DCB/DBC Mobile beta
+

PAYEN DE NOYAN, PIERRE, capitaine dans les troupes de la marine, enseigne de vaisseau, né le 7 octobre 1663 dans le diocèse d’Avranches en Normandie, fils de Pierre Payen, chevalier et seigneur de Chavoy, décédé en 1707, vraisemblablement en mer.

Arrivé au Canada en 1687 en qualité de lieutenant dans les troupes de la marine, Payen fut promu capitaine réformé en 1690. En 1691, il dut verser une amende de 50# pour s’être battu en duel avec Guillaume de Lorimier de La Rivière. Le gouverneur Buade* de Frontenac ajouta à la pénalité en relevant les deux officiers de leur commandement. L’année suivante, toutefois, Frontenac déclara qu’il était heureux de réintégrer les deux hommes dans leur poste « parce que ce sont de bons officiers ».

La vie de Payen prit une nouvelle orientation en 1694 quand il épousa Catherine-Jeanne Le Moyne de Longueuil et de Châteauguay ; Frontenac et l’intendant Jean Bochart de Champigny assistaient à la cérémonie de mariage. Payen s’intégra immédiatement à la famille très active et fortement unie des Le Moyne. Sa femme hérita une part, soit un neuvième, de la succession de Louis Le Moyne* de Châteauguay qui était mort deux mois avant son mariage. Payen prit part, à titre d’officier, à l’expédition militaire que mena Pierre Le Moyne d’Iberville à Terre-Neuve en 1697. Plus tard Iberville transféra en France sa base d’opération et Payen l’y suivit. Iberville et ses quatre frères quittèrent la France en 1701 pour aller établir la colonie française de la Louisiane et Payen, alors enseigne de vaisseau, servit à bord du navire que commandait Joseph Le Moyne de Serigny. Dans la dernière expédition d’Iberville aux Antilles, en 1706, il commandait son propre navire. Payen mourut au début de 1707 après s’être porté au secours des colons menacés de famine à la baie de Mobile. Cette fois, Iberville étant mort quelques mois auparavant, il était sous les ordres d’un autre de ses beaux-frères, Jean-Baptiste Le Moyne* de Bienville.

David Lee

AN, Col., B, 13, f.212 ; Col., C11A, 11, f.252 ; 15, f.169.— BN, mss, Fr. 30 713, 31 715.— Bernard de La Harpe, Journal historique de létablissement des Français à la Louisiane (Nouvelle-Orléans, 1831), 97102.— Correspondance de Frontenac, 16891699, RAPQ, 1927–28 : 110.— Découvertes et établissements des Français (Margry), IV : 469 ; V : 470472.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

David Lee, « PAYEN DE NOYAN, PIERRE », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 2, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 22 sept. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/payen_de_noyan_pierre_2F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/payen_de_noyan_pierre_2F.html
Auteur de l'article:   David Lee
Titre de l'article:   PAYEN DE NOYAN, PIERRE
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 2
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1969
Année de la révision:   1969
Date de consultation:   22 septembre 2014