, 1921–1922, 302, 307, 308, 368.— Recensement de Montréal, 1741 (Massicotte).— Bonnault, Le Canada militaire, RAPQ, 1949–1951, 423, 425, 439.— Marguilliers de la paroisse Notre-Dame de Ville-Marie de 1657 à 1913, BRH, XIX (1913) : 277.— Massicotte, Répertoire des engagements pour l’Ouest, RAPQ, 1929–1930, 219, 225, 232, 240, 257, 260.— Tanguay, Dictionnaire.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Yves Quesnel, « NEVEU, JEAN-BAPTISTE », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 3, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 31 oct. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/neveu_jean_baptiste_3F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/neveu_jean_baptiste_3F.html
Auteur de l'article:   Yves Quesnel
Titre de l'article:   NEVEU, JEAN-BAPTISTE
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 3
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1974
Année de la révision:   1974
Date de consultation:   31 octobre 2014