DCB/DBC Mobile beta
+

Nouvelles du DBC/DCB

FR:UNDEF:public_sidebar_new_caption

FR:UNDEF:public_sidebar_updated_caption

FR:UNDEF:public_sidebar_bio_of_the_day_caption

WARD, SAMUEL RINGGOLD – Volume IX (1861-1870)

né le 17 octobre 1817 dans le Maryland

La Confédération

Le gouvernement responsable

Sir John Alexander Macdonald

De la colonie de la Rivière-Rouge au Manitoba (1812–1870)

Sir Wilfrid Laurier

Sir George-Étienne Cartier

Sports et sportifs

Les Fenians

Les femmes dans le DBC/DCB

FR:UNDEF:public_special_conferences_1864_caption

FR:UNDEF:public_special_essays_caption

FR:UNDEF:public_special_acadians_caption

FR:UNDEF:public_special_explorers_caption

FR:UNDEF:public_special_war_of_1812_caption

FR:UNDEF:public_special_wartime_pms_caption

FR:UNDEF:public_special_ww1_caption

THIBOULT, THOMAS, prêtre, chanoine, curé de Québec, quatrième supérieur du séminaire de Québec, né à Purier, diocèse de Rouen, vers 1681, décédé à Québec le 12 avril 1724.

On ignore tout de sa naissance et de sa formation jusqu’à son envoi à Québec, au printemps de 1710, sauf qu’il était depuis quatre ou cinq ans prêtre du séminaire de Paris et se destinait aux missions de Chine. Il fut agrégé au séminaire de Québec le 6 mai 1711. À la mort de M. Pierre Pocquet, curé de Québec, le supérieur Louis Ango Des Maizerets, de qui relevait la nomination, choisit le nouveau venu comme administrateur de la cure, avant de lui en conférer le titre canonique le 2 novembre 1713. Déjà, de par sa fonction, il était devenu chanoine le 18 mars.

Pendant que Dom Poulet, janséniste notoire, était dangereusement malade à l’Hôtel-Dieu, Mgr de Saint-Vallier [La Croix] manda au curé Thiboult à quelles conditions on pourrait l’admettre aux sacrements ; mais le malade s’obstina. Bien que faisant partie du séminaire, M. Thiboult eut l’imprudence d’accepter une procuration du chapitre et se rendit en France (1713–1716) pour régler un différend contre sa propre maison, ce qui fit de lui, selon son expression, « un triste personnage » et compromit le succès de sa mission. À son retour, on voulut le nommer chanoine honoraire, sans consulter l’évêque, qui réprouva cette procédure. Désabusé, M. Thiboult parla des missions du Mississipi ; mais on n’en tint pas compte. L’invalidité de M. de Glandelet, supérieur du séminaire, fit porter les suffrages sur lui comme successeur, en 1723. Il était donc, à sa mort, curé et supérieur du séminaire. L’historien Bertrand de Latour* l’accuse d’avoir été adepte u jansénisme : les faits contredisent cependant cette opinion.

Honorius Provost

ASQ, Chapitre, 40, 47, 177, 270, 273 ; Fonds Verreau, cahier 035, pièce 14 ; Lettres, M, 41, 42, 4547 ; Lettres, O, 50 ; Paroisse de Québec, 13, 40, 115,— Bertrand de Latour, Mémoire sur la vie de Mde Laval, premier évêque de Québec (Cologne, 1761), 50.— Provost, Le Séminaire de Québec : documents et biographies, 438.

Bibliographie générale

FR:Citations

FR:UNDEF:public_citation_style_default FR:

Information to be used in other citation formats

Permalink: http://www.biographi.ca/fr/bio/thiboult_thomas_2F.html
Author of Article:   Honorius Provost
Title of Article:   THIBOULT, THOMAS
Publication Name:   FR:UNDEF:public_citation_publication, vol. 2
Publication Details:   FR:UNDEF:public_citation_publisher, 1969
Year of publication:   1969
Year of revision:   1991
Access Date:   17 octobre 2021