DCB/DBC Mobile beta
+

COLIN, MICHEL, Français inhumé à Québec en 1616.

Dans son Histoire du Canada, le frère Sagard fait état de la mort de Michel Colin, que le père Dolbeau « avoit ensepulturé » à Québec le 24 mars 1616 « avec les ceremonies usitées en la sainte Eglise Romaine » et qui fut « le premier qui receut cette grace la dans le païs ».

Quelques lignes plus loin, le récollet ajoute que, le 15 juillet suivant, le père Dolbeau « donna pour la premiere fois l’Extreme-Onction à une femme nommée Marguerite Vienne, qui estoit arrivée la mesme année dans le Canada avec son mary pensans s’y habituer, mais qui tomba bientost malade apres son debarquement, & mourut la nuit du 19 puis [fut] enterrée sur le soir avec les ceremonies de la Sainte Eglise. »

À la suite de N.-E. Dionne et de P.-G. Roy, on a souvent affirmé que Marguerite Vienne était l’épouse de Michel Colin. Pourtant, rien dans les deux textes de Sagard n’autorise un tel rapprochement. Bien au contraire. « Un François nommé Michel Colin » est enseveli à Québec le 24 mars 1616. Or, à cette date, la navigation dans le golfe et sur le fleuve n’est pas encore ouverte. Colin était donc dans la colonie depuis au moins 1615. Quant à Marguerite Vienne, décédée le 19 juillet 1616, « elle estoit arrivée la mesme année [...] avec son mary ». Partant, elle ne pouvait pas être l’épouse de Colin, qui avait hiverné au Canada.

Probablement célibataire ou marié en France, Colin devait être un des commis de la traite. Marguerite Vienne et son époux anonyme sont, pour leur part, le premier couple de Français mentionné à Québec. On a prétendu, il est vrai, que les familles d’Abraham Martin, de Pierre Desportes et de Nicolas Pivert les avaient devancés dans la colonie. Non dénuée de vraisemblance, cette affirmation ne s’appuie toutefois sur aucune preuve documentaire.

André Vachon

Sagard, Histoire du Canada (Tross), I : 44,— Dionne, Champlain,II : 47, 423, 436, 471,— P.-G. Roy, La Ville de Québec, I : 57s.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

André Vachon, « COLIN, MICHEL », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 1, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 18 déc. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/colin_michel_1F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/colin_michel_1F.html
Auteur de l'article:   André Vachon
Titre de l'article:   COLIN, MICHEL
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 1
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1966
Année de la révision:   1966
Date de consultation:   18 décembre 2014