DCB/DBC Mobile beta
+

Nouvelles du DBC/DCB

FR:UNDEF:public_sidebar_new_caption

FR:UNDEF:public_sidebar_updated_caption

Biographie du jour

MOORE, FRANCES – Volume IV (1771-1800)

décédée le 23 janvier 1789 à Sleaford, dans le Lincolnshire

La Confédération

Le gouvernement responsable

Sir John Alexander Macdonald

De la colonie de la Rivière-Rouge au Manitoba (1812–1870)

Sir Wilfrid Laurier

Sir George-Étienne Cartier

Sports et sportifs

Les Fenians

Les femmes dans le DBC/DCB

FR:UNDEF:public_special_conferences_1864_caption

FR:UNDEF:public_special_essays_caption

FR:UNDEF:public_special_acadians_caption

FR:UNDEF:public_special_explorers_caption

La guerre de 1812

Les premiers ministres du Canada en temps de guerre

La Première Guerre mondiale

BERLEY (Barley, Barlow), GEORGE, capitaine de la Hudsons Bay Company, mort en 1720 (?).

On ne connaît ni la date ni le lieu de sa naissance, mais il est certain qu’il était de nationalité anglaise. Sans doute était-il encore jeune quand, en 1708, il s’engagea comme canonnier au service de la Hudsons Bay Company pour une période de trois ans à un salaire de £50 par an. Son engagement terminé, il quitta Albany en 1711 à bord du Hudsons Bay [II] (capitaine Joseph Davis) pour rentrer en Angleterre.

On ignore ce qu’il fit les cinq années suivantes, mais il est probable qu’il servit en mer comme second de navire puisqu’en,1716 la compagnie le nommait capitaine de sa nouvelle frégate Albany. Spécialement conçu pour naviguer sur la rivière Albany, ce petit navire d’environ 80 tonnes, construit par James Taylor, avait été lancé au début de 1716.

De toute évidence, Berley était un marin compétent qui jouissait de la confiance de ses supérieurs et de ses égaux. Il fit une première traversée avec l’Albany en 1716 et se rendit au fort Albany. Selon une lettre du chef du fort, Thomas McCliesh*, datée du 12 septembre, il avait fallu quatre jours, soit du 5 au 9 septembre, pour conduire la frégate jusqu’au fort et « n’eût été la hardiesse et la vivacité du capitaine Berley le navire aurait fait naufrage avant d’atteindre la rade située à quelque distance de la baie de Vapuska ». Par la même occasion, McCliesh suggéra à ses supérieurs de s’adresser à Berley s’ils désiraient des références à son sujet.

Berley fit deux autres voyages avec l’Albany il se rendit au fort Albany en 1717 et au fort Churchill en 1718. En 1719, vu sa compétence et l’expérience qu’il avait acquise comme capitaine au service de la compagnie, il fut choisi pour se joindre avec son navire à l’expédition de James Knight. LAlbany et le Discovery (capitaine David Vaughan) quittèrent la Tamise à la recherche de minéraux et du passage du Nord-Ouest mais par la suite toute l’expédition se perdit corps et biens à l’île Marble en 1719 ou 1720.

Un autre George Berley, canonnier qui se distingua lors de l’attaque du fort Albany par les Français en 1739, était peut-être le fils du capitaine George Berley.

Ernest S. Dodge

Founding of Churchill (Kenney).— HBRS, XXI (Rich) ; XXV (Davies et Johnson).

Bibliographie générale

FR:Citations

FR:UNDEF:public_citation_style_default FR:

Information to be used in other citation formats

Permalink: http://www.biographi.ca/fr/bio/berley_george_2F.html
Author of Article:   Ernest S. Dodge
Title of Article:   BERLEY, GEORGE
Publication Name:   FR:UNDEF:public_citation_publication, vol. 2
Publication Details:   FR:UNDEF:public_citation_publisher, 1969
Year of publication:   1969
Year of revision:   1991
Access Date:   23 janvier 2022