DCB/DBC Mobile beta
+

RAYNER (Reyner), JOHN, capitaine de la marine marchande et gouverneur adjoint de Terre-Neuve sous George Calvert, Lord Baltimore ; circa 1661–1662.

Lorsqu’en mars 1661 on déclara encore valides les lettres patentes de Lord Baltimore pour le territoire d’Avalon, Baltimore envoya à Terre-Neuve les capitaines Pease et John Rayner pour le représenter. Ils s’installèrent à Ferryland, mais leur administration ne fut ni heureuse, à cause de leurs désaccords incessants, ni populaire, parce que Rayner tenta de percevoir les arrérages de loyer dus à Baltimore. Le seul rapport que nous ayons sur la période d’office de Rayner comme gouverneur a été rédigé par un agent des Kirke, ce qui laisse subsister des doutes sur son impartialité. « Le capitaine Reyner, écrit-il, est un risque-tout qui ne se soucie guère de justice. »

Alors qu’ils étaient à Terre-Neuve, Rayner et Pease réclamèrent, au nom de Baltimore, la moitié de la valeur de deux navires français capturés par des vaisseaux d’escorte. Rayner s’empara aussi d’un vaisseau, le John, de Topsham, en invoquant la loi sur la navigation, parce que le capitaine de ce navire n’était pas en mesure de prouver que son bâtiment, construit en Hollande, était propriété britannique. En 1662, le propriétaire poursuivit Rayner devant le tribunal maritime pour recouvrer son navire.

En septembre 1661, on annonça que Rayner était parti pour l’Angleterre. On sait toutefois qu’en 1662, il était à Terre-Neuve, car à cette époque Pease et lui-même envoyèrent John Matthews à St. Mary’s Bay (T.-N.) pour y appréhender un certain Russell et un Indien qui faisaient la traite des fourrures sans autorisation. Matthew fut pris par les Français qui réclamaient au nom de leur souverain la partie sud de l’île. Nous ne savons pas pendant combien de temps encore Rayner demeura à Terre-Neuve ; il semble certain toutefois que l’autorité de Baltimore dans l’île ne se maintint pas longtemps car, en 1666, quelques-uns des planters demandèrent à George, fils de sir David Kirke, d’accepter le poste de gouverneur.

Gillian T. Cell

BM, Egerton MS, 2 395, ff.308–308v., 447,471 (copies aux APC).— PRO, H.C.A. 13/74, 6 Nov. 1662, dépositions de John Chettle, Robert Swanley et William Reyner ; C.O. 1/16, no 113 (copie aux APC) ; Dom., Car. II, S.P. 29/42, no 10 ; Acts of P.C., col. ser., 1613–80.— Lounsbury, British fishery at Nfld.— Prowse, History of Nfld.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Gillian T. Cell, « RAYNER, JOHN », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 1, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 17 déc. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/rayner_john_1F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/rayner_john_1F.html
Auteur de l'article:   Gillian T. Cell
Titre de l'article:   RAYNER, JOHN
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 1
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1966
Année de la révision:   1966
Date de consultation:   17 décembre 2014