DCB/DBC Mobile beta
+

SCOLVUS, JEAN, navigateur et pilote qui serait allé au Labrador en 1476 ; circa 1470–1480.

Son nom de baptême s’écrit parfois John ou Johannes ; son nom de famille s’épelle Scolnus, Scoluus, Scolus, Szkolny, Kolno, Skolvsson. On en connaît d’autres variantes. Sa nationalité est controversée, mais il était probablement danois ou norvégien : l’idée qu’il pût être polonais vient peut-être d’une corruption de pilatus en polonus. On ne sait rien de sa vie personnelle.

La place que Scolvus occupe dans l’histoire vient surtout d’une inscription que Gemma Frisius a placée sur son globe vers 1536 à l’intérieur du Cercle arctique, au nord d’un détroit séparant la « Terra Corterealis » et la « Baccalearum Regio » d’une projection vers l’Ouest de « Groélãdia ». Cette inscription se lit : « Quij, le peuple jusqu’auquel Jean Scolvus, Danois, parvint vers l’an 1476 [Quij populi ad quos Ioés Scoluus danus peruenit circa annum 1476] », (Bjprnbo, « Cartographia Groenlandica », Tavle iv : 250ss). Un document préparé en 1575 à propos du premier voyage de Frobisher contenait une affirmation semblable : « Du côté nord de ce passage [détroit des Trois-Frères], Jean Scolus, pilote du Danemark, est venu en l’an 1476 » (The three voyages of Martin Frobisher, ed. Collinson, 4). D’autres mentions du xvie siècle dérivent probablement de l’inscription de Frisius.

On ne sait rien de son voyage, mais il semble probable qu’il ait accompagné au moins l’une des expéditions commandées par Pining et Pothorst, envoyées par Christian 1er roi du Danemark, au Groenland et peut-être au delà. Frisius semble avoir obtenu ses renseignements au sujet du Labrador de sources portugaises. Sous le règne de Christian, Danois et Portugais collaboraient à la recherche d’un passage au Nord-Ouest.

De l’examen des cartes du xvie siècle et de la toponymie, en particulier du globe de Frisius, on est fort tenté dé conclure que le Labrador où se rendit Scolvus était en réalité le Groenland.

Alan Cooke

A. A. Bjprnbo, Cartographia Groenlandica, Meddelelser om Grpnland, udgivne af Kommissionen for Ledelsen af de Geologiske og Geografiske Underspgelser i Grpnland, XLVIII (1912).— L. M. Larson, Did John Scolvus visit Labrador and Newfoundland in or about 1476 ?, Scandinavian Studies and Notes, VII (1921–23) : 81–89.— S. E. Morison. Portuguese voyages to America in the fifteenth century (Cambridge, Mass., 1940), 35–41.— Fridtjof Nansen, In northern mists : arctic exploration in early times (2 vol., London, 1911), II— Oleson, Early voyages. 118.— E. G. R. Taylor, Tudor geography. 1485–1583 (London, 1930).— State papers previous to the first voyage, dans The three voyages of Martin Frobisher, in search of a passage to Cathaia and India, by the North-West, A.D. 1576–8, reprinted from the first edition of Hakluyts Voyages, with selections from manuscript documents in the British Museum and State Paper Office, ed. Richard Collinson (Hakluyt Soc., 1st ser., XXXVIII, 1867), 3s.— Heinrich Winter, The pseudo-Labrador and the oblique meridian, Imago Mundi, II (1937) : 61–74.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Alan Cooke, « SCOLVUS, JEAN », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 1, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 2 sept. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/scolvus_jean_1F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/scolvus_jean_1F.html
Auteur de l'article:   Alan Cooke
Titre de l'article:   SCOLVUS, JEAN
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 1
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1966
Année de la révision:   1966
Date de consultation:   2 septembre 2014